Archives de catégorie Projet maison

ParSylvie Gamel

L’essentiel à savoir sur le financement d’une construction

Aujourd’hui vu que la location d’un immeuble est très chère, certaines personnes ont recours à la construction. Mais qu’on est-il sur le plan financier ?

* Financement 

Étant donné que la construction est un projet de grande envergure, il existe deux possibilités qui s’offre à vous :

D’une part, le prêt bancaire à court, moyen, long termes et d’autre part l’apport personnel. Mais, avant d’entamer ces procédures, il faut tenir en compte de quelques points :

-L’envergure du projet à concrétiser ;

– Les besoins aux quotidiens (l’écolage, le transport, le répas, les factures, etc..) ;

– La capacité de l’emprunt ;

– Le détail du projet.

* La construction

Pour avoir une maison en dur et bien bâti plusieurs conditions sont nécessaires :

-Le coût des travaux ( maçonnerie) ;

– Coût des matériaux de construction ( carrelage sanitaire, peinture, toiture, etc.) ;

-Les formalités administratives ( permis de construction banage, mutation, notaire) ;

– L’achat du terrain ;

– Le terrassement si nécessaire ;

– L’ étude architectural, le plan, le devis.

L’objectif de chacun c’est d’avoir sa propre maison mais il faut quand même bâtir en fonction de son budget.

ParSylvie Gamel

COMMENT AMÉNAGER L’INTÉRIEUR DE VOTRE MAISON ?

Pour améliorer le confort de votre logis ou séduire facilement des acheteurs, sachez l’aménager. C’est également l’occasion de l’agrandir. Mais, pour réussir vos travaux, vous devez respecter les diverses étapes.

PLANIFIEZ VOS TRAVAUX.

Sachez cerner vos ambitions, en fonction de votre budget. Sélectionnez les matériaux moins chers, mais de bonne qualité. Plusieurs corps de métiers travailleront ensemble, exemple, maçons, peintres, plombiers, etc. Coordonnez correctement les étapes à suivre. Commencez par le sol, la plomberie et l’électricité. Terminez par les revêtements muraux. Puis agencez les mobiliers suivant vos goûts.

LA CUISINE

Pour aménager votre cuisine, prenez en compte ces diverses contraintes. Mesurez correctement les dimensions de la pièce, avant de poser les éléments fixes, exemple, radiateur, chauffe-eau, fenêtre… Optimisez les déplacements centrés sur le triangle d’activités :

Posez idéalement les matériels de préparation et de cuisson tels que les plaques de cuisson, le four et les divers ustensiles. Regroupez au même endroit les accessoires de stockage, exemple, le réfrigérateur et le congélateur. Pensez aux matériels de lavage, comme l’évier et le lave-vaisselle. Installez la poubelle à la portée de tous les occupants.

Si votre cuisine est longue et étroite, choisissez la forme en I. Ainsi, pour accéder à vos meubles de cuisine, vous n’avez pas besoin de vous retourner. Agencez votre cuisine en forme de U, si elle est ouverte sur la pièce à vivre. Ainsi vous disposez d’une grande surface de travail et d’un volume de rangement aisé.

Optez pour un îlot central si vous disposez d’un budget suffisant. Cette variante augmente la surface de travail et la capacité de rangement, grâce aux meubles intégrés. Si vous préférez la convivialité, posez votre cuisine de manière ouverte. Cette option permet à la cuisinière de bavarder avec les invités. Toutefois, vérifiez que les bruits des appareils électroménagers ne gênent pas les autres occupants de la maison.

À l’inverse, la cuisine fermée vous permet de préparer le repas, à l’abri de perturbation. Prévoyez également un bon éclairage pour toute la pièce, notamment, sur la zone dédiée au lavage. Concernant les mobiliers, favorisez les accessoires faciles à entretenir. Pour une petite surface, optez pour une tablette rabattable.

LA SALLE DE BAIN

C’est la pièce dédiée à votre hygiène corporelle ou de toilettes. Pour préserver votre intimité, installez un verrou de l’intérieur.

Pour les mobiliers, choisissez les matériels de simple lavage. Préférez des accessoires chromés pour le lavabo, la douche en cabine ou à l’italienne ou bien la baignoire qui est indispensable s’il y a des enfants à la maison.

