Archive mensuelle mai 2019

ParFree

Quel volume Chauffe-eau pour 4 personnes ?

« Quel volume de chauffe-eau ai-je besoin? » est l’une des questions les plus courantes que nous entendons.

Vous pouvez économiser beaucoup d’argent en n’achetant pas un système d’eau chaude plus volumineux que nécessaire.

Vous pouvez économiser sur le coût initial plus les coûts de fonctionnement courants.

Guide des dimensions du système d’eau chaude

Un plombier pas cher Rueil Malmaison 7j/7 peut vous indiquer qu’un guide de taille de système d’eau chaude est l’utilisation simultanée comme l’un des facteurs déterminants fondamentaux. Le nombre de personnes dans votre maison, combiné à la manière et au moment d’utiliser de l’eau chaude, affectera la taille du système d’eau chaude.

  • Prennent-ils tous la même douche au même moment de la journée?
  • Prennent-ils des douches simultanément dans différentes salles de bain?
  • Est-ce que les douches ont des pommes de douche 3 étoiles (maximum 9L / Min) ou des pommes de douche standard de 18 à 25 L / Min?
  • Certains préfèrent-ils les bains, qui utilisent plus d’eau chaude? Le bain ou le spa est-il surdimensionné, nécessitant encore plus d’eau chaude?
  • Faites-vous fonctionner le lave-linge en utilisant de l’eau chaude ou tiède pendant que les gens se douchent?
  • Votre lave-vaisselle est-il branché à l’eau froide ou chaude? S’il est chaud, l’utilisez-vous pendant que l’eau chaude est utilisée ailleurs?
  • Vivez-vous dans un climat froid avec des entrées d’eau froide?

Calcul du volume du chauffe-eau

Pour calculer la taille du chauffe-eau dont vous avez besoin, un service d’urgence plomberie Paris 17 va vous demander d’évaluer la capacité par rapport à la consommation.

Comparez la capacité du réservoir d’eau ou le débit continu au débit d’utilisation de pointe.

Les douches sont la clé.

Multipliez le débit de la pomme de douche par la longueur moyenne et le nombre d’averses sur une période donnée.

Choisissez un chauffe-eau avec une capacité équivalente.

Quelle quantité d’eau chaude utilise une douche?

La quantité d’eau utilisée par une douche dépend de la durée et du débit moyen de la pomme de douche. En supposant une douche d’eau chaude moyenne de 8 minutes, la consommation est de 56 litres (15 gallons) d’eau chaude pour prendre une douche. Ceci est basé sur une pomme de douche à économie d’eau consommant en moyenne 7 litres (1,8 gallons) d’eau chaude par minute.

7 litres (1,8 gallons) par minute d’eau chaude supposent également que de l’eau froide est mélangée lorsque vous prenez une douche.

Le guide des tailles de système d’eau chaude vous permet d’économiser de l’argent

Lorsqu’il est temps d’avoir un nouveau système d’eau chaude, l’une des questions clé concerne le dimensionnement ou la capacité de l’unité.

L’eau chaude représente environ 25% du coût énergétique moyen d’une maison, il est donc important de bien faire les choses.

Calculer par nombre de personnes ou de salles de bains?

Les informations de dimensionnement disponibles sont très déroutantes, car les fabricants, entre autres, essaient de fournir une réponse simplifiée à une question complexe.

Certains suggèrent que vous calculiez en fonction du nombre de salles de bain de votre maison, tandis que d’autres vous invitent à vous fier au nombre de personnes de votre famille.

En outre, dans de nombreux cas, leurs recommandations sont basées sur les scénarios les plus défavorables, en supposant une consommation supérieure à votre consommation d’eau réelle.

Volume d’eau chaude pour une famille de 4 personnes – à titre d’exemple

Pour calculer la taille du réservoir d’eau chaude pour une famille de 4 personnes, vous devez déterminer les débits d’écoulement de la douche et la durée moyenne de leurs averses.

En supposant que vous ayez une pomme de douche 3 étoiles et que vous mélangez de l’eau froide avec de l’eau chaude, la consommation d’eau chaude typique serait probablement de l’ordre de 7 litres par minute.

Si vous prenez également une douche de 8 minutes, vous consommerez environ 56 litres d’eau chaude par douche. Par conséquent, un réservoir à eau chaude pour une famille de 4 personnes devrait fournir 224 litres au cours de la première heure.

