Archive mensuelle août 2019

ParSylvie Gamel

Une petite cuisine avec îlot central : c’est concevable

Contrairement à certaines opinions, l’îlot central peut aussi trouver sa place dans une petite cuisine. Outre le fait d’être très esthétique, il occupe également un rôle fonctionnel très essentiel. Si vous disposez d’une petite cuisine, vous avez juste besoin d’un peu d’organisation, tout en travaillant votre imagination pour y aménager un îlot central.

Des idées d’aménagement d’îlot central qui pourront vous inspirer

En forme de « U »

Un îlot central en forme de « U » dans une étroite cuisine peut remplir quatre fonctions : un petit coin réservé aux repas, la partie cuisson, la partie évier et plusieurs rangements supplémentaires. Un îlot en forme de U est très pratique, car il offre un plan de travail suffisant. L’association des teintes noires et blanches ainsi que la ligne simple et épurée apportent un côté chic à l’ensemble. Aussi, oubliez la taille de la cuisine, vous pouvez l’équiper parfaitement.

Îlot central sur deux niveaux

Cette fois-ci, vous pouvez associer les matériaux bruts  : bois naturel au sol, effet béton sur le plan de travail, coloris ciment au niveau des portes. La petite cuisine est accueillante avec des couleurs neutres et un style intemporel. Pour plus de convivialité, le deuxième niveau de l’îlot peut servir d’un coin bureau.

Avec comptoir lunch et beaucoup d’espace de rangement

Il existe des modèles compacts d’îlot central avec mini-bars ou tablettes à petit déjeuner. Ayant un design classique et super élégant, cette variante offre tellement d’avantages : un tiroir pour les couverts et les ustensiles, une armoire basse pour la batterie de cuisine, un plan de travail commode, des étagères latérales, un comptoir lunch…

Tentez l’effet bi-matière

L’inox, le marbre, le bois et le béton sont des matières très prisées dans l’aménagement de la cuisine. Mais la fusion de deux matériaux est aussi très tentante. Afin de personnaliser votre îlot, concevez-le avec cette technique qui va sûrement ajouter un aspect plus décoratif. Pour donner du caractère et du cachet à cette déco, jouez avec les matières en apportant une touche personnelle.

Îlot sur roulettes, quoi de plus pratique

La mobilité est aussi une option. Lors des activités ménagères, un îlot sur roulettes offre une grande flexibilité. Vous pouvez l’utiliser en tant que desserte pour servir et desservir les plats de façon rapide, surtout lorsque vous recevez des invités et que la cuisine ne jouxte pas le coin repas. Quand les convives seront partis, vous n’aurez pas à faire un va-et-vient pour faire la vaisselle. Il vous suffit de déplacer l’îlot mobile près de l’évier.

Pour les passionnés de bricolage

Un îlot central sur-mesure est une des meilleures solutions pour une petite cuisine. Il suffit d’être un bon bricoleur pour en créer un. Pour ce faire, dessinez d’abord un croquis comportant les dimensions de votre pièce. Ensuite, considérez bien sa fonctionnalité et les équipements dont vous aurez besoin. Un îlot composé de deux minuscules meubles disposé sur des roulettes et d’un immense plan de travail en béton. Avec un peu de créativité, les palettes peuvent aussi vous inspirer.,

Choisir un îlot central selon sa fonctionnalité

A l’opposé du bar qui est uniquement utilisé pour manger et pour le plan de travail supplémentaire, l’îlot remplit de nombreuses fonctions. Il offre un plan de travail fonctionnel pour la préparation des repas. Pour plus d’esthétisme, la hauteur de l’îlot doit être du même niveau que celle de vos meubles.

Grâce aux tiroirs, placards fermés et étagères ouvertes qu’il comporte, il est très pratique pour entreposer les ustensiles et d’autres équipements ménagers.

Un îlot central peut remplacer la table à manger dans le coin repas. De plus, les enfants peuvent y faire leur devoir pendant que vous cuisinez. C’est aussi l’endroit où vos convives peuvent se retrouver pour l’apéro en attendant que le repas soit prêt.

Par ailleurs, l’îlot peut contenir un point d’eau ou une zone dédiée à la cuisson. Dans ce cas précis, l’intervention des professionnels comme Les Entreprises Lebire Constructions et Rénovations est très conseillée. En effet, cette installation demande des travaux importants.

ParSylvie Gamel

Comment se débarrasser des taches sur le sol ?

Vous avez accidentellement renversé du vin, de l’huile, de la sauce ou du café sur votre moquette ? Pas de panique. Il est possible de venir à bout de ces taches grâce à des produits naturels. Ceux-ci sont moins nocifs pour la santé et pour l’environnement. Découvrez les différents détachants naturels à travers cet article.