  • Sécurité électrique de la salle de bains

Les tuyaux métalliques et l’eau d’évacuation peuvent conduire accidentellement l’électricité. Par conséquent :

Interconnectez à une liaison équipotentielle reliée à la terre, toutes les pièces métalliques existant dans la salle : exemple, tuyaux métalliques, baignoire, etc. Pour éviter tout risque d’électrocution en cas de défaut, protégez au moyen de disjoncteur différentiel de 30 mA, l’alimentation électrique de tous les appareils électriques présents. Évitez de brancher d’appareils électriques sous la douche ou dans la baignoire.

Pour les toilettes intimes, installez un bidet qui complète le papier toilette. Fixé au sol ou suspendu, il peut être également amovible. En ce qui concerne la robinetterie, optez pour un mitigeur, à cause de sa sécurité et son côté moderne. Elle aide à économiser l’eau. L’utilisation d’un mélangeur pour les enfants et les personnes âgées est fortement décommandée.

LA CLOISON

Les cloisons séparent vos chambres les unes des autres. Aménagez-les de façon à être démontable en cas d’affectation du bâtiment. Construisez une cloison pleine, si vous voulez des séparations visuelles et même acoustiques. Optez pour une cloison vitrée, dans le cas d’une séparation dans une boutique.

L’Entreprise A.J.C, située au Le Havre, dans la Seine-Maritime, est spécialisée dans les travaux d’isolation ou d’aménagement intérieur. Exemple : cuisine, salle de bains, comble, etc. Elle offre des prestations de qualité à des tarifs attractifs.

ParSylvie Gamel

COMPRENDRE LES ETAPES DE CONSTRUCTION DE SA MAISON

Avoir sa propre maison reste un rêve pour certaines personnes. Les jeunes, au début, de leur carrière s’empressent d’être indépendants. Mais, l’achat d’un nouvel appartement ou d’un nouveau logement est onéreux. Alors, pourquoi ne pas construire sa propre maison ? Pour ce faire, voici les différentes étapes à suivre.

  1. SURVEILLANCE DU CHANTIER

Le contrat que vous avez signé avec l’entrepreneur ou le constructeur contient les conditions de la réalisation de votre projet. Respectez correctement ses clauses.

Assurez-vous que les travaux soient bien conformes aux termes du contrat. Vérifiez par exemple le sens d’ouverture des portes et fenêtres. Une erreur sur ce point modifie le sens d’entrée et de sortie du vent. Mesurez correctement l’épaisseur des cloisons. Vérifiez également la marque et la quantité de matériaux. Un mauvais dosage de ciment réduirait la longévité de la future construction.

Si vous décelez un défaut, avisez le constructeur pour corriger le problème.

  1. LA PROGRESSION DE LA CONSTRUCTION

La première étape consiste en la délimitation du chantier, laquelle ne nécessite pas forcément l’intervention d’un géomètre.

Ensuite, préparez bien correctement le terrain. Un mauvais terrassement entraîne des fissures.

Du contenu peut être rajouté à cette section pour que la partie soit bien complète.

ParSylvie Gamel

Quelles sont les prestations d’un vitrier ?

Dans le domaine de l’artisanat, le vitrier est un des métiers les plus importants pour le confort et la sécurité d’un habitat ou d’un local professionnel. Comme son nom l’indique, il semble évident que cet artisan est expert dans le maniement de verre. Cependant, plusieurs clients ignorent ce qu’ils peuvent attendre de ce professionnel. Quelles sont ses missions précises et quelles sont les prestations qu’il peut proposer ? Découvrez ci-après les principaux domaines d’activités d’un vitrier.

Installation et remplacement de vitres

Le vitrier est un interlocuteur privilégié pour toute installation d’une nouvelle vitrine ou d’une nouvelle fenêtre. Il prend en main également la pose de double et de triple vitrage. L’intervention de ce professionnel vous permet non seulement de réaliser des économies d’énergie, mais également d’optimiser le confort et l’isolation de votre maison.

Bien entendu, le vitrier intervient également pour le remplacement de vitres cassées ou fissurées. C’est une opération complexe, car il faut, par exemple, déterminer le type de vitrage qui s’adapte au châssis existant, il faut prendre des mesures exactes. Le vitrier dispose de tous les équipements indispensables pour réaliser cette tâche conformément aux normes.

Dépannage et urgence vitrerie

Un vitrier professionnel peut intervenir en toute situation et doit faire preuve d’une grande disponibilité (24h/24 et 7j/7). En cas de vitre cassée sur la façade, sur une fenêtre extérieure ou dans l’entrée principale, ce professionnel est l’interlocuteur à contacter. Il est à même d’intervenir pour toute situation d’urgence menaçant la sécurité de votre maison. Il est en mesure de préserver les biens en installant des fermetures provisoires en attendant le remplacement des vitrages endommagés. Pour tous travaux aux Sorinières (44), à Nantes ou dans leurs environs, l’entreprise BJ MIROITERIE est une spécialiste de la vitrerie et de la miroiterie à contacter. Elle est dans le métier depuis plus de 12 ans.