ParSylvie Gamel

Les travaux de terrassement, indispensables pour tout projet de construction

Avant de se lancer dans la construction d’une maison, il est primordial de terrasser le terrain. Cette opération consiste à enlever les roches, l’argile et le verre se trouvant dans le sol. D’une manière générale, les travaux de terrassement visent à débarrasser le terrain des débris qui pourraient gêner le coulage des fondations du bâtiment.

Pourquoi le terrassement est-il incontournable ?

Le fait de terrasser le sol reste le meilleur moyen pour avoir une maison stable. En l’absence de cette intervention, le terrain risque de s’effondrer. Les travaux de terrassement diminuent aussi le risque de glissement ou de tassement du sol. C’est pour ces précédentes raisons qu’il est préférable de ne pas négliger cette étape.
Il est difficile, voire impossible, de parler de terrassement sans évoquer les termes : « remblai » et « déblai ». La première opération consiste à rajouter de la terre pour mettre le terrain au même niveau. Par contre, la seconde vise à creuser le sol à des endroits précis afin d’y couler les fondations de la maison. C’est pourquoi « le déblai » est également connu sous l’appellation de « l’étape des fouilles ».

Comment se déroule le terrassement ?

Pour réaliser correctement des travaux de terrassement à Montélimar, il ne suffit pas de remblayer et de déblayer. Effectivement, il faut aussi passer le piquetage, l’évacuation des eaux, le décaissement et le remblaiement.
Le piquetage : Il s’agit d’une opération qui a pour but la mise en place des piquets afin de délimiter la zone constructible. Cette dernière ne doit en aucun cas dépasser les limites de la propriété. Le piquetage reste aussi le meilleur moyen pour repérer et conserver les installations existantes comme les canalisations.
L’évacuation des eaux : Cette étape est cruciale pour protéger le sol contre l’humidité et les effondrements pendant la saison pluviale. Pour évacuer les eaux, il faut creuser un sillon, à l’intérieur duquel s’écouleront les eaux de pluie. Cette phase inclut également la mise en place des canalisations.
Le décaissement : Lors de cette troisième phase, on se focalisera uniquement sur les fouilles. Le décaissement consiste à creuser la terre jusqu’à ce que vous ayez une couche suffisamment solide pour supporter les fondations.
Le remblaiement : C’est la dernière étape d’un chantier de terrassement. Cette opération vise à stabiliser le terrain. Pour ce faire, on utilisera certains matériaux pour boucher les trous dans le sol.
Pour parfaire les travaux de terrassement, il est recommandé de prendre contact avec les experts de la société COBAT BBC CONSTRUCTIONS.

Quel budget pour terrasser un terrain ?

Cette question est fréquemment posée par les propriétaires. Il est tout à fait logique de vouloir connaître le coût des travaux de terrassement avant de se lancer dans un projet de construction. Cependant, il n’existe aucune grille tarifaire universelle à ce sujet. Le prix de cette intervention dépendra de plusieurs paramètres. Tout d’abord, on distingue la nature du sol. Terrasser un terrain rocheux nécessitera l’utilisation d’engins spécifiques, ce qui coûtera plus cher. Ensuite, on retrouve la situation géographique de la propriété. Les tarifs peuvent aussi varier d’un artisan à un autre. Dans la majeure partie des cas, il faut prévoir un budget compris entre 25 € HT et 55 € HT par mètre cube.
En raison de l’importance des travaux de terrassement pour une construction, ils ne doivent en aucun cas être négligés. Par ailleurs, pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes, il est crucial de confier cette intervention à des professionnels. Cela vous évitera les fissures au niveau des murs et optimisera la durée de vie de votre maison.

ParSylvie Gamel

À savoir sur les travaux de toitures

La toiture joue un rôle indéniable dans la construction d’un bâtiment. Elle nous met à l’abri des aléas climatiques tels que les tempêtes, les ouragans, la neige. Elle assure donc notre protection et notre confort. C’est la raison pour laquelle, elle mérite un bon entretien. Le toit apporte aussi une touche d’esthétisme à la demeure. En choisissant les matériaux adéquats, il donne du cachet à la maison. Par le biais de cet article, découvrez les trois étapes à suivre lors des travaux de toiture.

  • La charpente

La charpente est la base de la toiture, puisqu’elle va soutenir la couverture. C’est une étape indispensable pour garantir la solidité du toit. Elle constitue un enjeu sur le long terme et ne doit pas être prise à la légère. Il en existe généralement deux types : la charpente traditionnelle et la charpente industrielle.

Elles se différencient par leur conception, leur technique de pose et par les matériaux utilisés. Pour savoir laquelle des deux correspond le plus à vos besoins, il est conseillé de faire appel à un professionnel.

