Archive mensuelle septembre 2019

ParSylvie Gamel

Tout pour une salle de séjour agréable et confortable

Le salon est, tout naturellement, dédié à la détente, à la convivialité et au partage : une véritable pièce à vivre.

Nous y accueillons les amis et les invités, quelle que soit l’occasion. Nous nous y retrouvons avec la famille et les proches pour regarder la télévision ou, tout simplement, pour partager un bon moment ensemble. Et cela, de jour comme de nuit, du lundi au dimanche, selon le programme et les petites habitudes.

Enfants, parents et grands-parents y trouvent chacun leur place. Le confort doit être au top.

Les types de salon phares

Différents styles sont de plus en plus en vogue et sont réalisables, même à petit prix :

– contemporain

– classique

– arty

– vintage

– industriel

– rustique

– cocooning de style américain

Bien sûr, à chaque style ses spécificités. Aussi, il faut toujours être dans le thème !

Tout est question de goût et d’aspiration. Une fois la décision prise, il suffit de jouer avec les couleurs, les motifs, les matériaux, les meubles et tous les autres éléments pour une belle harmonie visuelle.

Les must have pour un charmant et joli salon

Plusieurs accessoires et objets de décoration sont disponibles de nos jours : coussins, canapés, pouffes, cadres pour photos, tableaux décoratifs, tableaux en liège, montres murales, horloges, lustres, vases, pots de fleurs, tapis, rideaux et portes rideaux, bougies et bougeoirs, miroirs, nappes…

Les couleurs, les formes et modèles sont innombrables.

Les éléments de rangement les plus utilisés et qui sont toujours indispensables : armoires, étagères, caisses pliantes, boîtes de rangement, paniers de rangement, boîtes, patères (pour suspendre les objets avec classe), pochettes, porte-revues, grilles ou barres de rangement, vitrines, etc.

Ils peuvent être joliment et astucieusement mis au sol, accrochés au mur ou au plafond, superposés, au pied du canapé…

Les possibilités de personnalisation sont infinies. Il en est de même pour les matières mises en œuvre. Il y a le métal, le plastique, le bois, le PVC, l’aluminium, le fer forgé, le carton, le plexiglas, le tissu, le jute, la toile, le jonc de mer, l’inox, le carton, etc.

Les chaises, la table basse, la télévision, la chaîne Hifi n’en sont, effectivement, pas écartées.

Quel que soit votre choix, il faut opter pour des solutions à la fois pratiques, fonctionnelles, esthétiques, originales et économiques.

Des magasins et des fabricants proposent continuellement toute une gamme de mobilier de salon. La concurrence est rude, les demandes des clients sont diversifiées et les exigences sont imposées. Aussi, les professionnels du secteur travaillent d’arrache-pied pour que chacun en ressorte joyeux et satisfait.

Les experts en agencement et en aménagement : pourquoi pas ?

L’agencement de la salle de séjour doit être bien pensée pour éviter les mauvais résultats. Généralement, le travail se fera en fonction de la configuration de la pièce : en longueur, en largeur, etc. Le mieux serait de se faire conseiller par des pros.

Glem aménagement à Morne-à-l’Eau est le professionnel de la rénovation à contacter. Depuis plus de 15 ans, l’entreprise propose des prestations variées, à personnaliser en fonction des demandes et des envies des clients.

Son équipe est à votre service pour tous travaux d’agencement d’intérieur en Guadeloupe (Grande-Terre, Morne-à-l’Eau, etc.). Elle est là pour vous conseiller, vous accompagner et concrétiser vos idées, en fonction de votre budget. Elle se charge de la conception et de l’installation des équipements nécessaires à la réalisation de votre projet. Elle vous garantit un résultat qui répond à vos attentes en termes de qualité et d’esthétique.

Tout évolue de jour en jour. Il serait difficile de rester sur le même point, et de ne jamais s’intéresser aux nouvelles tendances en décoration et en aménagement intérieur. Si le budget le permet, se faire accompagner par un architecte d’intérieur ou un spécialiste en décoration d’intérieur est toujours recommandée.

ParFitia

Les points importants à connaitre pour aménager une parfaite allée de garage

Vous avez du mal à rentrer votre voiture ou à la sortir ? Vous n’avez pas d’accès idéal pour votre garage ? L’allée de garage est donc nécessaire dans cette situation. Pour éviter certaines difficultés lors des mauvais temps ou pour ne pas subir des effets inconfortables lors de l’accès à son garage, une belle allée de garage est incontournable. Avoir ce type de structure dans son extérieur permet énormément de faciliter son accès vers le garage. De plus, aménager une allée permet d’améliorer l’aspect esthétique de sa maison de l’extérieur. Une allée de garage apporte également une touche plus stylée à sa décoration extérieure. Quel type d’allée de garage choisir ? Et comment mettre en place son allée de garage ? Explications plus en détails à travers ce présent article !