Pose de survitrage

La pose de survitrage fait également partie des prestations d’un vitrier. En fait, c’est un ouvrage permettant de conserver les portes et fenêtres dans leur état d’origine. Il permet d’isoler correctement la pièce et de rehausser l’esthétique de la menuiserie. En effet, le survitrage est une superposition de deux vitres. Le procédé impose un diagnostic préalable et plusieurs méthodes de pose sont possibles. Seul un vitrier confirmé saura définir celle qui s’adapte le mieux aux contraintes du bâti et aux demandes des clients.

– La pose sur châssis : dans ce procédé, les différents éléments sont fixés sur un cadre qui sera à son tour fixé au vantail. Les joints d’étanchéité s’appliquent sur la face interne pour un rendu plus esthétique.

– La pose ouvrante : il s’agit d’une pose de survitrage dans un profilé rigide qu’on pourra ouvrir afin d’avoir accès au vitrage d’origine. Cette méthode permet le nettoyage indépendant de chaque couche de vitre.

– Le film : c’est l’option la plus simple, du moins en apparence. Il suffit de coller le film à la vitre existante, mais il faut éviter la formation de bulles d’air. Cependant, un remplacement annuel est fortement conseillé.

La moindre erreur pourrait casser le vitrage. C’est pourquoi il est vivement recommandé de solliciter un vitrier expérimenté pour la pose de survitrage.

Le vitrier est également un bon conseiller

Avant de réaliser un projet, le vitrier est tenu de conseiller son client. Il n’est pas là pour imposer ses choix, mais pour lui faire comprendre les avantages et inconvénients de chaque option disponible. Pour des résultats satisfaisants, il doit avant tout réaliser une étude sur le site. Il vérifie la structure de la maison, les matériaux présents ou encore les dimensions à travailler.

En fonction du résultat de son diagnostic, le vitrier proposera plusieurs solutions et mettra en œuvre celle la plus adaptée à ses besoins et à son budget.

ParSylvie Gamel

L’importance des ascenseurs PMR

Les ascenseurs pour handicapés ou pour PMR (personnes à mobilité réduite) sont essentiels dans tous les bâtiments, en particulier les immeubles ayant des escaliers, mais ne disposant pas de rampes accessibles aux fauteuils roulants. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il est important que les bâtiments soient équipés d’ascenseurs pour handicapés. Nous allons voir certaines ci-dessous.

Pour un accès facile

Les ascenseurs PMR facilitent l’accès des personnes handicapées aux zones inaccessibles d’un bâtiment. Les ascenseurs pour handicapés sont généralement constitués d’une plate-forme structurée pour pouvoir être utilisée à côté des chemins et destinés à la circulation sur de courtes distances. Ces ascenseurs sont devenus plus couramment utilisés dans les bâtiments après la nouvelle réglementation exigeant que tous les bâtiments soient accessibles à toutes les personnes, indépendamment de leurs capacités physiques. Ils constituent ainsi une solution viable pour les bâtiments peu escarpés.

Pour une intégration sociale adéquate

L’importance sociale des bâtiments dotés d’ascenseurs PMR est de s’assurer que les personnes handicapées sont correctement intégrées dans la société. Le dispositif veille à ce que les personnes handicapées aient le droit et la possibilité de participer activement à la vie en société et de mener une vie saine. Un individu à mobilité réduite sera capable de mener une vie normale sans aucun obstacle au mouvement causé par des structures. Une personne handicapée pourra se déplacer à la maison, au travail, dans les magasins et vers d’autres destinations communes.

Un environnement sans barrière

L’importance des bâtiments dotés d’ascenseurs handicapés est de fournir aux personnes handicapées un environnement exempt d’obstacles leur permettant de mener une vie indépendante. De même, les ascenseurs visent à assurer la sécurité et la commodité de toutes les personnes handicapées.

Pour leur bien-être psychologique

Les personnes handicapées ont du mal à se déplacer. Il est donc essentiel que les bâtiments soient modifiés pour que toutes les parties leur soient accessibles. Des ascenseurs PMR dans les bâtiments garantissent que ces personnes peuvent vivre de manière indépendante. Ainsi, il est souvent essentiel de modifier les bâtiments pour intégrer les besoins de ces personnes handicapées dans la société.