L’eau gazeuse et le bicarbonate de soude

Pour vous débarrasser d’une tache sur un tapis ou une moquette, utilisez une éponge imbibée d’eau gazeuse. Badigeonnez doucement le tapis ou la moquette et laissez sécher pendant 30 minutes. Vous pouvez aussi saupoudrer votre sol de bicarbonate de soude avant de passer l’aspirateur.

Le vinaigre blanc

Pratique, le vinaigre blanc permet de désodoriser, de détartrer et d’assainir une maison. Il permet également utilisé d’enlever des taches sur un tapis ou une moquette. Pour ce faire, frottez la tache avec un tissu imprégné de vinaigre blanc et laissez agir pendant 15 minutes. Brossez ensuite le tapis à l’aide d’un mélange d’eau et de liquide-vaisselle. À la fin, rincez la moquette à l’eau claire, essuyez-la avec un chiffon propre et laissez sécher.

Par ailleurs, vous pouvez fabriquer un shampooing pour tapis en mélangeant 1 litre d’eau gazeuse et 20 cl de vinaigre blanc. Attendez 30 minutes puis rincez à l’eau claire.

La mousse à raser

Pas d’eau gazeuse ni de vinaigre blanc à la maison ? Utilisez de la mousse à raser pour enlever les taches sur les tapis et les moquettes présentant des traces de vin, de café ou de fruits.

Comment faire ? Appliquez la mousse à raser en couche épaisse sur la tache et laissez-la agir. Après une heure, frottez le tapis ou la moquette à l’aide d’une éponge. Si les taches sont persistantes, vous pouvez laisser la mousse à raser agir toute une nuit avant de passer l’aspirateur.

Le talc

Grâce à son pouvoir d’absorption, le talc figure parmi les détachants les plus efficaces. Étant un abrasif léger, il permet de nettoyer facilement et rapidement les taches d’huile, de gras ou de vin sur un tapis. Pour cela, saupoudrez la partie tachée de talc et recouvrez-la de plusieurs feuilles d’essuie-tout. Passez ensuite un fer à repasser chaud sur l’essuie-tout et recommencez l’opération jusqu’à la disparition de la tache.

La terre de Sommières

Si vous avez de la terre de Sommières chez vous, vous pouvez vous débarrasser efficacement des taches sur votre moquette. Cette poudre d’argile fluide possède un pouvoir détachant qu’il s’agisse de gras, de sauce ou de maquillage. Saupoudrez-la donc sur la tache à enlever et laissez agir une ou deux heures. Après ce délai d’attente, brossez et passez l’aspirateur.

NETESE, une entreprise de nettoyage industriel

L’entreprise NETESE à Nice est spécialisée dans le nettoyage industriel. Son équipe prend en main le nettoyage en fin de chantier ainsi que l’entretien de bureaux. Elle réalise également le nettoyage de copropriétés, le traitement de sols, le lavage de vitrerie en hauteur avec nacelle, etc. Polyvalente, l’équipe de NETESE propose des services à la personne. Elle réalise, entre autres, le ménage, le repassage, le débarrassage d’encombrants et les petits travaux de jardinage. Elle peut également faire les courses, selon vos besoins. Ayant plus de 20 ans d’expérience dans le nettoyage de copropriétés, elle intervient sur des chantiers de toute envergure.

En plus d’être efficace, son équipe fait preuve de disponibilité, de ponctualité, de discrétion et de flexibilité. Par ailleurs, ses professionnels sont équipés de tout le matériel nécessaire afin de vous garantir des prestations de qualité et des finitions soignées. Ils peuvent établir un devis gratuit et détaillé si besoin.

ParSylvie Gamel

Zoom sur l’amplificateur d’antenne TV

Pour avoir une bonne réception, un amplificateur TV est nécessaire. L’essentiel est de bien choisir le type de matériel et de bien l’installer. Voici des explications détaillées sur l’amplificateur d’antenne ainsi que sur son installation.

Un amplificateur, c’est quoi ?

C’est l’un des éléments participant au fonctionnement d’une antenne. Étant un circuit électronique, il amplifie le signal que l’antenne de réception capte. Il est nécessaire pour l’obtention d’une meilleure réception des canaux de télévision. Cet accessoire améliore la qualité de l’image pour la télévision analogique et la réception numérique. En effet, il ne déforme pas le signal d’entrée. Par contre, il augmente la puissance maximale disponible pour alimenter une charge déterminée. De plus, ce matériel permet d’amplifier les signaux de la télé numérique terrestre (TNT) captés par l’antenne de réception.

L’utilisation d’un amplificateur vous procure de nombreux avantages. Il élimine le son brouillé ainsi que les images floues. En revanche, il offre une meilleure qualité d’image et de son et permet également de capter des chaînes HD. Il corrige en même temps les éléments perturbateurs au signal électrique. Cependant, une seule antenne ne peut pas garantir la qualité des images captées surtout lors des mauvais temps.