  • La zinguerie

Une fois les travaux de charpente terminés, vous pouvez passer à la zinguerie. C’ est aussi un moyen de garantir l’étanchéité de la toiture. En effet, c’est l’ensemble des activités permettant l’évacuation des eaux et de toute humidité. Cette étape consiste à poser des gouttières afin de protéger l’habitation des eaux pluviales. C’est pourquoi les zingueurs sont qualifiés de spécialistes de l’étanchéité. Outre la pose des gouttières, la pose des chéneaux fait aussi partie de la zinguerie. Il ne faut pas négliger cette étape, car les conséquences des dégâts des eaux peuvent vraiment être désastreuses.

  • La couverture

Seulement, par la qualité de sa couverture, une maison peut considérablement augmenter de valeur.

Il existe un large de choix de couverture. Le critère à prendre en compte lors de cette deuxième étape est l’étanchéité des matériaux. La considération de ce point est primordiale afin d’éviter les infiltrations d’eaux et pour ne pas avoir des problèmes de courants d’air dans la maison. Vous pouvez avoir une couverture en tuiles, en tuiles photovoltaïques, en ardoise, en zinc, en fibrociment, en chaume, et même en bois. Ce ne sont pas les matériaux qui manquent. Tout dépend de votre budget et de votre préférence. Vous devez faire le choix en fonction du rendu esthétique et de la durabilité.

Pour tous travaux de construction et de rénovation de toiture, les compagnons couvreurs sont là pour vous offrir des prestations de qualité à des prix intéressants.Ils sont des spécialistes en matière de charpente traditionnelle, de couverture, de surtoiture, et de zinguerie. Cette entreprise offre diverses solutions pour rendre vos toits plus étanches (bicouche, monocouche en bitume ou élastomère). Elle s’occupe également des opérations de désamiantage sur les chantiers en rénovation.

Les compagnons couvreurs se situent à Thaon-Les-Vosges à proximité d’Épinal. Ils exercent ce métier depuis plus de 15 ans. De nombreux clients ont déjà été satisfaits de leurs réalisations. Ils disposent de tous les moyens (matériels et humains) pour réaliser vos travaux. Qu’il s’agit d’une édification, d’une réparation, d’un remplacement, ou d’un entretien de toitures, faites confiance à une équipe expérimentée, qualifiée, et dotée d’un excellent savoir-faire. Ces ouvriers respectent le délai imposé et garantissent un travail bien fait avec des finitions impeccables. Si vous voulez prendre des renseignements supplémentaires, veuillez les contacter au numéro 09 74 56 26 33. Ils vont vous répondre dans les plus brefs délais. N’hésitez pas à les appeler, ils n’attendent plus que vous, vous allez être satisfaits.

ParFree

Une alarme sans fil pour protéger votre propriété

La nouvelle technologie prend place dans le quotidien des gens, et ce, jusqu’au fait d’assurer la protection de leurs demeures. En effet, les particuliers, tout comme les entreprises, sont de plus en plus convaincus par les dispositifs de sécurité innovants tels qu’une alarme sans fil. Si vous faites partie de ce groupe, et que vous souhaitez installer ce système dans votre maison, avant de commencer les travaux, il est conseillé de faire une demande de devis. Cette option vous permet de comparer plusieurs offres de la part des spécialistes dans le domaine et de trouver le meilleur professionnel près de chez vous.

Pourquoi installer une alarme sans fil ou remplacer l’ancienne par un modèle plus performant ?

Selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, un cambriolage aurait lieu toutes les 90 secondes en France. Cette situation emmène les français à renforcer leur sécurité maison et à opter pour les alarmes anti-intrusion pour protéger leurs biens et leurs demeures.Souvent utilisées comme équipement dissuasif, ces dispositifs sont un excellent moyen d’éviter les cambriolages. Il existe différents systèmes d’alarme. Une centrale d’alarme peut regrouper une alarme appartement ou une alarme sans fil, une alarme incendie et même une alarme piscine. Fortement conseillées par les assurances, les alarmes maison, pour être performantes, nécessitent une bonne installation et un bon paramétrage. C’est pourquoi il est nécessaire de faire appel à un professionnel. Les installateurs qualifiés sont prêts à répondre à votre demande en termes de besoin et de devis alarme. Ils sauront vous recommander le système le plus adapté à votre projet et celui qui répond aux normes en vigueur.

Quel est l’intérêt d’une demande de devis alarme détaillée ?