Contactez Easy Lift, le spécialiste en installation d’ascenseurs à Paris pour étudier votre projet.

Les types d’ascenseurs PMR offrant le plus de commodité

Les ascenseurs handicapés sont de différentes formes. Il peut s’agir de monte-escaliers ou de monte-charges verticaux situés à proximité des escaliers. Ils sont généralement munis de mains courantes accessibles en position assise et d’un sol antidérapant pour éviter les chutes. Les ascenseurs pour handicapés doivent être suffisamment flexibles et personnalisables afin de répondre aux besoins des PMR. Ils doivent être adaptés au bâtiment où ils sont installés. De même, leur entretien et leur maintenance doivent être réguliers afin d’assurer le bon fonctionnement de l’ensemble des dispositifs.

Il existe également des monte-escaliers avec une plateforme pour fauteuil roulant. Ce type d’ascenseur PMR supprime la nécessité de déplacer la personne handicapée d’un fauteuil roulant vers l’ascenseur. Il permet aux personnes handicapées d’être conduites directement sur l’ascenseur. Cependant, ces types d’ascenseurs handicapés occupent une énorme pièce, ce qui rend son aménagement peu pratique dans les bâtiments résidentiels.

Ce que Easy Lift propose

Easy Lift propose la conception d’ascenseurs sur mesure. L’entreprise possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine et peut s’adapter à toutes les demandes.

Outre les ascenseurs PMR, elle installe également les élévateurs conventionnels pour tous les besoins, et sur tous les types de bâtiment (habitation, immeuble collectif, bureaux, établissement commercial, etc.).

Une équipe de techniciens qualifiés se déplace pour l’installation, la maintenance et le dépannage de vos ascenseurs.

La mise en conformité des installations existantes fait aussi partie de ses services.

Pour obtenir un devis ou pour toute demande d’information supplémentaire, n’hésitez pas à contacter ses conseillers.

ParSylvie Gamel

Parlons des avantages de louer un échafaudage

Les travaux de construction et denovation en hauteur nécessitent généralement l’utilisation d’un échafaudage. Les échafaudages sont des structures squelettiques entourant un ou plusieurs côtés d’un bâtiment. Ils facilitent l’accès aux différents étages. Actuellement, certaines sociétés proposent de louer des échafaudages clé en main. Mais quels sont véritablement les avantages de la location pour réaliser un chantier ? Vous saurez tout en lisant cet article.

Les différents types d’échafaudages

Il existe deux grands types d’échafaudages :

– les échafaudages mobiles

Ce sont des échafaudages munis de roues. Les échafaudages mobiles sont les échafaudages à roue, pliant et pour escalier.

– les échafaudages fixes

Ils sont fixés au sol par leurs pieds. On distingue deux sortes d’échafaudages fixes : les échafaudages suspendus et les échafaudages sur-mesure.

Les points à vérifier avant de choisir un échafaudage

Avant de choisir un échafaudage, vous devez commencer par mesurer les dimensions du bâtiment ou de votre chantier. Pour cela, utilisez un ruban à mesurer et calculez la surface totale sur laquelle l’échafaudage devra être placé. N’oubliez pas de prendre en compte les angles du bâtiment. Prévoyez également une certaine distance d’environ 1 à 2 mètres sur chaque côté du bâtiment.

Vous devez aussi mesurer la hauteur à laquelle l’échafaudage doit monter.

Pour être sur de vos mesures, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès d’un architecte.

Les avantages de louer un échafaudage

En choisissant la location d’échafaudages, vous pourrez profiter d’un coût moins élevé que lors d’un achat. Toutefois, la location doit s’appliquer aux emplois à court terme comme la rénovation de bâtiment, la réalisation de travaux de peinture, la réparation de fissures, le remplacement de fenêtres, la plomberie extérieure, etc.

Vous n’aurez pas non plus à vous soucier de l’endroit où vous stockerez votre échafaudage une fois le chantier terminé.

Les étapes à suivre pour une location d’échafaudages

Avant de louer un échafaudage, n’oubliez pas de comparer les prix de plusieurs services de location. Vous pouvez en trouver de très bon sur internet.

Demandez le prix de la location par unité, puis comparez-le à vos mesures (la longueur, la largeur et la hauteur dont vous avez besoin).

Vous devez également prendre en compte la durée de votre chantier. Si la durée est importante, il peut y avoir un rabais ou une offre spéciale. Assurez-vous, en outre de connaître tous les frais de retard ou cachets applicables si votre projet doit être prolongé.