Faire une allée de garage, les différentes étapes pour cette construction

Réaliser une allée de garage requiert le suivi de quelques étapes spécifiques. L’aménagement de ce type de structure nécessite l’aide d’un professionnel en la matière. Faire appel à une entreprise constructive d’allée de garage ou autres structures en extérieur est toujours indispensable pour une parfaite réussite de son projet. En premier lieu, il sera nécessaire de déterminer l’espace permettant l’aménagement d’une allée de garage. La largeur de l’allée doit suivre certaines normes. Pour une seule voiture, vous n’aurez besoin que de 4m de large, tandis que pour deux, il suffit d’avoir 6m environ. Par la suite, le terrassement de votre sol doit être effectué avec soin. L’intervention d’un professionnel avec un laser rotatif extérieur est adaptée pour une pose précise et rapide de son allée de garage. L’aide d’un prestataire en aménagement d’allée est vraiment indispensable si vous souhaitez que votre structure soit bien posée. Ensuite, vous devez mettre en place le gravillon, poser le pavé, verser le béton ou autre matière au choix.

Choisir son allée de garage, avoir différentes options possibles !

Les allées de garage se déclinent en différents types en fonction du matériau utilisé. Pour profiter d’une allée de garage fonctionnelle et esthétiquement attractive, vous devez choisir avec soin le matériau idéal. L’allée en béton est un modèle très classique et courant. Il s’agit d’un type d’allée économique et d’une grande résistance. Vous cherchez un modèle d’allée de garage pas cher, mais qui offre une apparence esthétique originale et singulière. Pour cette envie, vous avez besoin d’aménager une allée en pavé carrossable. Une allée en pavé permet d’apporter plus de style et de classe à son extérieur. Ce type de revêtement du sol en extérieur dispose d’une grande longévité et résiste énormément aux intempéries. Au fil des saisons, votre allée en pavé ne risque pas de changer si elle est bien entretenue. Vous souhaitez que vos travaux se fassent assez facilement et rapidement ? Dans ce cas, la structure extérieure la plus simple à mettre en place reste l’allée de garage en gravier. Vous aurez le choix de différents types de graviers en fonction de leur couleur.

ParSylvie Gamel

En quoi consiste le nettoyage industriel ?

Le nettoyage industriel fait immédiatement allusion au nettoyage d’usines, d’entrepôts et de chantiers. Cette activité a beaucoup évolué au fil des ans. Aujourd’hui, les professionnels en nettoyage industriel prennent également en main le nettoyage des entreprises, des bureaux, et même des appartements. Concrètement, que font-ils ? Pour le savoir, lisez cet article.

Que font les professionnels en nettoyage industriel ?

Les professionnels en nettoyage industriel ont comme principale activité de nettoyer tous les recoins d’un bâtiment ou d’un local à usage professionnel : boutiques, magasins, centres d’affaires, pâtisseries, immeubles à étages, banques, etc. Ils s’occupent du lavage des murs, des sols, des plafonds, des tapis, des portes, des vitres, des rideaux et de toutes les parties extérieures et intérieures d’un local. Ils peuvent aussi enlever les poussières, les crasses et les salissures au niveau des conduits de ventilation et de climatisation. Travaillant également au sein des laboratoires et des usines, ils réalisent des opérations de désinfection, de décontamination, de stérilisation et d’assainissement. Leurs prestations comprennent, en outre, l’entretien des tissus et la dissolution des taches d’huile et de graisses.

Leurs compétences et leurs qualités

Les principales qualités des agents de nettoyage industriel sont leur polyvalence, leur mobilité et leur disponibilité. Leur travail est dicté par le cahier des charges, qu’ils suivent et respectent à la lettre. Outre ces atouts, ces professionnels connaissent les normes de sécurité régissant l’utilisation des produits ménagers et le pilotage des machines. Méthodiques et disciplinés, ils se chargent eux-mêmes de la gestion de leur parc de matériel et de leur entreposage.

Leur matériel

Pour nettoyer un bureau ou une usine de fond en comble, les professionnels en nettoyage industriel utilisent toute une sélection d’outils et de matériel :

  • Aspirateurs
  • Balayeuses
  • Chariots de lavage et de ménage
  • Injecteurs extracteurs
  • Autolaveuses
  • Canons à mousse
  • Pulvérisateurs
  • Détergents
  • Systèmes de désinfection
  • Monobrosses
  • Lustreuses
  • Nettoyeurs
  • Serpillières
  • Balais

Les machines et le matériel utilisés sont performants et très efficaces. Ils permettent un nettoyage rapide, fiable et en profondeur.