Les professionnels qui vous répondent sur les interfaces de demande de devis en ligne ont besoin de plus de détail en ce qui concerne votre projet pour donner des résultats précis. Par exemple, quelle est votre localité de résidence ? Quelles sont vos attentes en matière d’alarme ? Est-ce que vous voulez faire poser une nouvelle alarme sans fil ou autre type de dispositif ? S’il s’agit d’un remplacement ou d’une réparation, communiquez les références de votre système de sécurité maison (modèle, marque, type d’alarme, etc.). N’oubliez pasnon plus d’évoquer le nombre de fenêtres et de pièces à surveiller. Sachez que plus vos indications seront précises dans le formulaire de demande de devis alarme et plus il sera facile pour l’artisan électricien de vous donner une fourchette pertinente de prix pour votre pose alarme sans fil.

Pourquoi demander plusieurs devis alarme au lieu d’un ?

Pour avoir un aperçu du budget nécessaire à votre projet d’installation, de remplacement ou de réparation d’alarme sans fil, il est recommandé de demander un devis auprès de plusieurs professionnels et installateurs du secteur. Cette alternative vous offre l’avantage de comparer différents tarifs de prestation. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner le bricoleur pro le plus à même de vous apporter satisfaction.

Pour vous faciliter la tâche, certains sites webproposent un seul formulaire pour obtenir plus d’un devis gratuits.

ParSylvie Gamel

Guide pour vos travaux de rénovation extérieure

Chaque propriétaire de maison doit le savoir : l’extérieur nécessite autant d’attention que l’intérieur. C’est normal, car l’extérieur de la maison reflète la personnalité et l’image de son propriétaire. Il existe une multitude de possibilités pour rehausser la valeur et l’esthétique de votre maison. Si certains travaux de rénovation extérieure ne sont pas urgents, d’autres sont indispensables, voire obligatoires pour la santé de la maison.

Les travaux de rénovation extérieure obligatoires :

L’extérieur d’une maison nécessite des travaux de rénovation ainsi qu’un entretien régulier pour qu’il reste toujours propre et esthétique. Alors, si vous ne souhaitez pas que votre maison ne se détériore, il faut penser à entreprendre les travaux suivants :

– Le ravalement de façade : la façade d’une maison, quel qu’en soit le style, reflète la personnalité de son propriétaire. Soumise aux agressions naturelles (pluie, soleil, vent, etc.), elle peut se détériorer avec le temps. C’est pourquoi, dans de nombreuses communes en France, un propriétaire est tenu de ravaler ses façades tous les 10 ans. En cas de non-respect de cette obligation, la mairie est contrainte d’envoyer au propriétaire de l’immeuble, ou au syndic (en cas de copropriété), une injonction à faire. Le propriétaire peut encourir des amendes pouvant aller jusqu’à 7000 euros si cela n’est pas toujours fait.

En résumé, le ravalement de façades est une opération qui consiste à améliorer l’apparence d’un bâtiment en traitant les fissures, les salissures et les dégradations qui apparaissent sur les murs extérieurs. Il permet ainsi d’apporter une plus-value à votre maison.

– La rénovation de toiture : la toiture tient un rôle très important pour la protection et l’esthétique d’une maison. Elle mérite ainsi une attention particulière pour assurer son étanchéité. Rénover la toiture, c’est également l’occasion de changer complètement son aspect visuel et d’augmenter la valeur marchande de votre habitat. Apparition des fuites ou tâches d’humidité sur le plafond, des fissures, effritement du toit (pour la couverture en béton), apparition de mousse ou de lichen sont autant de signes qui doivent vous alerter et vous obligent à rénover votre toit au plus vite possible.

Isolation de toiture : la meilleure solution pour pallier les problèmes d’étanchéité, de déperdition de chaleur et de bruit de pluie sur le toit et bien évidemment d’isolation. Il existe différents matériaux et techniques pouvant être utilisés pour avoir une toiture parfaitement isolée : la laine de bois, la laine de verre soufflée, la laine minérale, panneaux de verre cellulaire, panneaux de sous-toiture et bien plus encore. Pour isoler efficacement votre toiture, il vaut mieux faire appel à un professionnel habile qui pourra vous conseiller dans le choix de technique et des matériaux les plus adaptés.