Les différents types d’amplificateur

Il existe 3 types d’amplificateurs d’antenne pour s’adapter à différentes situations. Premièrement, il y a l’amplificateur monocanal à gain fixe : utilisable uniquement sur une seule fréquence. Deuxièmement, il existe l’amplificateur TV sélectif à gain ajustable : utilisant différents canaux d’une fréquence. Et troisièmement, vous pouvez choisir l’amplificateur TV à large bande : utilisé pour capter l’ensemble des signaux pour les amplifier.

Avant de procéder à l’achat, il est important de considérer certains critères. Parmi les types d’amplificateurs d’antenne, lequel répond à vos besoins ?

Quel type d’amplificateur choisir ?

Définir l’utilisation du matériel est la première chose à faire. L’amplificateur à large bande est le plus adapté pour avoir une réception des chaînes TV par câble ou par satellite. Par contre, l’amplificateur TV sélectif à gain ajustable est le plus approprié pour une amplification de manière successive. Ensuite, trouvez le matériel de qualité répondant à vos besoins. Il existe une large gamme d’amplificateurs TV, alors une connaissance en la matière vous aidera à trouver le bon choix.

Comparer les prix est important, car le coût de cet accessoire est varié. Pour un matériel de qualité inférieure , moins de 20 € est nécessaire. Pour un amplificateur d’antenne TV de qualité moyenne, le prix peut être entre 25 et 60 €. Enfin, pour un modèle plus performant, le coût peut dépasser les 100 €.

Installer un amplificateur d’antenne TV en 3 étapes

La première étape consiste à trouver l’emplacement idéal. Mettre directement le matériel derrière la télévision n’est pas toujours une solution. Cela peut amplifier les parasites du son de la TV. Le mieux est de chercher un endroit plus proche de ce dernier, en assurant la qualité de transmission. La deuxième étape consiste en l’installation de l’amplificateur. D’abord, branchez sur l’entrée du décodeur le câble coaxial de votre antenne. Ensuite, embranchez le câble du décodeur à la sortie de votre amplificateur. La dernière étape consiste à régler le niveau de l’amplification. Le réglage est réalisé grâce à un bouton placé sur l’amplificateur. Il ne suffit pas de mettre le réglage sur le plus haut niveau d’amplification. Pour obtenir une meilleure image, allumez votre décodeur ainsi que votre téléviseur et réglez l’amplificateur sur le niveau de signal idéal. Cependant, pour obtenir cette qualité de signal, la puissance de son gain doit être plus de 15 dB.

En réalité, la compétence d’un spécialiste est nécessaire pour obtenir de meilleurs résultats. L’entreprise JPPro dispose d’une large gamme d’amplificateurs HF. Elle est à votre service pour des interventions sur les antennes intégrant les SAT, TNT, FM et DAB.

ParSylvie Gamel

Le B.A-BA de la toiture

La toiture est un élément indispensable de la maison. En plus de la protéger des intempéries, elle l’embellit également sous toutes ses formes. Grâce à l’avancée des techniques, il existe différentes sortes de toits (couleurs, formes et matériaux variés). Cet article vous éclairera sur le sujet et vous montrera tout ce qu’il faut savoir sur la toiture.

Investir dans une solide toiture

Qu’il s’agisse d’un projet de construction ou de rénovation, ne négligez pas le choix de la toiture. Investissez dans une toiture étanche qui assurera parfaitement son rôle de protection et d’isolation. Par ailleurs, vous pourrez améliorer largement l’esthétique de votre maison grâce à elle.

Les différents matériaux de toiture

Le choix du matériau est essentiel, car il définira la résistance de la toiture. Depuis les révolutions industrielles, il existe une multitude de toitures : en PVC, en chaume, en zinc, en acier, en verre, en aluminium, en tuiles, en ardoise, en fibrociment, etc. Découvrez leurs spécificités :

  • La toiture en chaume : elle est généralement constituée de paille de blé, de paille de seigle, de tiges de roseaux, de genêts et de bruyères. Par ailleurs, elle possède des propriétés isolantes impressionnantes et apporte une touche traditionnelle à la demeure.

  • La toiture en bois : elle est sans doute la plus écologique des matériaux et possède aussi d’importantes propriétés isolantes. Elle donne du charme et apporte de la chaleur au logement. Il existe diverses essences de bois parmi lesquelles vous pourrez choisir : le chêne (forte densité), le châtaignier (grande résistance), l’épicéa (résistance en compression), le pin (résistance en flexion), etc.

  • La toiture en métal : elle se distingue par sa solidité, sa durabilité et sa facilité d’entretien. Elle convient aux ouvrages de grande envergure.

  • La toiture en ardoise : elle reste un revêtement solide, offre une grande facilité pour l’évacuation de l’eau et est facile à entretenir.

  • La toiture en tuiles : intemporelle, solide et esthétique, elle représente un revêtement très fiable.