Louer chez un professionnel

Certains professionnels du bâtiment disposent de nombreux échafauds prêts à l’emploi. C’est le cas de l’entreprise MCM Échafaudage. Elle possède de nombreux modèles d’échafaudages tels que les structures pour façade fixe, multidirectionnelles, etc.

Ses échafaudages sont conformes aux normes françaises. De plus, son équipe peut se charger du montage et du démontage une fois votre chantier abouti. N’hésitez pas à la contacter et à bénéficier de ses expériences.

Réglementation concernant l’utilisation des échafaudages

Les travaux réalisés sur des échafaudages sont généralement des travaux en hauteur. Voilà pourquoi, le montage et le démontage d’un échafaudage sont très réglementés.

Ces équipements ne doivent être montés ou démontés que sous la direction d’une personne compétente et par des travailleurs qui ont reçu une formation adéquate et spécifique. De plus, la notice de fabrication et le plan du montage ou du démontage ainsi que toutes les instructions d’utilisation doivent toujours être à portée de main.

Le propriétaire du chantier doit penser à des protections anti-chutes pour les ouvriers, comme l’installation de gardes-corps et le port de casques de protection.

De plus, pour plus de sécurité, un périmètre de 10 mètres autour de la zone du chantier doit être délimité et converti en accès non-autorisé.

ParSylvie Gamel

Recrutement bâtiment : comment être sûr d’avoir le bon candidat ?

Que ce soit pour un projet professionnel ou personnel, c’est toujours un casse-tête de trouver le bon candidat pour s’occuper de la réalisation de son bâtiment. En effet, le secteur n’a pas bonne réputation ces dernières décennies avec toutes les malfaçons et les vices cachés dans certaines constructions. Le plus triste dans cette histoire c’est qu’aucun acteur de ce secteur n’est épargné. Entrepreneurs, artisans et ouvriers ont connus leur lot de malhonnêteté. À croire qu’il ne reste plus un seul professionnel du métier digne de confiance. Voilà quelques astuces pour vous permettre de fixer un choix que vous ne risquerez pas de regretter.

Vérifier les avis et appels à témoin sur le Net

Bien que les avis soient de plus en plus controversés présentement à cause de ceux qui sont payés pour dire du bien d’un tel ou tel enseigne, ils n’en ont pas pour autant perdu toute sa vertu. Cela dit, il faut savoir différencier le vrai du faux, c’est-à-dire distinguer les avis sincères d’un client satisfait d’un internaute payé pour vendre la prouesse d’une entreprise. C’est assez facile d’y arriver parce que ces derniers ont tendance à tomber dans des louanges de styles dithyrambiques. Alors que les premiers pourront donner des précisions sur le projet pour lequel ils sont satisfaits de la prestation de l’entreprise en question.

D’autre part, vous pouvez aussi vérifier s’il n’y a pas d’appel à témoin pour l’entreprise qui figure parmi la liste de votre choix possible. Il y a beaucoup de cas comme ça sur la toile, que ce soit dans les forums ou sur les réseaux sociaux. Vous pouvez alors lire les commentaires des gens concernés par les malfaçons ou autres problèmes de construction perpétrés par les artisans ou entrepreneurs dont le sujet parle. Vous pouvez même aller plus loin en discutant directement avec ses « victimes » pour s’assurer s’il s’agit d’un cas isolé ou bien c’est vraiment la manière de faire de ces prestataires. C’est sûr qu’après cette démarche vous aurez une idée précise sur la qualité de service d’une entreprise de bâtiment donnée.

Confier son recrutement à un cabinet spécialisé

Faire le tour du Net pour en savoir plus sur des professionnels du bâtiment marche bien pour un projet de construction individuelle ou personnelle, mais dans le cadre d’un projet professionnel il y a d’autre façon de faire. Pour un contrat qui ira au-delà d’une seule construction de bâtiment, vous ferez mieux de confier le recrutement bâtiment à un cabinet spécialisé dans ce secteur. L’intervenant doit bien être spécialisé, car il ne faut pas confier ce recrutement à n’importe quel cabinet. Il faut quelqu’un qui connait bien le métier pour mieux juger de la compétence de l’individu ou de l’entreprise. Cela va bien au-delà d’une simple connaissance en ressource humaine.