Autres travaux de rénovation extérieure :

– Peinture des murs : l’apparence de votre maison joue sur la beauté de vos murs extérieurs. Peinture jaunie ou écaillée, mauvais état du support…sont des signes qui indiquent que vos murs extérieurs ont besoin de coups de pinceau. Rafraîchir les peintures extérieures n’est pas toujours aussi simple que l’on pourrait le croire. Comme il s’agit d’une surface extérieure, vous devez tenir compte de quelques facteurs : les conditions climatiques, l’état des surfaces et le choix de la peinture (teinte, qualité). Il vaut mieux ne pas peindre les murs extérieurs pendant les temps de brouillard ou de pluie. Si vous avez du temps, du savoir-faire et les outils nécessaires, vous pouvez faire vous-même les travaux. Dans le cas contraire, il est plus judicieux de solliciter un artisan peintre ou une entreprise de peinture pour les réaliser.

– Les volets : au même titre que les murs extérieurs, les volets contribuent également à la beauté de votre habitat. Il est donc essentiel de bien en prendre soin. Si vos volets font grise mine avec leur couleur blanche qui vire au jaune, pensez à les repeindre. Pour donner du pep et du charme à votre bâtiment, il est conseillé d’opter pour une couleur très vive comme le rouge vif, le jaune citron, le bleu turquoise ou encore le rouille.

– Le jardin : étant un lieu de vie à part entiere, le jardin doit être bien aménagé et surtout bien entretenu pour préserver sa beauté. L’idéal est de recourir au service d’un paysagiste professionnel pour entretenir et embellir votre espace vert en toute efficacité et avec des outils adaptés.

– Isolation thermique de murs par l’extérieur : pensez à optimiser le confort de votre maison en l’isolant par l’extérieur. En plus du confort thermique qu’elle offre, l’isolation par l’extérieur vous apporte plusieurs autres avantages : économies d’énergie, protection des murs contre l’inertie thermique (changement brutal de température), prévention contre les fissures, rehaussement de l’esthétique de votre maison, avantages fiscaux comme le Crédit d’Impôt Transition Énergétique… Cette technique d’isolation ne réduit pas la surface habitable et supprime les ponts thermiques (zones où l’isolation est rompue).

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour embellir et améliorer l’aspect extérieur de votre maison tout en améliorant le confort à l’intérieur.

ParFree

Des conseils pour bien soigner le gazon pour l’été

La saison estivale est la période de l’année pendant laquelle il faut prendre soin de sa pelouse. En effet, pour profiter d’un barbecue entre amis ou se prélasser sur un transat, un peu de jardinage embellira l’extérieur. Voici quelques conseils pratiques pour avoir un beau gazon estival.

Tondre le gazon pour l’été

 

Afin d’optimiser la tonte de la pelouse pendant l’été, il est conseillé de tondre chaque semaine. Il est inutile de le faire aussi fréquemment qu’au printemps. Une fois toutes les deux ou trois semaines, suffisent à entretenir le gazon et le jardin. Pour un résultat optimal, la technique du « mulching » est conseillée. Elle consiste à déchiqueter la pelouse lors de la tonte. Ce terme est surtout connu par les propriétaires d’une tondeuse à gazon automatique. En effet, ce matériel fonctionne selon le système du » mulching ». Grâce à cette méthode, plus besoin de ramasser l’herbe coupée.

 

Mieux encore, certaines herbes qui restent au sol, serviront d’engrais pour la pelouse. Ce qui fertilisera le sol. Aussi, il est préconisé de conserver une bonne haute de gazon pour l’esthétique de l’espace. Cette astuce présente également l’avantage de conserver l’humidité et de mieux résister à la chaleur. Il faut toutefois, se renseigner sur les horaires et les jours autorisés pour une tonte estivale, afin d’éviter de fâcher les voisins. Pour tondre, il est préférable de le réaliser en milieu d’après-midi, car l’herbe est encore sèche. Par exemple, il est généralement interdit de tondre le dimanche.

Arroser la pelouse pour la saison estivale

Il est également conseillé d’arroser le gazon au moins une fois par semaine, surtout en période de chaleur. En cas de très forte chaleur, il faut doubler la cadence. Idéalement, il est plus judicieux d’arroser le soir, car les rayons du soleil seront absents. Ce qui limitera l’évaporation et humidifiera mieux la pelouse. Il faut veiller à ce que la quantité d’eau pour l’arrosage soit suffisante, soit environ 3 à 4 litres par m². Bien sûr, si le temps est pluvieux, le jardinier économisera de l’eau, car la pluie s’en chargera à sa place.