  • La toiture en verre : elle permet de faire entrer le maximum de lumière et est idéale pour la construction d’une véranda ou d’une terrasse.

  • La toiture en aluminium : elle est idéale pour couvrir un hangar ou un abri de jardin.

Les différentes formes de toiture

Sur la forme de la toiture repose l’esthétique d’une maison. Il est donc important de bien la choisir.

  • La toiture en pente : elle offre un large choix de styles (en L, en tourelle…) et s’adapte à tout type d’architecture.

  • La toiture terrasse : ayant la forme plate, elle permet d’optimiser facilement un espace et est accessible avec des aménagements spécifiques.

  • La toiture végétalisée : elle est surtout utilisée à des fins esthétiques et met en avant l’esprit écologique.

  • La toiture arrondie : elle offre une bonne isolation thermique et permet d’évacuer l’eau grâce à sa forme.

Un professionnel de la toiture

TOITURE RÉNOVATION TONY GOBEIL TRTG à Jonquière se tient à votre disposition pour tous types de travaux. En plus de vendre un large choix de produits, son équipe réalise l’installation et la réparation de toiture. Ayant plus de 20 ans d’expérience, elle garantit un service de qualité. En cas d’urgence, elle est disponible 24h/24 et se déplace dans les meilleurs délais. Par ailleurs, elle travaille en étroite collaboration avec RONA, une compagnie de distribution d’articles de quincaillerie et de produits de marque BP. Grâce à son affiliation avec RONA, elle peut financer des clients qui souhaitent réaliser des travaux de toiture à des taux préférentiels très avantageux. Sollicitez ses services qu’il s’agisse d’une installation ou d’une réfection de toiture.

ParSylvie Gamel

Projet de construction de maison : comment choisir le prestataire idéal ?

La construction d’une maison constitue un projet important surtout sur le plan financier. Il est donc capital de confier cette mission à une entreprise compétente. Or, trouver un bon professionnel n’est pas chose aisée. En effet, de nombreux entrepreneurs proposent leurs services dans ce domaine. Voici donc une liste des critères à prendre en compte lors du choix de votre constructeur de maison.

L’expérience de l’entreprise dans le domaine

La construction d’une maison est un projet complexe. Vous devez ainsi privilégier les services d’une entreprise habituée à réaliser ce genre de chantier. L’expérience est sans doute le meilleur moyen de jauger la qualité des ouvrages construits par le professionnel. En effet, la concurrence dans le secteur du bâtiment est rude. Seules les entreprises compétentes continuent d’exister au fil des années. Vous souhaitez construire une maison en Haute-Garonne ou en Ariège ? Sollicitez les services de SEDEC CHAUBET. Cette entreprise créée en 1955 dispose de plus de 60 ans d’expérience dans la construction de maisons individuelles, de maisons basses consommations et de bâtiments.

L’acquisition des qualifications, gage de compétence

Les labels qualité permettent également de déceler si l’entreprise est réellement qualifiée. Dans le domaine du bâtiment, la qualification QUALIBAT est la plus significative. Il s’agit d’un label attestant les compétences et le savoir-faire des entreprises du bâtiment. Pour les travaux de second œuvre, les différentes qualifications existent comme RGE QUALIBOIS (pose de chauffage), RGE QualiPac (spécialiste de l’installation de pompes à chaleur), RGE Qualisol (Spécialiste de l’installation d’énergie solaire), QUALIFELEC (énergies nouvelles et économies d’énergie), QUALIGAZ (référence en installation de réseau à gaz). Pour la construction de votre maison, il est donc judicieux de confier les travaux à une entreprise disposant de ces qualifications. Tel est le cas de SEDEC CHAUBET implanté à Saleich en Haute-Garonne.

La plénitude des prestations, la garantie du bon déroulement des travaux

Lors de la construction de votre maison, privilégiez les services d’un interlocuteur unique. Qu’il s’agisse de la conception des plans, le terrassement, les travaux de gros œuvre et les finitions, confiez la gestion intégrale de votre chantier à un seul prestataire. Cela permet de gérer et de contrôler facilement le déroulement des travaux. D’autant plus que vous pourrez emménager dans votre nouvelle maison dans les meilleurs délais. Une maison clé en main, c’est vraiment la solution pour ceux qui n’ont pas le temps d’organiser de A à Z l’exécution des travaux sur le chantier. Misez également sur la proximité avec l’entreprise. Il vaut mieux confier la construction de la maison à une entreprise implantée dans la région. Cela vous permettra de mieux échanger avec le prestataire avant la conclusion du contrat. Le contact direct facilite aussi la mise en place d’une relation de confiance entre vous et le constructeur. Les échanges sont donc plus faciles lors de la réalisation des travaux.

