Certificat d’économie d’énergie : qu’est-ce que c’est ?

Il n’est pas rare de voir plusieurs personnes fournir des efforts considérables pour maintenir en bon état leur cadre de vie. Ainsi, plusieurs travaux de rénovation sont réalisés. Ces travaux ne sont pas sans répercussions sur les finances. Le certificat d’économie d’énergie est une alternative qui permet d’amoindrir un tant soit peu les dépenses relatives aux travaux de rénovation énergétique. L’article que voici traite du certificat d’économie d’énergie. Découvrez-en plus en le lisant.

Le certificat d’économie d’énergie : qu’est-ce que c’est ?

Egalement appelé CEE, le certificat d’économie d’énergie a vu le jour en 2006. Il est décerné par l’État aux entreprises intervenant dans la rénovation énergétique en général et celles prônant l’économie d’énergie en particulier. Plusieurs entreprises comme Chaudière Solidaire disposent de ce certificat. Rendez-vous sur https://www.chaudiere-solidaire.com/ pour obtenir plus d’informations.

Qui en sont les bénéficiaires ?

Les bénéficiaires du certificat d’économie d’énergie sont légion. En effet, ce certificat profite aux propriétaires, aux bailleurs et locataires désireux d’effectuer des travaux de rénovation énergétique. En effet, tous les frais sont à la charge du fournisseur d’énergie. Il est donc important de travailler avec un fournisseur disposant de ce certificat. Au cas contraire, tous les frais seront à votre charge.

Les travaux concernés par le certificat d’économie d’énergie

Tel qu’énoncé plus haut, le certificat d’économie d’énergie est relatif aux travaux concernant la rénovation énergétique. Au nombre de ces travaux, on peut citer : l’isolation des bâtiments, l’installation des systèmes de chauffage performants, l’installation des systèmes de ventilation performants, l’installation des systèmes de régulation du chauffage, l’éclairage LED, etc.

Comment obtenir un certificat d’économie d’énergie ?

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pourraient penser, pour obtenir certificat d’économie d’énergie il ne suffit pas seulement d’effectuer des travaux de rénovation énergétique. En effet, pour obtenir un certificat d’économie d’énergie, il faut remplir certaines conditions autres que la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Voici trois de ces conditions.

Adhérer à un programme de certificat d’économie d’énergie

C’est une étape clé dans le processus d’obtention d’un certificat d’économie d’énergie. Pour obtenir un certificat d’économie d’énergie, il est important d’adhérer à un programme de certificat d’énergie. Seules les adhésions au programme certificat d’économie d’énergie d’une entreprise certifiée, d’un producteur, d’un distributeur ou d’un fournisseur d’énergie sont acceptées.

Faire effectuer le travail par un professionnel

Faire effectuer vos travaux de rénovation énergétique par un professionnel est la condition sine qua non pour obtenir un certificat d’économie d’énergie. En effet, les professionnels disposent de certaines certifications et des matériaux compatibles avec le CEE. Si vos travaux ne sont pas réalisés par un professionnel vous ne pouvez en aucun cas obtenir un certificat d’économie d’énergie.

Fournir les documents nécessaires

Si vous avez rempli les deux conditions précédemment énoncées, alors vous êtes sur la bonne voie. Au terme des travaux, il faudra juste envoyer le document prouvant votre adhésion au programme de certificat d’économie d’énergie, les factures détaillées, une attestation de fin de travaux à la structure désignée par l’État. Votre professionnel pourra même s’en charger à votre place.