Des cabinets comme INTERIM TK font figure de référence pour ce qui est du recrutement BTP à Nantes depuis plus de 20 ans. C’est le genre de cabinet qui sait vous offrir du personnel qualifié, le placer et même faire son suivi si vous en avez besoin. Ainsi, vous serez épargné de toutes déceptions, car le suivi permet de corriger certaines choses qui ne seront pas encore en ordre ou qui ne suivent pas les normes. À défaut, le cabinet peut se débarrasser des récidivistes s’il y en a encore à ce niveau. Mais au cas où cela arriverait, les dégâts et les impacts négatifs ne seront que minimes puisque le suivi mis en place par le cabinet permet de corriger en temps et en heure tout ce qui ne va pas. Ainsi, vous avez l’assurance que vos démarches de recrutements seront réalisées dans les meilleures conditions.

ParSylvie Gamel

Le diagnostic immobilier, pour des transactions plus sûres

On retrouve souvent le terme « diagnostic immobilier »  dans le cadre d’une vente ou d’une location d’un bâtiment : maison individuelle, appartement, logement en copropriété, commerce, etc. Réaliser un diagnostic immobilier, c’est permettre aux futurs acquéreurs ou locataires de connaître certains aspects du bâtiment. En quoi consiste réellement le diagnostic immobilier ? Quels sont les points à prendre en compte ? Le diagnostic immobilier, est-ce obligatoire ? Qui est le professionnel à contacter pour réaliser le diagnostic ? Nous allons nous pencher sur ces questions.

Quel est le rôle du diagnostic immobilier ?

Le diagnostic immobilier constitue un état des lieux des caractéristiques générales d’un bâtiment et des installations présentes. Au-delà d’un simple inventaire, le diagnostic vise à détecter certaines anomalies concernant les configurations du bien immobilier. Il est à préciser que l’opération est à la charge du propriétaire. En effet, le diagnostic aboutit à un bilan de l’état du bien. Une fois sa mission achevée, le diagnostiqueur devra transmettre au propriétaire le Dossier de Diagnostic Technique ou DDT relatant son investigation. En France, le propriétaire doit remettre ce fichier à l’acheteur ou au locataire, au plus tard le jour de la signature de l’acte de vente ou de location. Une fois que le vendeur a remis le dossier, ce dernier est exonéré de la garantie des vices cachés. Le diagnostic immobilier éteint donc toute action en annulation du contrat, de vente ou de location, fondée sur les défauts d’un bien.

Quels sont les points à prendre en compte lors du diagnostic ? Tous les diagnostics sont-ils obligatoires ?

Le diagnostic immobilier se focalise sur des critères bien précis.

Cette étude vise à connaître le niveau de consommation et la quantité de gaz à effet de serre émise par le bâtiment. Dans le cadre d’un contrat de vente ou de location immobilière, le DPE est obligatoire.

  • Le diagnostic gaz

Ce dernier porte sur le contrôle des installations de gaz existantes depuis plus de 15 ans. Le but du diagnostic est de déceler d’éventuelles fuites de gaz dans la propriété.

  • Le diagnostic électricité

Il s’agit d’un contrôle de conformité des installations électriques réalisées depuis plus de 15 ans.

  • Le diagnostic plomb

Pour les bâtiments construits avant le 1er Janvier 1949, le diagnostic est obligatoire, qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location. En effet, une forte concentration de plomb dans la maison présente un réel risque pour la santé. C’est pourquoi, les futurs acquéreurs et locataires ont le droit d’obtenir des informations à ce sujet.

  • Le diagnostic amiante

Obligatoire pour les immeubles bâtis avant 1997, ce diagnostic permet d’informer les acheteurs ou locataires concernant la présence d’amiante dans la maison.

  • Le diagnostic assainissement individuel

Ce type de diagnostic concerne uniquement les bâtiments non raccordés au système d’assainissement collectif. Le contrôle porte sur la conformité aux normes du système d’épuration individuelle.

  • Le diagnostic termites

Seuls les immeubles situés sur une zone exposée aux termites sont soumis à ce genre de contrôle.

  • Le diagnostic risques naturels et technologiques ou ERNT

Il s’agit d’un ensemble d’étude visant à informer l’acheteur ou le locataire des risques de danger (catastrophes naturelles et/ou activités industrielles dangereuses) du fait de la situation géographique du bien. Ce diagnostic peut être réalisé par le propriétaire en remplissant un formulaire bien précis.

  • Le diagnostic Loi Carrez

S’agissant de la vente ou de la location d’un logement en copropriété, ce diagnostic permet de calculer et d’authentifier la surface réelle de l’habitat.

Qui faire appel pour réaliser les diagnostics ?