Leurs conditions de travail

Les agents de nettoyage industriel travaillent dans des conditions souvent difficiles. Sous la surveillance d’un responsable, ils peuvent travailler à l’aube, très tard la nuit, et même les week-ends. En fonction de la nature de leur travail, ils peuvent intervenir seuls ou bien en équipe. Leur quotidien se résume généralement à soulever et à déplacer des seaux remplis d’eau et de manipuler des machines. Possédant une bonne condition physique, ils travaillent parfois dans des positions inconfortables. Vous pouvez faire appel à ces professionnels pour le nettoyage :

  • Des halles d’entrée
  • Des cages d’escalier
  • Des allées d’accès
  • Des couloirs
  • Des ascenseurs
  • Des poubelles
  • Des cloisons
  • Des miroirs
  • Des mobiliers

Coût du nettoyage industriel

Le coût du nettoyage industriel varie d’une entreprise à une autre. Néanmoins, le prix alloué pour une telle prestation dépend :

  • Des moyens humains alloués
  • De la prise des risques
  • Du matériel et des produits utilisés
  • Des caractéristiques des espaces à nettoyer
  • De l’envergure des opérations à effectuer

Retenez également que le coût du nettoyage des bâtiments régis par des codes de confidentialité revient plus cher que le nettoyage des bâtiments standards.

Le tarif horaire du nettoyage d’un bureau varie de 19 à 25 Euros, tandis que celui d’un hôpital se situe entre 25 et 40 Euros. Pour votre information, il existe aussi des tarifs horaires spéciaux pour le nettoyage des vitres et des jardins. Vous recherchez une société spécialisée dans le nettoyage industriel ? Faites appel à l’entreprise SÉROU JP, située à Pau.

ParFree

Comment bien entretenir son espace vert ?

L’intérieur de la maison est toujours bien tenu. Il devrait également en être de même pour l’extérieur. En effet, ce dernier doit être pris en charge et considéré comme faisant partie de l’habitation. Ainsi, un espace vert, en l’occurrence un jardin, doit être bien entretenu. Non seulement il embellit la demeure, mais il offre à tous les occupants un certain bien-être. Il faut donc bien aménager son jardin, car le travail est à la portée de tous.

Pourquoi aménager son espace vert ?

Il est indiscutable qu’un espace vert rend la maison plus attrayante que ce soit pour les occupants que pour d’éventuels acheteurs. De plus, il permet de faire des économies. En effet, un potager à la maison permet de réduire ses dépenses de temps en temps. Il offre la possibilité de bénéficier de légumes frais et savoureux. Les végétaux du jardin seront à utiliser gratuitement pour parfumer son intérieur. Pour cela, il suffit de faire un choix précis pour planter des fleurs.

Ensuite, les fenêtres doivent ouvrir sur un espace vert à l’image de la décoration intérieure. Il devrait y avoir une harmonie entre les deux. En effet, la vue sur le jardin depuis son canapé est particulièrement agréable. C’est pour cette raison qu’il faut aménager les différents espaces du jardin en fonction des besoins des occupants. L’objectif est d’avoir un espace vert accueillant pour les joies de la piscine ou les soirées entre amis durant l’été.

Il faut également que l’espace vert soit aménagé comme un havre de paix. Pour y arriver, il faut choisir une grande variété de plantes. Il est également souhaitable de varier les dimensions des végétaux en fonction de leurs besoins comme leur orientation et leur ensoleillement. Toutefois, il ne faut pas négliger les raisons de santé. Il s’agit, entre autres, des bienfaits de l’air pur.

Mieux aménager son espace vert soi-même

Avant d’aménager son espace il est nécessaire que ce dernier soit bien préparé. En effet, Il ne suffit pas de retirer les mauvaises herbes mais Il faut aller plus loin en aérant, en désherbant et en préparant les surfaces pour les cultures. Pour se faire, plusieurs outils sont indispensables pour entretenir efficacement et facilement le terrain. Parmi ces outils, on retrouve la fameuse motobineuse, cultivateur motorisé multifonction. Les motobineuses sur Wizza sont recommandées pour un résultat ultime.

