Réparation de murs fissurés : quelles sont les différentes étapes ?

Votre mur est lézardé et présente des fissures inesthétiques ? La bonne nouvelle est que vous pouvez entreprendre vos propres réparations sans l’intervention d’un professionnel à l’aide des matériaux de bricolage. De la préparation des lieux au comblement de fissures avec enduits, découvrez ici les cinq étapes essentielles à mettre en pratique pour la réparation de murs fissurés.

La préparation des lieux

La réparation des murs fissurés est une réalisation qui engendre de la poussière sur les lieux de travail. Il convient donc bien avant de contacter un spécialiste des travaux de rénovation de faire un rangement pour la rénovation. Vous aurez aussi besoin d’étaler une bâche plastique au sol afin de recueillir d’éventuels débris de peintures ou de ciments.

L’identification de l’emplacement fissuré

La deuxième étape pour la réparation d’un mur fissuré est le repérage de l’emplacement de la fissure. Cela permet en fait d’évaluer la gravité des dommages et de surcroît pour anticiper sur les pistes de réparation. Ces dernières étant fonction du type de mur, de la profondeur des fissures et des exigences de la réalisation.

Avec une fissure de murs en surface, l’application d’un enduit réparateur suffit largement pour corriger le tir. A contrario, lorsque la fissure dans le mur est plus profonde, son origine est peut-être liée à la structure du bâtiment. Même s’il est possible dans ce cas d’appliquer l’enduit, cette solution n’a qu’une utilité éphémère. Vous aurez cette fois-ci besoin de l’expertise d’un spécialiste pour consolider les fondations du bâtiment.

L’ouverture de la fissure dans le mur

Si vous êtes en face d’une fissure qui ne dépasse pas vos connaissances en bricolage, l’étape suivante concerne l’ouverture de mur. Les techniques de réalisation varient suivant le type et l’épaisseur de la structure devant abriter la rénovation. Selon qu’il s’agit d’un mur plâtre ou en béton, vous aurez besoin respectivement d’une pointe grattoir triangulaire ou d’une pioche.

Avec le premier outil, l’ouverture de la fissure sur toute la longueur du mur se fait en réalisant un V. Le deuxième élément en revanche, un peu plus énergique, demande l’usage de la force pour dégager l’enduit. D’une manière ou d’une autre, vous aurez besoin pour ces deux méthodes de vous prémunir d’un équipement de protection spéciale. Il devra se composer notamment d’un casque, de lunettes de protection oculaire et de gants.

Les travaux de nettoyage et d’humidification de la fissure

À la suite des travaux d’ouverture et d’humidification de la fissure se succèdent ceux de nettoyage. Là encore, les techniques divergent selon que le mur est en plâtre ou en béton. Dans le dernier cas à titre indicatif, un grattoir ferait l’affaire. Dans le premier par contre, une simple brosse est à utiliser pour ne pas endommager davantage la surface du mur.

La réalisation des travaux d’humidification des murs fissurés s’inscrit dans la dynamique de faciliter la pose de l’enduit de rebouchage. Vous aurez pour sa mise en œuvre le choix entre un vaporisateur, d’une éponge et d’un simple pinceau enduit d’eau. Toutefois, veillez à ne pas inonder la surface fissurée pour retarder la réparation des fissures dans le mur.

Le rebouchage des fissures

Une fois, les précédentes étapes bouclées, passez immédiatement à l’étape de comblement des fissures murales. L’enduit de rebouchage est l’élément principal qu’il vous faudra lorsque vous êtes devant un mûr plâtre. Il suffit de l’appliquer dans les profondeurs de lésion à l’aide d’une spatule jusqu’au remplissage du trou. Privilégier cependant un débordement léger de l’enduit pour vous assurer que la fissure est belle et bien comblée.

Le rebouchage des fissures dans un mur en béton se fait suivant le même principe d’application. Seulement, en lieu et place d’une spatule, vous aurez à exploiter la truelle des maçons pour une pose plus efficace. Arrêtez-vous uniquement lorsque vous constatez que la surface devient lisse afin de limiter les imperfections au niveau du ponçage.