Étant donné le rôle capital du DDT, au niveau de la sécurité des occupants de la maison et du contrat, les diagnostics doivent être effectués par des professionnels accrédités. Pour ce faire, DIAGNOSTIC IMMMOBILIER 28, dispose des certifications et accréditations requises pour effectuer l’ensemble des diagnostics (énergétique, thermograhie, amiante, plomb, gaz, électricité). L’entreprise intervient à Senonches et ses environs.

 

 

ParSylvie Gamel

Les travaux de terrassement, indispensables pour tout projet de construction

Avant de se lancer dans la construction d’une maison, il est primordial de terrasser le terrain. Cette opération consiste à enlever les roches, l’argile et le verre se trouvant dans le sol. D’une manière générale, les travaux de terrassement visent à débarrasser le terrain des débris qui pourraient gêner le coulage des fondations du bâtiment.

Pourquoi le terrassement est-il incontournable ?

Le fait de terrasser le sol reste le meilleur moyen pour avoir une maison stable. En l’absence de cette intervention, le terrain risque de s’effondrer. Les travaux de terrassement diminuent aussi le risque de glissement ou de tassement du sol. C’est pour ces précédentes raisons qu’il est préférable de ne pas négliger cette étape.
Il est difficile, voire impossible, de parler de terrassement sans évoquer les termes : « remblai » et « déblai ». La première opération consiste à rajouter de la terre pour mettre le terrain au même niveau. Par contre, la seconde vise à creuser le sol à des endroits précis afin d’y couler les fondations de la maison. C’est pourquoi « le déblai » est également connu sous l’appellation de « l’étape des fouilles ».

Comment se déroule le terrassement ?

Pour réaliser correctement des travaux de terrassement à Montélimar, il ne suffit pas de remblayer et de déblayer. Effectivement, il faut aussi passer le piquetage, l’évacuation des eaux, le décaissement et le remblaiement.
Le piquetage : Il s’agit d’une opération qui a pour but la mise en place des piquets afin de délimiter la zone constructible. Cette dernière ne doit en aucun cas dépasser les limites de la propriété. Le piquetage reste aussi le meilleur moyen pour repérer et conserver les installations existantes comme les canalisations.
L’évacuation des eaux : Cette étape est cruciale pour protéger le sol contre l’humidité et les effondrements pendant la saison pluviale. Pour évacuer les eaux, il faut creuser un sillon, à l’intérieur duquel s’écouleront les eaux de pluie. Cette phase inclut également la mise en place des canalisations.
Le décaissement : Lors de cette troisième phase, on se focalisera uniquement sur les fouilles. Le décaissement consiste à creuser la terre jusqu’à ce que vous ayez une couche suffisamment solide pour supporter les fondations.
Le remblaiement : C’est la dernière étape d’un chantier de terrassement. Cette opération vise à stabiliser le terrain. Pour ce faire, on utilisera certains matériaux pour boucher les trous dans le sol.
Pour parfaire les travaux de terrassement, il est recommandé de prendre contact avec les experts de la société COBAT BBC CONSTRUCTIONS.

Quel budget pour terrasser un terrain ?

Cette question est fréquemment posée par les propriétaires. Il est tout à fait logique de vouloir connaître le coût des travaux de terrassement avant de se lancer dans un projet de construction. Cependant, il n’existe aucune grille tarifaire universelle à ce sujet. Le prix de cette intervention dépendra de plusieurs paramètres. Tout d’abord, on distingue la nature du sol. Terrasser un terrain rocheux nécessitera l’utilisation d’engins spécifiques, ce qui coûtera plus cher. Ensuite, on retrouve la situation géographique de la propriété. Les tarifs peuvent aussi varier d’un artisan à un autre. Dans la majeure partie des cas, il faut prévoir un budget compris entre 25 € HT et 55 € HT par mètre cube.
En raison de l’importance des travaux de terrassement pour une construction, ils ne doivent en aucun cas être négligés. Par ailleurs, pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes, il est crucial de confier cette intervention à des professionnels. Cela vous évitera les fissures au niveau des murs et optimisera la durée de vie de votre maison.

ParSylvie Gamel

Guide pour vos travaux de rénovation extérieure

Chaque propriétaire de maison doit le savoir : l’extérieur nécessite autant d’attention que l’intérieur. C’est normal, car l’extérieur de la maison reflète la personnalité et l’image de son propriétaire. Il existe une multitude de possibilités pour rehausser la valeur et l’esthétique de votre maison. Si certains travaux de rénovation extérieure ne sont pas urgents, d’autres sont indispensables, voire obligatoires pour la santé de la maison.