Il est possible de bien aménager son espace vert sans devoir recourir à un paysagiste professionnel. Cependant, quelques règles s’imposent pour créer un espace extérieur agréable à vivre. En premier lieu, il est conseillé de commencer par préparer un plan détaillé du jardin à aménager, quelle que soit sa superficie. À cet effet, il est préférable d’élaborer au moins quatre versions de ce plan à savoir :

  • un plan d’ébauche qui donne une idée des dimensions et des possibilités d’aménagement du jardin
  • un plan de base qui mentionne les mesures, le type de terrain ainsi que les axes de circulation
  • un plan de création sur lequel seront positionnés tous les vieux et nouveaux éléments devant constituer le futur espace extérieur
  • un plan de plantation où toutes les espèces végétales seront positionnées.
ParSylvie Gamel

Les différentes formes de toiture

Le toit d’un bâtiment doit répondre à des exigences esthétiques et pratiques (étanchéité, légèreté, résistance mécanique…). Pour couvrir une construction, vous avez le choix entre un ensemble de parois inclinées et horizontales (ex : toiture-terrasse) ou les deux à la fois. Compte tenu des différentes formes possibles, l’on dénombre 5 principaux types de toitures : toit plat, toit à un seul versant, toit à deux versants, toit à 4 versants et toit arrondi.

Le toit plat

Dernièrement caractéristique des maisons contemporaines, le toit plat séduit de plus en plus. L’engouement pour ce style de toiture s’explique par ses multiples avantages. C’est le meilleur moyen de profiter à 100 % de l’espace disponible dans votre logement. N’importe quelle pièce peut être aménagée sous un toit plat (le haut du bâtiment peut aussi être occupé). Aussi, il est assez économique et ne nécessite pas de matériau de couverture onéreux. L’autre point fort du toit plat est le fait qu’il permet facilement l’installation de panneaux solaires.

Il faut savoir que le toit plat n’est pas vraiment plat. Il a une faible pente afin de permettre l’écoulement des eaux et ainsi limiter le risque d’infiltration.

Les toits en pente

Pour commencer, sachez un peu plus sur le toit à un seul versant. Le toit à un seul versant, monopente ou encore en appentis, arbore le plus souvent le haut d’une annexe de maison (prolongement). Il est aussi possible qu’une maison ait un toit en appentis. Ce type de toit peut être en ardoises, en bardeaux bitumés, en tuiles de terre cuite, en tuiles canal, en tuiles plates, en tôle d’acier ou encore en zinc.

Parmi les toits en pente, on retrouve les toits à deux versants et les toits à quatre versants. Contrairement au toit monopente, ces deux dernières structures sont parfaitement adaptées à n’importe quelle maison (pas seulement des annexes ou des prolongements de maison). Ils ont l’avantage de permettre un meilleur écoulement des eaux de pluie. D’un autre côté, les toits à 2 ou à 4 versants peuvent abriter des combles aménageables.

Pour information, outre les toits classiques à 2 et à 4 versants, il existe des formes plus complexes de toitures en pente.

Quelques mots sur l’autre type de toiture : « le toit végétalisé »

Variante des toitures plates et de celles en pentes (de 1 à 45 °), la toiture végétalisée gagne peu à peu le cœur des nouveaux propriétaires. En plus des particuliers, les entreprises et les communes commencent à s’y mettre. Adopter ce style de toit, c’est profiter de ses avantages non-négligeables : fonction isolante, aspect esthétique, atouts environnementaux (réduction émission de CO2, amélioration de la qualité de l’air, etc.)… Néanmoins, un toit végétalisé a aussi quelques inconvénients. Suivant le type de végétal à y planter (des herbes, des épices, des plantes à dunes, des plantes grasses ou un autre type de végétation), le coût à investir peut vite représenter une somme considérable. Une fois réalisé, le toit végétal nécessitera un entretien régulier et assez fréquent, et ce, afin d’éviter la prolifération des mauvaises herbes. Pour finir, sachez qu’en cas de problème d’infiltration, il sera assez difficile de détecter les fuites et les fissures. Tout de même, si cela arrive, il vous suffira de contacter un spécialiste dans le domaine. Pensez, par exemple, à Toit Direct qui possède une grande expertise dans les toits verts.

La toiture arrondie

Pour finir, sans être plate ni en pente, une toiture peut avoir une forme arrondie (en dôme, en tourelle, à courbe casquette, à pan, etc.). Peu courant, ce style de toiture est qualifié d’esthétique et original. Adaptée à plusieurs types de constructions, la toiture arrondie s’harmonise surtout avec les bâtiments designs et modernes.

ParSylvie Gamel

Des solutions pour évacuer les déchets après travaux

D’après les chiffres, les chantiers de bâtiment génèrent près de 40 millions de tonnes de déchets par an. Suite à des travaux de construction, de démolition ou de rénovation, divers débris et déchets s’éparpillent sur votre terrain. Pour vous en débarrasser, voici les bons gestes à adopter.