Les garanties couvrant les réalisations, gage de sécurité

La construction d’une maison représente une dépense conséquente. Les propriétaires disposent donc de plusieurs protections contre les risques de malfaçons et d’autres irrégularités sur l’ouvrage. Au moment de la livraison du chantier, soyez vigilants. Vous devez vous assurer que les réalisations correspondent parfaitement au cahier de charge fixé en amont avec l’entrepreneur. Si vous constatez des irrégularités sur les travaux, vous avez la possibilité d’émettre une réserve. Le constructeur devra ainsi effectuer les modifications requises pour en obtenir la levée. Sachez que vous avez la possibilité de vous faire accompagner par un professionnel lors de cette procédure de réception des travaux. Différentes garanties couvrent également la construction.

  • la garantie biennale qui concerne notamment les finitions y compris les installations de chauffage et d’autres équipements sur la maison
  • la garantie décennale qui concerne les malfaçons compromettant la solidité et la stabilité de la construction.

Avant de signer le contrat, demandez donc au constructeur quelles sont les garanties qui couvrent l’ouvrage une fois fini.

ParSylvie Gamel

La dératisation

Les rongeurs tels que les rats peuvent provoquer d’importants dégâts dans un bâtiment ou dans une propriété. Par ailleurs, ils sont aussi porteurs de nombreuses maladies dont certaines sont mortelles, notamment la peste. C’est la raison pour laquelle il est vivement conseillé de faire appel à des spécialistes de la dératisation dès que vous remarquez la présence de rats dans vos locaux. Il existe plusieurs méthodes pour éliminer ou faire fuir les rats d’un local. Mais avant de déterminer la technique à mettre en œuvre, vous devez prendre en compte certains paramètres.

Comment déterminer la méthode à utiliser pour la dératisation ?

Pour une dératisation efficace, vous devez utiliser la méthode d’élimination la mieux adaptée. Votre choix dépendra de plusieurs critères. Tout d’abord, vous devez identifier le type de rongeur qui a envahi votre local. Est-ce qu’il s’agit de souris ou de rats ? Vous devez aussi être capable de déterminer l’étendue de l’infestation des rongeurs dans votre propriété. C’est seulement après avoir réalisé un diagnostic que vous pourrez déterminer la méthode à adopter.

Les différentes méthodes de dératisation

Les méthodes de dératisation se divisent en deux catégories distinctes :

-La méthode sans extermination

-La méthode avec extermination

  • La méthode sans extermination consiste à faire fuir les rongeurs en utilisant des engins non-agressifs comme les appareils à ultrason, les répulsifs. Vous pouvez aussi opter pour la mise en place d’une grille de protection qui sert à empêcher les rongeurs d’entrer dans votre propriété. L’usage d’un piège à rat est également une option envisageable. Une fois que les rongeurs sont capturés, vous pouvez les relâcher dans la nature, loin de votre propriété. Ces méthodes sont plutôt efficaces sur le court terme. Mais si vous voulez être tranquille sur le long terme, mieux vaut employer la manière forte. Il s’agit de la méthode avec extermination.
  • Avant d’entrer dans les détails, vous devez savoir que la méthode avec extermination est celle la plus souvent utilisée par les professionnels de la dératisation. C’est tout à fait compréhensible, car elle vous permettra d’être tranquille pendant un bon moment. Pour exterminer les rongeurs, vous avez le choix entre différents types de produits. Soit vous utilisez les anticoagulants qui les tuent lentement. Vous pouvez aussi opter pour le raticide qui agit beaucoup plus rapidement. Ce dernier tue immédiatement la souris ou le rat après la consommation. En général, ces produits doivent être mélangés avec des appâts pour attirer les rongeurs. Cependant, vous devez être vigilant lorsque vous les utilisez. Ces produits sont toxiques pour les rats, mais également pour les hommes. Donc, prenez le soin de les tenir éloigné des enfants pour éviter les accidents. Veillez aussi à ne pas les éparpiller partout lorsque vous les utilisez. Et pour finir, vous devez aussi vous assurer que le poison soit assez puissant pour tuer les rongeurs, parce que sinon, il est possible qu’ils s’en accommodent. Ainsi, les produits n’auront pas d’effet sur eux.

Et pour finir, sachez que la dératisation fait l’objet d’une réglementation très stricte. D’où la nécessité de faire appel à un professionnel.

STD : Une entreprise spécialiste de la dératisation

Si vous habitez aux environs de Toulon, de L’Isle-sur-la-Sorgue et d’Avignon, vous pouvez solliciter les services de l’entreprise STD pour éliminer les rats dans votre propriété. Établie au 1601 Route Du Thor Mas de la Petite Marine 84800 L’Isle-sur-la-Sorgue, l’entreprise STD propose depuis de nombreuses années des services de dératisation. Intervenant dans le domaine depuis de nombreuses années, elle vous garantit des prestations de grande qualité. Son équipe intervient auprès de tous types de clients : particuliers, professionnels, restaurateurs, collectivités, etc. N’hésitez pas à solliciter ses services.