 

Par ailleurs, il est nécessaire d’observer régulièrement son gazon. S’il tend à foncer ou si l’herbe se tasse sur elle-même, la pelouse a encore soif. Pour simplifier la tâche, il est préférable d’opter pour un système d’arrosage automatique, embarquant un programmateur. Afin de lui faire bénéficier de tous les soins dont elle a besoin, il est plus prudent de faire appel à un paysagiste professionnel, à l’exemple d’un paysagiste Vertou. Il sera à l’écoute des attentes de ses clients afin de les satisfaire au mieux. Ce spécialiste fournira ses meilleurs conseils quant à la technique la plus adaptée pour embellir le gazon par exemple. Il restera aux côtés de son client tout au long de la réalisation des travaux.

ParFree

Comment bien construire une maison en bois

La maison en bois est de plus en plus populaire en France et dans le monde entier. La construction de maison en bois est, contrairement à celle de la maison traditionnelle faite en briques, plus rapide et facile. Mais il est toujours difficile de construire seul sans l’aide d’un professionnel.

Voici un texte qui va vous permettre de construire de manière efficace et rapide votre maison en bois

 

Définir vos attentes

Avant de vous lancer dans la construction de maison en bois, la première étape est de mettre en place une liste de toutes vos attentes concernant votre future habitation. Vous devez, par exemple, savoir si la maison vous servira de résidence principale ou secondaire.

Il est également important de prendre en compte du type de maison en bois que vous voulez construire. En effet, il existe de nombreux types de maison en bois et vous devez déterminer celui qui vous convient avant de vous lancer dans la construction.

Il est possible de construire une maison en bois moderne, personnalisée ou même rustique. La maison à ossature bois plateforme est la plus facile à bâtir. Si vous n’avez pas beaucoup de temps, vous pouvez choisir ce type de maison en bois.

Pour vous faciliter encore plus la tâche, vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée dans la vente de kit pour maison en bois et des matériaux pour la construction comme kontio.

Mettre en place un budget pour la construction

L’étape suivante pour bien construire sa maison est de mettre en place un budget prévisionnel. Le prix d’achat du terrain ainsi que le budget nécessaire pour la construction doivent être prisent en compte.

Cela compose notamment le prix de tous les matériaux, la main d’œuvre pour la fabrication de la maison, et d’autres dépenses importantes ainsi que les imprévus.

Déterminer l’emplacement de la maison

Lorsque vous aurez déterminé le budget nécessaire pour la construction, vous devez déterminer l’emplacement de votre maison en bois. Vous devez prendre en compte du fait que le terrain sur lequel vous devez bâtir votre maison est constructible et que votre future maison en bois est habitable.

Côté confort, vous pouvez choisir où votre maison doit se tourner pour disposer d’une belle vue.

Demander les autorisations et choisir les prestataires si nécessaire

Avant le d’effectuer les commandes de tous les matériaux, vous devez faire les différentes démarches administratives. Cela signifie que vous devez effectuer une demande de toutes les autorisations dont vous avez besoin pour la construction de votre maison. Cela vous aidera à ne pas avoir de mauvaises surprises au cas où vos autorisations sont refusées.

En ce qui concerne le choix des prestataires, vous devez demander un devis auprès de différents professionnels dans la construction. Vous pouvez, par exemple choisir de bâtir votre maison en bois en entière ou tout simplement demander une aide pour un simple montage.

Les étapes de la construction sont nombreuses et vous devez suivre les conseils qui sont donnés dans cet article pour bien construire votre maison en bois.

 

ParFree

Envie de créer votre entreprise de nettoyage ? Voici les différents matériels qui peuvent vous servir.

Vous désirez ouvrir un service de nettoyage. Votre priorité est de savoir quel matériel acheter pour votre activité. Comme il existe plusieurs types de machines à nettoyer, il est bon d’avoir un minimum de connaissance sur le sujet. Cela va vous permettre de gagner un temps précieux au moment de faire vos achats. Voici des informations qui vous aident à savoir au préalable quelle machine prendre en fonction de ce que vous allez proposer comme service.

Aspirateur industriel

Cette machine de nettoyage industrielle est utilisée pour aspirer toutes les particules de poussières. Elle permet de nettoyer une usine, un entrepôt ou un magasin. C’est pour cette raison qu’il existe différents types d’aspirateurs industriels avec diverses puissances. À vous de déterminer celle qu’il vous faut.

Il y a l’aspirateur industriel qui sert principalement au ramonage. Puis, il y a le modèle injecteur-extracteur. Il sert à nettoyer tout type de moquette et de tapis. Ensuite, il y a l’aspirateur de poussière et d’eau. Il a la capacité d’absorber les particules solides et liquides. Enfin, il y a le modèle destiné aux copeaux. Il est spécialement utilisé en menuiserie.