Définir les différents types de déchets de chantier

Avant de procéder à l’évacuation, vous devez commencer par identifier les types de déchets. Il y en a 3 : les déchets inertes, non dangereux et dangereux. La première catégorie concerne les briques, les pierres, les parpaings, le verre, la terre, etc. Les débris non dangereux sont le bois, les métaux… La peinture, les bois traités, etc. constituent par ailleurs les déchets dangereux.

Vous pouvez réaliser vous-même l’évacuation des objets inertes et non dangereux. Cependant, l’intervention d’un professionnel est souvent utile pour l’enlèvement des matériaux dangereux.

Appeler un professionnel pour évacuer les déchets contenant de l’amiante

Les déchets contenant de l’amiante sont dangereux et nocifs pour la santé. C’est pourquoi, ils doivent être toujours évacués par un professionnel. En effet, celui-ci procède à la localisation du matériau, à son enlèvement et à son évacuation. Sachez que le spécialiste doit avoir une certification adéquate. Ainsi, vous aurez l’assurance d’un travail bien fait et en toute sécurité.

Jeter les déchets de chantier à l’endroit indiqué

Vous avez effectué vous-même des travaux de bricolage ? Vous devez vous débarrasser des déchets, des restes des matériaux ainsi que des débris. Pour ce faire, évacuez-les vers le centre de traitement des déchets le plus proche de votre chantier.

Toutefois, l’évacuation pourra être à la charge d’un professionnel si celui-ci a intervenu dans les travaux. Dans ce cas, il ne vous reste plus qu’à payer les frais de l’enlèvement des déchets.

Acheter des sacs à gravats

Après les travaux de terrassement, votre chantier sera recouvert par des gravats et de la terre. Si leur quantité est moindre, vous pouvez vous munir de sacs à gravats pour les évacuer. Ceux-ci vous serviront à stocker et à transporter facilement les déchets, et ce, sans devoir louer un camion.

Utiliser un aspirateur spécial

Sur le marché, vous pouvez trouver un aspirateur spécial pour vous débarrasser des gravats. Cela vous permettra d’avoir un chantier propre en quelques gestes. Veillez seulement à bien vérifier la qualité de la machine pour que celle-ci puisse effectuer correctement et rapidement le travail. En faisant plus de recherches, vous pouvez trouver des professionnels qui proposent la location de ce matériel.

Louer une benne

La benne est une alternative plus intéressante pour évacuer une grande quantité de déchets. Elle peut accueillir un grand volume de gravats, de terre, de bois et d’autres matériaux. En louant une benne, vous n’aurez plus besoin de faire plusieurs allers-retours au centre de traitement des déchets. L’évacuation se fera rapidement. Si vous recherchez une entreprise spécialisée dans la location de bennes à Sagy, faites appel à PIERDON FILS.

Demander un devis

Avant de commencer les travaux, il est plus prudent de demander un devis. Cela vous permet de savoir en avance si les travaux à réaliser rentrent dans votre budget. Ainsi, n’hésitez pas à consulter le professionnel pour connaître le coût de l’évacuation.

Généralement, les tarifs de l’évacuation des déchets varient selon la quantité de débris à jeter. Par exemple, pour un simple nettoyage ou un entretien de jardin, le coût sera moins élevé. En revanche, le prix sera plus élevé s’il s’agit de travaux de démolition, de terrassement ou de rénovation.

Les tarifs dépendent aussi de la nature du matériel à utiliser. L’usage des sacs est moins coûteux, contrairement à l’utilisation des bennes et des aspirateurs.

ParFitia

Nettoyage de la cuve à mazout, comment ça se passe au juste ?

De nos jours, un système de chaudière utilisant du gaz mazout est très apprécié par beaucoup de ménages. Ce genre d’installation est avantageux pour bénéficier d’un excellent chauffage chez soi. Toutefois, avec ce type de système, il faut penser au nettoyage de la cuve à mazout. Cette opération est d’une grande importance afin d’éviter des problèmes importants. Comment ça marche au juste ? Vous souhaitez en savoir davantage sur les tâches visant à nettoyer la citerne à mazout ? Détails !

Le bon moment pour effectuer le nettoyage de la cuve à mazout

Nettoyer la citerne de mazout ne se fait pas tous les mois ou chaque année. En effet, cette opération de nettoyage de cuve est en général programmée tous les dix ans. Les étapes d’entretien sont donc espacées de plusieurs années. Cependant, pour l’inspection et le test d’étanchéité, il se pratique tous les trois à cinq ans. Ces missions sont cruciales et requièrent aussi l’intervention d’un technicien agréé.