ParSylvie Gamel

Tout savoir sur les cheminées

Synonymes de plaisir et de convivialité, les cheminées apportent un côté chaleureux au séjour tout en soulignant le style de la décoration et de l’architecture. Mais quel foyer choisir ? Quel matériau utiliser ? Voici quelques conseils utiles.

Les différents types de foyer

Nous distinguons principalement plusieurs types de foyer.

  • Le foyer ouvert

Le foyer ouvert séduit surtout pour son authenticité et son charme rustique issu des cheminées traditionnelles. C’est l’idéal pour se retrouver autour d’un beau feu de bois pour un bon moment en famille, entre amis ou en amoureux. Toutefois, le foyer ouvert est peu performant et salissant. Il requiert un entretien minutieux, rigoureux et régulier.

  • Le foyer fermé

Le foyer fermé se caractérise par une chambre de combustion et d’un vitrage résistant aux hautes températures. Il présente de nombreux avantages. En plus d’offrir un rendement de 70 à 85 %, la cheminée à foyer fermé associe confort et esthétique.

  • L’insert

La mise en place d’insert est une bonne solution pour améliorer la performance des foyers ouverts. Du fait que ces derniers n’offrent que 15 % de rendement, la pose d’insert permet d’augmenter le pouvoir de chauffe et de moduler la combustion selon vos goûts. Les inserts pour cheminée offrent de nombreux avantages dont le confort, la sécurité et l’autonomie.

Pour quel style de cheminée opter ?

Outre le confort, l’esthétique entre également en jeu dans la conception, la réalisation et la mise en place d’une cheminée. De nombreux critères doivent être pris en compte dont le style de décoration et d’architecture mais aussi les goûts et le budget du propriétaire. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels comme EUROPE GRANITE pour vous accompagner et vous conseiller. Spécialistes en réalisation de cheminées en granite en Dordogne, ils sauront vous suggérer des idées originales, esthétiques et pratiques qui conviennent à vos goûts, vos besoins et votre budget.

Quel matériau choisir ?

Le choix du matériau dépend du style de cheminée que vous souhaitez, de l’entretien, etc. De nombreuses solutions s’offrent à vous.

  • La pierre

La durabilité et la facilité d’entretien font de la pierre est un matériau de premier choix pour la réalisation de cheminée. Elle séduit aussi par son côté rustique et authentique. De nombreux types de pierre sont disponibles sur le marché : pierre blanche, pierre de taille, grès, calcaires, granites, roches volcaniques, etc.

  • Le marbre

Synonyme d’élégance, de luxe et de chic par excellence, le marbre apporte du cachet à votre intérieur. Il propose une large gamme de couleurs et de motifs permettant de réaliser toutes les envies. En plus de s’adapter à tous les styles de décoration, ce matériau résiste à la chaleur et à l’usure.

  • Le bois

La cheminée en bois est idéale pour apporter une touche rustique et chaleureuse à un intérieur. Elle s’adapte à tous les styles de décoration : traditionnelle, scandinave, moderne, contemporaine, etc.

  • La brique

La brique fait aussi partie des matériaux classiques pour la réalisation de cheminée. Elle est surtout utilisée pour la création de cheminées style industriel. Toutefois, il est important de savoir que la brique peut noircir, avec le temps, sous l’effet de la chaleur.

  • Les métaux

En acier, inox, aluminium, fonte avec finition polie ou brossée, les cheminées en métaux sont résolument modernes et designs. En gris souris ou en noir mate, elles subliment votre séjour avec un style de loft new-yorkais. Elles s’intègrent facilement aux petites comme aux grandes espaces.

La réalisation d’une cheminée n’est pas toujours facile. Du choix du matériau et du style à la mise en place, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour vous aider et vous conseiller dans toutes les étapes.

ParFree

Améliorer l’isolation des murs avec une plaque polyuréthane

En neuf ou en rénovation, l’isolation des murs constitue une étape cruciale pour améliorer le confort des occupants pendant les périodes hivernales. Cependant, le choix de la technique et du matériau à utiliser est loin d’être simple. Actuellement, le polyuréthane est la solution la plus plébiscitée par les particuliers en raison de son efficacité et de ses performances thermiques. Aperçu sur les avantages et le prix de ce produit isolant.

Pourquoi choisir la plaque polyuréthane pour améliorer l’isolation des murs ?

Disponible en plusieurs formes, ce matériau isolant offre la possibilité d’optimiser l’isolation des murs. La plaque polyuréthane est notamment un matériau léger. Proposant une manipulation facile, elle s’installe rapidement pour ceux qui disposent des bons matériels. Cette version de l’isolant est la plus sollicitée, car elle répond aux exigences de performance énergétique ainsi que de confort dans le logement. De plus, elle est la plus indiquée afin de bénéficier d’une économie d’énergie conséquente qui touche favorablement les émissions de gaz à effet de serre. À noter que ses caractéristiques lui permettent de s’intégrer dans le concept HQE (Haute Qualité Environnementale).