La mono brosse

C’est une machine électrique qui permet d’entretenir le sol. Son disque rotatif joue le rôle de balai pour sol. Il permet de décrasser et nettoyer le sol. La monobrosse est un appareil manuel. Il produit pas mal de bruit et vibre de manière conséquente, il est important de faire attention lorsque vous l’utilisez.

Elle dispose de plusieurs brosses en fonction du type de nettoyage à faire. Il y a la brosse de lavage ou de décrassage. Il y a celle destinée au balayage. Puis, les disques pads qui varient selon leurs utilisations.

La balayeuse

Cet appareil automatique vous permet d’enlever toute trace de saleté. Comme avec un ballet classique. Elle possède différentes sortes de brosses. Cela est fonction du type de déchet à enlever. Il y a des brosses plus souples et d’autres qui sont plus denses.

La balayeuse possède plusieurs modes de fonctionnements. Elle peut être utilisée manuellement. Elle peut aussi être rattachée à une machine de nettoyage. Puis, elle peut être autoportée. Si vous pensez nettoyer une pièce qui fait moins de 200 mètres carrés, choisissez la balayeuse industrielle manuelle. Si la surface à nettoyer fait plus de 1000 mètres carrés, la balayeuse autoportée ou motorisée est la plus adaptée.

L’autolaveuse industrielle

C’est un appareil de nettoyage de grande envergure. Elle sert à rendre propres les grandes surfaces, les collectivités et les manufactures. Elle possède deux sortes de bacs. Le premier sert à contenir l’eau et le second est destiné au savon.

L’autolaveuse industrielle peut nettoyer, lustrer et sécher le sol en même temps. Il est donc très pratique pour le nettoyage des endroits très fréquenté. Il permet de maintenir le sol propre à longueur de journée.

Le nettoyeur haute pression

C’est un appareil qui permet de nettoyer des surfaces ayant un gros volume de mètre carré. Comme une usine, un entrepôt ou l’extérieur d’un lieu. Son utilisation dépend du degré de saleté des lieux. Il permet de décrasser les saletés les plus tenaces et assez épaisses.

Il ne s’applique pas à tous les types de sols. Il convient bien à un sol en béton, en carreaux ou en PVC. Par contre, son utilisation est à proscrire pour un sol en bois massif. Il peut abîmer définitivement le sol.

Enfin, vous pouvez aussi utiliser ce type d’appareil pour nettoyer certains appareils. Comme une voiture, une moto ou un bateau.

ParFree

Aperçu sur les atouts d’un isolant en fibre de bois

Pour isoler la maison, les matériaux isolants naturels à l’instar de la fibre de bois, sont très populaires à l’heure actuelle. Elle est très appréciée pour son efficacité contre les nuisances sonores, et ses performances au niveau des températures. Voici d’autres avantages du produit pour tenter ceux qui hésitent encore à se lancer.

Isolant en fibre de bois : des performances thermiques très appréciables

 Opter pour une isolation en fibres de bois présente de nombreux atouts. En effet, il s’agit avant tout d’un isolant naturel comme il est composé de bois. Ce dernier est par nature un matériau très peu conducteur. Étant réduites à l’état de fibres, ses propriétés isolantes augmentent fortement. Ce qui en fait un excellent isolant thermique. Ce produit saura sans aucun souci, s’ajuster en fonction des saisons. Il constitue également une excellente protection contre le froid. Ainsi, les propriétaires réaliseront des économies d’énergie.

De plus, plus besoin de surconsommer en utilisant des radiateurs ou des ventilateurs. Les habitants profiteront d’un confort thermique agréable, comme ils peuvent s’adapter aisément aux évolutions du climat. L’usage de l’isolant en fibres de bois (comme isonat) est également appréciable en période chaude pour ses qualités d’inertie thermique. Ses effets sont particulièrement présents sous la toiture, qui est inhabitable à cause de l’accumulation des chaleurs estivales. Niveau humidité, un panneau en fibre de bois est à même d’absorber jusqu’à 18% de son propre poids en humidité. Ensuite, il diffuse cette dernière au sein de la maison, ce qui permet de faire respirer celle-ci.

Un produit écologique et sain pour isoler l’habitat

Comme il s’agit d’un matériau à base de ressources naturelles végétales, la fibre de bois n’a rien à envier aux autres produits synthétiques. Ces derniers proposent en effet, des niveaux similaires de performance et de résistance. En outre, ce matériau est sain et même écologique, car il est généralement fabriqué à partir de chutes de bois non traité, et provenant de la forêt. Cette dernière se doit d’être exploitée dans le respect de l’environnement. En outre, cet isolant fait office de pare-pluie étant donné qu’il est hydrofugé et profilé afin d’éviter l’entrée de la pluie au niveau des joints.