Les différentes étapes qui consistent à nettoyer la cuve à mazout

Pour démonter une citerne à mazout, commencer par trouver un technicien professionnel et agréé est primordial. En effet, il est impossible de réaliser les étapes de nettoyage sans l’intervention de ce spécialiste. Aucun particulier ne peut se charger seul des tâches d’entretien de cuve mazout. Que votre citerne soit enterrée ou aérienne, un professionnel spécialisé est incontournable.

Après avoir déniché le bon prestataire de nettoyage de citerne à fioul, plusieurs étapes sont réalisées par celui-ci.

– D’abord, le technicien agréé examine les méthodes d’accès dans la cuve à mazout.

Il analyse les différentes façons pour ouvrir sans danger la citerne souterraine ou hors-sol. En règle général, l’accès se fait par le démontage facile du plateau de trou d’homme. Il s’agit d’un passage qui permet la maintenance et les différentes inspections de la cuve. Puis, il démonte les canalisations et tuyaux.

– Par la suite, le mazout est pompé à l’aide d’un véhicule d’intervention spécial.

Cette matière est entreposée dans ce camion durant le nettoyage de la cuve. Après que le mazout est extrait totalement, des résidus sont observés au fond de la citerne ou sur ses parois. Ce sont des boues parasites qui peuvent énormément interférer sur le fonctionnement de la cuve et du système de chauffage.

– Ensuite, le technicien se charge d’enlever ces boues accrochées à la citerne.

De l’eau à haute pression est utilisée pour effectuer minutieusement le nettoyage. Avec ce genre de procédure, les boues se détachent plus facilement de la cuve à mazout. L’eau utilisée et qui se stocke dans la citerne est enlevée à l’aide d’un dispositif de pompage.

– Avant de terminer, le professionnel en charge des travaux réalise une inspection des lieux.

Afin de détecter des fissures, il scrute chaque recoin de la cuve à mazout. Les points de fuite sont détectés durant cette étape avec un appareil spécial. Pour finir, il remonte le trou d’homme et remet en place les tuyaux. Avant de partir, le technicien agréé remet dans la cuve le mazout stocké dans le camion d’entretien.

ParSylvie Gamel

Guide pour trouver le terrain parfait pour votre projet de construction

Lors d’un projet de construction de maison privée, la quête du terrain parfait constitue une étape essentielle. Ces quelques lignes vont sûrement vous aider.

Terrain isolé ou en lotissement

En général, il existe deux types de terrains à bâtir : le terrain isolé et le terrain en lotissement. Chacun d’eux a ses propres avantages et inconvénients.

Si vous vous posez de question sur l’emplacement de votre future maison, sachez que cela dépend de certains critères personnels et de l’attractivité de l’endroit, c’est-à-dire la distance où se trouve les écoles, le genre de transports communs, les centres commerciaux… Dans le cas d’un terrain isolé, l’absence de vis-à-vis est évidemment un avantage, mais la distance peut ainsi engendrer des frais de déplacements supplémentaires. Des coûts supérieurs relatifs aux raccordements aux réseaux d’énergie et de communication sont aussi à prendre en compte. Quant à un lotissement, vous devez supporter la présence du voisinage, donc étudiez un peu l’entourage.

Bref, choisissez le terrain qui répond le plus à vos envies, à vos besoins, et surtout qui correspond à vos moyens. Assurez-vous tout simplement qu’il soit favorable à la construction. Faites recours à un géotechnicien pour examiner le sous-sol du terrain.

Les critères de choix de l’emplacement

L’orientation ainsi que la topologie du terrain sont des critères à prendre en compte. Outre le panorama, ils sont aussi des points cruciaux parce qu’ils contribuent énormément au bien-être des occupants de la maison et dans la consommation énergétique de l’habitation. Sur un terrain en pente, une exposition plus au Sud est mieux pour profiter du soleil au maximum. Sur une « cuvette », vous êtes à l’abri du vent.

L’autre point à considérer est l’existence d’une végétation pouvant avoir des impacts avantageux sur la régulation de la température. En hiver, elle coupe le vent, tandis qu’en été, elle offre un peu d’ombre.

Se faire assister par des professionnels

L’improvisation est quasi impossible lors d’une construction. L’ensemble du projet de construction, entre autres l’orientation des pièces de vie (pour la luminosité et les économies d’énergie), la viabilisation, la répartition des pièces, les possibilités d’assainissement, les dimensions de la maison par rapport à celles du terrain… doivent être mûrement réfléchi.

Il vous faut aussi respecter les réglementations en vigueur comme le plan d’urbanisme (PLU), l’occupation au maximum des sols (COS), le bornage, les distances relatifs aux limites de la parcelle…

L’entreprise BORDELAI NICOLAS XAVIER peut vous accompagner dans la réalisation de votre projet de construction.