 

Opter pour cet isolant, c’est la garantie de jouir d’une isolation durable dans le temps. En effet, il résiste parfaitement aux intempéries et aux agressions extérieures. Il assure également un gain de place dans l’habitat, car il augmente la surface habitable de 2, 3 m² dans une maison de 120 m², par exemple. La déclinaison en mousse, quant à elle, concerne principalement les zones difficiles d’accès telles que les combles ou entre deux parois. Avant de se lancer, il faut tout de même connaître le prix du produit et les techniques à adopter pour son installation.

À quel prix s’offrir ce type de matériau isolant ?

Tout d’abord, le coût du panneau polyuréthane varie en fonction de quelques paramètres, à savoir la qualité du matériau, la surface à isoler, les contraintes du chantier, et son accessibilité. Bien entendu, il s’agit du produit le plus onéreux sur le marché, mais il se révèle être un choix judicieux pour réaliser des économies. Aussi, le surcoût à l’achat est inférieur au tarif de vente des mètres carré obtenus avec l’utilisation du produit pour isoler l’habitat. De ce fait, isoler au polyuréthane est un projet intéressant et rentable quand le prix de vente au m² dépasse les 1000 euros.

 

D’autres facteurs, comme la technique de pose, permettent également de définir le coût à prévoir. Le prix de l’isolation avec les plaques polyuréthane se situe entre 10 et 15 euros le mètre carré, pour une épaisseur de 15 cm. Souvent, la mousse peut s’avérer utile afin de compléter l’isolation au niveau des canalisations, des conduites et de tout autre recoin difficile à isoler. Pour éviter les mauvaises surprises, il est plus prudent de demander des devis aux diverses sociétés spécialisées dans le domaine. Ces professionnels réalisent également une étude thermique du logement à isoler avant de procéder aux travaux proprement dits. C’est le meilleur moyen d’isoler de façon correcte les différentes parties de l’habitation.

ParSylvie Gamel

Projet d’agrandissement de maison : prix et conseils pour le réussir

De nouveaux besoins en termes de rangement ou l’envie d’aménager un bureau, l’arrivée d’un enfant … de nombreuses raisons peuvent amener à un agrandissement de maison. Le prix du mètre carré ne cesse d’augmenter. De ce fait, l’achat d’une nouvelle maison ne semble pas être une meilleure solution. Bien entendu, agrandir est le moyen le plus efficace, pratique et moins onéreux pour gagner de l’espace. Pourtant, ça ne s’improvise pas ! Allez-vous faire une surélévation ou une extension avec la même façade ou une extension latérale ? Ce sont autant de questions que vous pouvez vous poser. Cet article vous aidera à prendre une décision éclairée sur les solutions à opter.

Les différentes possibilités pour agrandir sa maison :

Pour agrandir une maison, trois grandes options s’offrent à vous à savoir l’extension de maison latérale, la surélévation et l’aménagement de combles.

  • L’extension de maison latérale : c’est la meilleure solution si vous avez des terrains suffisamment spacieux. En fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour une extension par ossature bois et bardage, pour une extension en murs béton préfabriqués ou encore pour une extension en béton cellulaire ou brique mono-mur. Cela permet également de créer une pièce supplémentaire, pourquoi pas même opter pour une véranda ?
  • La surélévation : cette option consiste, en général, à surélever les toits du bâtiment. Elle vous permettra ainsi de changer la pente de la toiture et d’ajouter un étage supplémentaire. C’est idéal pour les maisons de ville, coincées entre deux immeubles. Pour ce type d’agrandissement de maison, une déclaration de travaux ainsi que l’obtention d’un permis de construire sont obligatoires si le gain de surface dépasse 40m².
  • L’aménagement de combles : c’est la solution la plus facile à réaliser et la moins onéreuse pour valoriser votre maison et pour gagner plus d’espace. Contrairement aux options citées précédemment, celle-ci ne nécessite pas de gros travaux de construction, mais seulement un aménagement intelligent de surfaces existantes.

    Avec cette option, même si vous n’avez que peu de notions en bricolage, il est possible d’obtenir des résultats impressionnants sans pour autant dépenser plusieurs milliers d’euros. En effet, le principe est de gagner des mètres carré en plus, en aménageant le grenier. Selon la taille de votre maison, vous pourrez gagner une surface plus grande. L’aménagement de combles, c’est également une occasion d’isoler et d’apporter de la lumière naturelle à l’intérieur de votre maison. Mais ce qui est très intéressant, c’est que l’extérieur de votre maison restera inchangé, ce qui vous évitera de demander un permis de construire à la mairie.