Les travaux de rénovation extérieure obligatoires :

L’extérieur d’une maison nécessite des travaux de rénovation ainsi qu’un entretien régulier pour qu’il reste toujours propre et esthétique. Alors, si vous ne souhaitez pas que votre maison ne se détériore, il faut penser à entreprendre les travaux suivants :

– Le ravalement de façade : la façade d’une maison, quel qu’en soit le style, reflète la personnalité de son propriétaire. Soumise aux agressions naturelles (pluie, soleil, vent, etc.), elle peut se détériorer avec le temps. C’est pourquoi, dans de nombreuses communes en France, un propriétaire est tenu de ravaler ses façades tous les 10 ans. En cas de non-respect de cette obligation, la mairie est contrainte d’envoyer au propriétaire de l’immeuble, ou au syndic (en cas de copropriété), une injonction à faire. Le propriétaire peut encourir des amendes pouvant aller jusqu’à 7000 euros si cela n’est pas toujours fait.

En résumé, le ravalement de façades est une opération qui consiste à améliorer l’apparence d’un bâtiment en traitant les fissures, les salissures et les dégradations qui apparaissent sur les murs extérieurs. Il permet ainsi d’apporter une plus-value à votre maison.

– La rénovation de toiture : la toiture tient un rôle très important pour la protection et l’esthétique d’une maison. Elle mérite ainsi une attention particulière pour assurer son étanchéité. Rénover la toiture, c’est également l’occasion de changer complètement son aspect visuel et d’augmenter la valeur marchande de votre habitat. Apparition des fuites ou tâches d’humidité sur le plafond, des fissures, effritement du toit (pour la couverture en béton), apparition de mousse ou de lichen sont autant de signes qui doivent vous alerter et vous obligent à rénover votre toit au plus vite possible.

Isolation de toiture : la meilleure solution pour pallier les problèmes d’étanchéité, de déperdition de chaleur et de bruit de pluie sur le toit et bien évidemment d’isolation. Il existe différents matériaux et techniques pouvant être utilisés pour avoir une toiture parfaitement isolée : la laine de bois, la laine de verre soufflée, la laine minérale, panneaux de verre cellulaire, panneaux de sous-toiture et bien plus encore. Pour isoler efficacement votre toiture, il vaut mieux faire appel à un professionnel habile qui pourra vous conseiller dans le choix de technique et des matériaux les plus adaptés.

Autres travaux de rénovation extérieure :

– Peinture des murs : l’apparence de votre maison joue sur la beauté de vos murs extérieurs. Peinture jaunie ou écaillée, mauvais état du support…sont des signes qui indiquent que vos murs extérieurs ont besoin de coups de pinceau. Rafraîchir les peintures extérieures n’est pas toujours aussi simple que l’on pourrait le croire. Comme il s’agit d’une surface extérieure, vous devez tenir compte de quelques facteurs : les conditions climatiques, l’état des surfaces et le choix de la peinture (teinte, qualité). Il vaut mieux ne pas peindre les murs extérieurs pendant les temps de brouillard ou de pluie. Si vous avez du temps, du savoir-faire et les outils nécessaires, vous pouvez faire vous-même les travaux. Dans le cas contraire, il est plus judicieux de solliciter un artisan peintre ou une entreprise de peinture pour les réaliser.

– Les volets : au même titre que les murs extérieurs, les volets contribuent également à la beauté de votre habitat. Il est donc essentiel de bien en prendre soin. Si vos volets font grise mine avec leur couleur blanche qui vire au jaune, pensez à les repeindre. Pour donner du pep et du charme à votre bâtiment, il est conseillé d’opter pour une couleur très vive comme le rouge vif, le jaune citron, le bleu turquoise ou encore le rouille.

– Le jardin : étant un lieu de vie à part entiere, le jardin doit être bien aménagé et surtout bien entretenu pour préserver sa beauté. L’idéal est de recourir au service d’un paysagiste professionnel pour entretenir et embellir votre espace vert en toute efficacité et avec des outils adaptés.

– Isolation thermique de murs par l’extérieur : pensez à optimiser le confort de votre maison en l’isolant par l’extérieur. En plus du confort thermique qu’elle offre, l’isolation par l’extérieur vous apporte plusieurs autres avantages : économies d’énergie, protection des murs contre l’inertie thermique (changement brutal de température), prévention contre les fissures, rehaussement de l’esthétique de votre maison, avantages fiscaux comme le Crédit d’Impôt Transition Énergétique… Cette technique d’isolation ne réduit pas la surface habitable et supprime les ponts thermiques (zones où l’isolation est rompue).

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour embellir et améliorer l’aspect extérieur de votre maison tout en améliorant le confort à l’intérieur.