Miser sur la cohérence

Il faut rester cohérent avec votre plan initial pour le choix du terrain à bâtir. Si vous renoncez à vos premiers critères, vous risquez de ne pas aimer vivre dans votre nouvelle demeure.

En moyenne, la durée d’un chantier de construction de maison privée est entre 9 et 12 mois. En échange de cette attente assez longue, vous devez avoir une réelle satisfaction lors de votre installation dans votre nouvelle maison.

Côté juridique pouvant influer sur votre décision

Les règles régissant l’urbanisme sont multiples et sont composées de diverses restrictions. Tout cela peut affecter votre projet de construction. Ainsi, pour éviter les mauvaises surprises, demandez un certificat d’urbanisme d’information auprès de la mairie si vous trouvez un terrain qui vous intéresse. Bien que cette démarche ne soit pas imposée, elle est recommandée pour avoir connaissance des limitations administratives au droit de propriété, des normes d’urbanisme et de la fiscalité concernant la taxe d’aménagement, par exemple. Pour vérifier les équipements publics déjà présents ou qui seront installés prochainement aux alentours du terrain, vous pouvez demander un certificat d’urbanisme opérationnel.

ParSylvie Gamel

Top 3 des meilleures isolations

L’isolation de la maison est l’une des meilleures solutions pour se protéger du froid et du chaud. Aussi, elle permet d’éviter les déperditions thermiques, elle est donc efficace dans l’économie d’énergie. Actuellement, il existe différents types d’isolants permettant de bien isoler la maison et chacun d’eux a ses propres caractéristiques.

Isolation à l’uréthane giclé

Aussi appelé polyuréthane, l’uréthane giclé fait partie des isolants synthétiques les plus performants et de ceux qui durent des années. En effet, il est devenu l’isolant le plus prisé dans le monde grâce aux nombreux avantages qu’il nous offre. Sa résistance thermique est très élevée avec un facteur R compris entre R-6 et R-7 par pouce.

Ce qui distingue le polyuréthane des autres isolants, c’est qu’il ne permet pas à l’air extérieur de s’infiltrer et à la chaleur de se perdre. C’est donc un système d’isolation sans ancrage et sans joint.

En outre, ce type d’isolation ne dégage pas d’odeur et intègre facilement les différents types de surfaces tels que le métal, l’acier, le béton, etc.

Aussi, l’uréthane giclé peut être peint et résiste aux moisissures et aux intempéries.

L’utilisation de ce produit permet également d’éviter les fuites de gaz souterrains comme le Radon. En effet, provenant de la décomposition naturelle de l’uranium contenu dans la pierre et le sol, ledit gaz pénètre dans la maison à travers des fissures dans les fondements et entraîne des maladies respiratoires, voire des cancers du poumon. Pourtant, l’application d’un et demi pouce de polyuréthane sous la dalle nous permet d’échapper aux infiltrations du Radon.

Concernant son installation, l’uréthane giclé doit être appliqué sur une surface bien propre, dépourvue de solvant et d’huile et sèche. Pour cela, il faut faire appel à un professionnel comme Isolation Roméo Boucher. C’est une entreprise qui se spécialise dans le domaine de l’isolation des bâtiments. Située à Shawinigan, elle vous propose un service de qualité grâce à ses 60 années d’expérience, son professionnalisme et son savoir-faire. De plus, son équipe peut se déplacer dans la province du Québec, particulièrement en Mauricie.

Isolation à la cellulose

L’isolation à la cellulose est l’une des isolations naturelles les plus efficaces. Issue des papiers recyclés, la cellulose subit des traitements contre les moisissures, les corrosions et le feu. Son installation ne requiert aucun joint et son coût est compris entre 0,85 dollar et 1,25 dollar le mètre carré. Aussi, la cellulose peut être giclée ou soufflée. Mais une cellulose giclée nécessite l’utilisation d’un liant et de l’eau.

Ce type d’isolation présente de nombreux avantages. Il est abordable, écologique, recyclable, insonorisant, biodégradable, résistant au feu, etc.

En outre, son facteur R est compris entre 3 et 3,7 par pouce. La cellulose devient de plus en plus résistante et performante lorsque la valeur du facteur augmente.

Aussi, on peut installer l’isolant de cellulose partout dans un appartement, à l’exception du sous-sol afin d’éviter les infiltrations d’eau. On peut, par exemple, l’installer dans les planchers, le toit, etc. Comme l’isolation à l’uréthane giclé, son installation nécessite l’intervention d’un professionnel. En effet, la pulvérisation du produit requiert l’utilisation d’une machine compactant l’isolant. Il est préférable d’installer un pare-vapeur avant d’entamer l’installation de la cellulose.