Prix des travaux d’agrandissement

Le tarif des travaux d’agrandissement d’une maison varie en fonction des paramètres suivants :

  • Le type de revêtement et de matériau utilisé : bois, béton, métal, etc.
  • Le raccordement aux réseaux d’eau et de chauffage ;
  • Les finitions intérieures : les peintures, les menuiseries intérieures, etc.
  • La difficulté d’accès au chantier ;
  • Le type de couverture : toit plat, en pente, ardoises, tuiles, …
  • L’état de la toiture existante : certaines peuvent être réutilisées et d’autres non ;
  • L’état des murs existants : même avec une ossature bois ou acier, la surcharge du nouvel étage peut nécessiter un renforcement structurel.

Pour réussir votre projet d’agrandissement de maison, rien ne vaut l’intervention d’un expert en la matière comme l’entreprise Maison Béton.com à Sainte-Luce. Ayant un savoir-faire solide dans la construction de maison en béton et en bois, elle peut vous accompagner de A à Z et vous proposera l’offre la plus adaptée à votre budget.

ParSylvie Gamel

Isolez vos combles pour éviter les déperditions énergétiques

Les travaux d’isolation doivent toujours commencer par le toit. En effet, 30 % de la perte de la chaleur se passent au niveau des combles. L’isolation dépend en grande partie des aménagements qui y sont réalisés. Vous saurez tout sur les différentes techniques pour isoler vos combles, à travers cet article.

Les techniques d’isolations des combles

Isolation des combles perdus :

les combles sont perdus lorsqu’ils ne peuvent pas être aménagés en nouvelle pièce. Ils sont naturellement isolés lors de la pose des revêtements extérieurs. Les fuites énergétiques se déroulent surtout au niveau du sol. Vous pouvez les isoler en y déroulant de la laine ou un matériau synthétique. Pour être efficace, la pose de l’isolant doit être parfaite.

Vous pouvez aussi opter pour la technique du soufflage. L’isolant est soufflé sur le sol et les murs. Il peut s’agir d’une ouate de cellule ou de laine sous forme de flocon. Toutefois, il faut éviter que les flocons ne se tassent dans un coin.

Isolation des combles aménagés :

Elle peut se faire de l’intérieur ou de l’extérieur.

. Isolation par l’intérieur :

L’isolant est placé entre les solives ou sous les rampants du toit. Quel que soit le matériau utilisé, il doit être en rouleau ou sous forme de panneau. Une fois la pose terminée, recouvrez le tout avec un pare-vapeur afin d’éviter les problèmes liés à la condensation.

. Isolation par l’extérieur :

Le sarking est la méthode d’isolation externe la plus utilisée. Elle permet de gagner plus d’espace pour l’aménagement d’une pièce. D’autres techniques peuvent aussi être utilisées comme la pose de caisson chevronné ou la méthode des sandwichs.

Toutefois, comme l’isolation est faite en hauteur, elle peut être assez risquée. Le plus judicieux est de contacter un professionnel pour le faire.

Les avantages d’isoler les combles

Les combles sont en contact permanent avec l’extérieur. Lorsqu’ils ne sont pas isolés, les variations de température pénètrent aussi dans la maison causant gêne et inconfort. Une bonne isolation garantie d’avoir une température constante quelle que soit la saison. La chaleur interne est conservée durant l’hiver et la fraîcheur est délivrée dans toute la maison, en été.

En outre, les variations de température sont aussi source d’humidité. Elle peut se répondre sur toutes les autres parties du toit comme les charpentes et les murs. À terme, elle peut rapidement détruire l’ensemble du toit. En optimisant l’isolation de vos combles, vous assurerez la pérennité de votre maison.

Grâce à une bonne isolation, vous ferez des économies sur votre consommation énergétique. En effet, vous diminuerez l’utilisation de vos appareils de chauffage et de climatisation.

Faites confiance à une société RGE pour l’isolation de vos combles

Certes, vous pouvez parfaitement procéder à l’isolation de vos combles vous-même. Toutefois, il est nécessaire de se munir d’équipements adaptés et d’avoir quelques notions en bâtiment.

Vous pouvez aussi confier cette tâche à un professionnel comme l’entreprise Project Isolation. Elle réalise l’isolation des combles à Alès, depuis plus d’une dizaine d’années. Elle dispose d’une équipe d’ouvriers en bâtiment qui travaille avec minutie et professionnalisme. Ils utilisent des procédés divers tels que la pose de mousse polyuréthane afin d’avoir un résultat efficace et conforme aux attentes des clients.

Quel est le prix de l’isolation des combles au m²

Le budget pour l’isolation des combles dépend en premier lieu de la nature et de l’accessibilité de vos combles. Il dépend aussi de la configuration de la pièce que vous allez y aménager. La situation géographique de votre maison est également un point important. Si vous habitez dans une région où l’hiver est très présent, l’isolation doit être optimale.

En général, le budget pour la pose d’un isolant est compris entre 20 et 200 euros par m².