Afin de tester cette qualité particulière du matériau, il suffit de se procurer un échantillon de jointement. Puis, il ne reste plus qu’à le présenter sous un robinet avec un fort débit. Gonflant sous l’effet de l’humidité, la fibre de bois va contribuer au serrage du joint. Ce qui va empêcher l’eau de s’introduire. Les habitants bénéficieront ainsi d’un climat intérieur agréable.

Concernant l’installation du produit, il se pose facilement dans tout type de logement. Il est en fait, livré sous forme de panneaux prédécoupés. Bien sûr, leur épaisseur et leur longueur sont variables en fonction du type de construction pour laquelle ils sont destinés.

ParMamitiana

Zones protégées : quid des travaux de ravalement de façade ?

Bien que la réalisation de travaux de ravalement de façade soit obligatoire, vous devez savoir que des limites ont été posé par la loi et les règlements pour les opérations menées dans les zones protégées. Toutes les informations que vous devez maîtriser à propos des ravalements de façade de maisons implantées dans ces dernières sont explicitées dans le présent article.

Rappel sur la notion de ravalement de façade

Selon les dispositions légales en vigueur, sont considérées comme travaux de ravalement de façade les opérations qui conduisent à un changement de l’apparence extérieure d’un immeuble. Normalement, ces travaux de ravalement de façade doivent être effectué par un professionnel comme cette entreprise de ravalement qui se trouve dans le 95 pour que la qualité des travaux soient assurés. En effet, la loi ne fait pas de distinction entre les murs extérieurs donnant sur la voie publique ou sur une cour. De même, elle n’opère pas une différenciation entre les pignons et les murs aveugles.

Pour simplifier donc la définition, au regard de la loi, les modifications apportées sur le bâti maçonné ; les modénatures, que ce soit les frises décoratives ou les corniches ou autres ; les dispositifs de fermeture tels que les volets et les menuiseries ou les rideaux métalliques ; les ouvrages de protection sont qualifiés de travaux de ravalement de façade.

Dans le cas où votre immeuble est situé dans une zone protégée, vous êtes donc tenu de bien vous renseigner avant de commencer les travaux. D’ailleurs, vous ne pouvez lancer l’opération sans avoir obtenu préalablement une autorisation délivrée par la préfecture.

Ravalement de façade : un encadrement plus strict pour les zones protégées

Différents textes dans la législation française servent de référence dans la définition de ce qu’est ne zone protégée. Il en est ainsi de l’article R. 421-15 du Code de l’urbanismeainsi que des dispositions de l’article R.421-16 du code de l’urbanisme.À la lecture de ces derniers, un immeuble est qualifié de zone protégée s’il est implanté tout d’abord dans un secteur sauvegardé. Mais un régime spécial le régit également s’il a fait l’objet d’une inscription dans la liste des monuments historiques. Enfin, le bâtiment bénéficie d’une protection particulière s’il est identifié par le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV). Dans tous les cas, il est indispensable de recourir à un architecte des Bâtiments de France pour la réalisation d’une étude préalable avant de procéder à un ravalement de façade.

Outre cette contrainte, spécialement dans les cas d’une maison identifiée par le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur et celle inscrite au titre des monuments historiques, d’autres obligations doivent être respectées, notamment l’exigence d’un avis des architectes des bâtiments de France, la nécessité d’une autorisation de construire ainsi qu’un rallongement de 4 mois du délai d’instruction du permis conformément aux dispositions du décret n° 2015-836 du 9 juillet 2015.

Secteurs sauvegardés, PSMV, protection au titre des monuments historiques : c’est quoi ?

Pour un profane, il est très difficile de cerner et de faire la distinction entre les concepts introduits par la loi en ce qui concerne les zones protégées. Pour que vous ne soyez pas déphasé, la législation entend par secteurs sauvegardés certaines parties d’une ville qui sont préservées en vue d’une conservation de l’intégrité de l’espace urbain. Cet espace urbain doit toutefois avoir un intérêt qui peut être architectural, historique ou encore artistique. Si vous voulez avoir la certitude que vous n’êtes pas implantée dans un tel secteur, renseignez-vous auprès du Service départemental de l’Architecture et du Patrimoine ou de la Direction Régionales des Affaires Culturelles.

Pour ce qui est de la protection au titre des monuments historiques, cette dernière se fait soit par son classement partiel ou intégral dans la liste des monuments considérés comme tels ; soit par son inscription parmi les monuments historiques.