Isolation à la laine de verre soufflée

La laine de verre soufflée fait partie des isolants minéraux les plus efficaces. Elle sert à isoler les lieux hors d’accès ou les lieux difficiles tels que les combles perdus.

Ce type d’isolant est fabriqué à partir de verres recyclés et de sables. Pour bien isoler vos combles, l’épaisseur de la laine doit être 330 mm.

En outre, isoler les combles avec la laine de verre soufflée nous permet de réduire les déperditions thermiques et d’économiser beaucoup d’énergie.

Aussi, cette méthode d’isolation offre de nombreux avantages, en voici quelques-uns :

  • Amélioration du confort acoustique,
  • Très stable,
  • Écologique,
  • Non-hydrophile,
  • Ininflammable,
  • Incombustible
  • Éligible aux crédits d’impôt, etc.
ParSylvie Gamel

Quel carrelage pour habiller la terrasse ?

Le carrelage garantit solidité , praticité et durabilité sans compter son atout esthétique incontestable. Pour autant, il convient d’éviter de jeter votre dévolu sur le premier carrelage extérieur venu. De nombreux critères et détails sont à prendre en compte pour le choix du carrelage d’une terrasse. Voici des conseils pour bien choisir le vôtre.

1- Opter pour du carrelage antidérapant

Sécurité, tel est le mot d’ordre avant d’arrêter votre choix.

Le carrelage de votre terrasse doit assurer une certaine sécurité à tous les occupants de la maison lors de leurs passages répétitifs. Vous devez pouvoir marcher aisément et les petits doivent pouvoir courir dessus sans risquer de glisser à la première goutte de pluie. Il est ainsi important de choisir du carrelage antidérapant (conforme aux normes R10 et R12 et B ou C de préférence).

2- Choisir un carrelage résistant

Pour assurer la durabilité du carrelage, sa résistance fait également partie des critères essentiels. Achetez du carrelage conforme aux normes U4 P3 E3 C2 :

  • U qui supporte toute fréquence de passage,
  • P qui résiste à la présence de meubles ou à la chute d’objets lourds,
  • E qui résiste à l’humidité,
  • C qui résiste aux produits de nettoyage.

3- Prendre garde au carrelage qui se raye facilement

Dans le choix du carrelage de terrasse, il est aussi judicieux de vérifier si le produit suit la norme MOHS qui identifie la résistance globale face aux rayures. Les carreaux qui ne peuvent pas être rayés figurent entre les numéros 8 et 10.

4- Harmoniser le carrelage avec l’extérieur

Pour une vue imprenable sur votre extérieur, le carrelage de votre terrasse doit aussi être en harmonie avec votre jardin et la façade de votre maison. Si votre maison est de style contemporaine et le mobilier de jardin chic et design, il vous faut opter pour des carreaux modernes dans les tons anthracites. Si la décoration est plutôt traditionnelle, misez sur du carrelage qui apportera plus de cachet.

5- Types de carrelage parfaits pour une terrasse

Sur le marché, 2 modèles de carreaux sont plus indiqués pour revêtir la terrasse : le grès cérame ou le cérame émaillé.

Ces types de carreaux ont pour avantage d’imiter toutes les propriétés des autres matières comme le bois, le quartz ou encore la pierre. Ils peuvent même prendre l’aspect d’un parquet brillant qui s’accorde réellement à la nouvelle tendance de revêtement. De plus, ce sont des matériaux faciles à entretenir et dont la couleur est inaltérable. Ils gardent leur esthétisme et leur brillance au fil des années. Ils ne s’abîment pas, non plus, sous l’effet du gel ou des petites taches.

6- L’épaisseur idéal pour le carrelage de la terrasse

L’épaisseur d’un carrelage extérieur est en moyenne de 10 mm. Cependant, il est également possible d’utiliser des carreaux de 2 cm.
Ces carrelages ont l’avantage d’être faciles à installer et à poser. Ne nécessitant ni colle, ni joint, ces carreaux peuvent être posés directement sur différentes surfaces telles que du ciment, du gravier, de la pelouse, et même de façon surélevée sur des plots. Cette technique de pose, pratique et rapide, permet un entretien beaucoup plus facile du carrelage de la terrasse, mais également d’offrir un espace sous la terrasse permettant d’y faire passer différents câbles ou tuyaux.

Au Carrelag’issime, spécialiste encréation de terrasse à Strasbourg, on vous propose une vaste gamme de carrelages antidérapants et durables disponibles en large choix de motifs et de coloris. Une équipe expérimentée vous écoute et vous accompagne dans votre sélection. Elle est également à votre service pour prendre en main la création complète de votre terrasse.