Archive de l’étiquette charpente

ParSylvie Gamel

La charpente traditionnelle

Quel que soit votre projet, construction ou rénovation, l’installation de la charpente doit être faite avec beaucoup d’attention. En effet, la charpente garantit la stabilité de votre bâtiment. Actuellement, il existe 3 types de charpentes, à savoir la charpente à toit plat, la charpente à fermette et la charpente traditionnelle et chacune d’elles a sa particularité, d’où la nécessité d’une technique de pose particulière. Votre choix dépend donc de votre budget ainsi que de vos besoins. Aussi, la construction d’une charpente doit respecter les normes en vigueur.

Les avantages d’une charpente traditionnelle

  • Gain d’espace en aménageant les combles
  • Très esthétique, car les poutres sont visibles et cela rend votre maison beaucoup plus attrayante
  • Résistante aux intempéries

Quelles sont les normes à respecter pour la charpente traditionnelle ?

Ces normes sont rassemblées dans les documents techniques unifiés ou les DTU.

  • DTU 31.1 : construction des escaliers en bois et de la charpente
  • DTU 31.2 : construction des bâtiments et des résidences à ossature en bois.
  • DTU règles CB 71 : conception d’une charpente en bois et les règles de calcul
  • DTU BF 88 : normes relatives au bois et au feu

Qu’en est-il de ses caractéristiques ?

La charpente traditionnelle est formée par des bois de très grande taille. Ces bois sont assemblés entre eux sans la présence de connecteurs. Cette charpente est dimensionnée en fonction de la couverture à acquérir et ce sont les murs porteurs de votre maison qui vont la soutenir. La couverture est étalée sur un dispositif de lattes et celles-ci sont installées sur des chevrons. Parallèlement, ces derniers sont attachés à la pente de votre toiture et sont perpendiculaires aux pannes.

Quels sont les éléments constitutifs d’une charpente traditionnelle ?

Une charpente traditionnelle est constituée de 5 éléments principaux, à savoir les fermes, les pannes, l’aisselier, le chevron et l’échantignolle.

Le réseau de bases de la charpente traditionnelle est composé de poinçons, d’entrait et d’arbalétriers. Par contre, les diagonales, les contrefiches, les potelets et les jambes de force constituent son réseau secondaire. Les voliges, par contre, sont conçues pour la formation du plancher. Aussi, le sommet de votre charpente est composé du faîtage terminant votre construction. En réalité, cet élément relie les deux côtés de votre toit.

Pour une ossature bien solide, utilisez des connecteurs afin de fixer les éléments qui constituent la charpente. Ces connecteurs peuvent être des plaques poinçonnées, du sabot, de l’étrier, des équerres et des jambes de liaison. Dans l’ensemble des fixations, utilisez des dispositifs de suspension torsadés ou droits, des pieds de chevrons ou de fermette. En effet, chacune de ces liaisons joue un rôle important au niveau de votre construction. Également, leur installation doit être conforme aux réglementations en vigueur, notamment la loi EN-14545.

Qu’en est-il de sa mise en place ?

La mise en place d’une charpente traditionnelle se fait en 8 étapes :

  • Étape n° 1 : la pose de l’entrait
  • Étape n° 2 : la mise en place des madriers
  • Étape n° 3 : l’installation des poinçons et des contrefiches
  • Étape n° 4 : la mise en place des arbalétriers
  • Étape n° 5 : l’installation de la panne faîtière
  • Étape n° 6 : la mise en place des pannes intermédiaires
  • Étape n° 7 : la pose des chevrons
  • Étape n° 8 : la mise en place des ouvertures

À qui faire appel ?

La mise en place d’une charpente traditionnelle requiert du professionnalisme, de la technique, et surtout du savoir-faire. Confiez donc tous vos travaux d’installation de charpente à un professionnel. Spécialisée dans la fabrication et la pose de charpente, l’entreprise RPTC est à votre disposition pour effectuer ces travaux. Aussi, bénéficiez d’un devis gratuit avec un charpentier très expérimenté et qualifié. Ses principales zones d’interventions sont Le François, la Martinique et Fort-de-France.

 

 

ParSylvie Gamel

À savoir sur les travaux de toitures

La toiture joue un rôle indéniable dans la construction d’un bâtiment. Elle nous met à l’abri des aléas climatiques tels que les tempêtes, les ouragans, la neige. Elle assure donc notre protection et notre confort. C’est la raison pour laquelle, elle mérite un bon entretien. Le toit apporte aussi une touche d’esthétisme à la demeure. En choisissant les matériaux adéquats, il donne du cachet à la maison. Par le biais de cet article, découvrez les trois étapes à suivre lors des travaux de toiture.

  • La charpente

La charpente est la base de la toiture, puisqu’elle va soutenir la couverture. C’est une étape indispensable pour garantir la solidité du toit. Elle constitue un enjeu sur le long terme et ne doit pas être prise à la légère. Il en existe généralement deux types : la charpente traditionnelle et la charpente industrielle.

Elles se différencient par leur conception, leur technique de pose et par les matériaux utilisés. Pour savoir laquelle des deux correspond le plus à vos besoins, il est conseillé de faire appel à un professionnel.

  • La zinguerie

Une fois les travaux de charpente terminés, vous pouvez passer à la zinguerie. C’ est aussi un moyen de garantir l’étanchéité de la toiture. En effet, c’est l’ensemble des activités permettant l’évacuation des eaux et de toute humidité. Cette étape consiste à poser des gouttières afin de protéger l’habitation des eaux pluviales. C’est pourquoi les zingueurs sont qualifiés de spécialistes de l’étanchéité. Outre la pose des gouttières, la pose des chéneaux fait aussi partie de la zinguerie. Il ne faut pas négliger cette étape, car les conséquences des dégâts des eaux peuvent vraiment être désastreuses.

  • La couverture

Seulement, par la qualité de sa couverture, une maison peut considérablement augmenter de valeur.

Il existe un large de choix de couverture. Le critère à prendre en compte lors de cette deuxième étape est l’étanchéité des matériaux. La considération de ce point est primordiale afin d’éviter les infiltrations d’eaux et pour ne pas avoir des problèmes de courants d’air dans la maison. Vous pouvez avoir une couverture en tuiles, en tuiles photovoltaïques, en ardoise, en zinc, en fibrociment, en chaume, et même en bois. Ce ne sont pas les matériaux qui manquent. Tout dépend de votre budget et de votre préférence. Vous devez faire le choix en fonction du rendu esthétique et de la durabilité.

Pour tous travaux de construction et de rénovation de toiture, les compagnons couvreurs sont là pour vous offrir des prestations de qualité à des prix intéressants.Ils sont des spécialistes en matière de charpente traditionnelle, de couverture, de surtoiture, et de zinguerie. Cette entreprise offre diverses solutions pour rendre vos toits plus étanches (bicouche, monocouche en bitume ou élastomère). Elle s’occupe également des opérations de désamiantage sur les chantiers en rénovation.

Les compagnons couvreurs se situent à Thaon-Les-Vosges à proximité d’Épinal. Ils exercent ce métier depuis plus de 15 ans. De nombreux clients ont déjà été satisfaits de leurs réalisations. Ils disposent de tous les moyens (matériels et humains) pour réaliser vos travaux. Qu’il s’agit d’une édification, d’une réparation, d’un remplacement, ou d’un entretien de toitures, faites confiance à une équipe expérimentée, qualifiée, et dotée d’un excellent savoir-faire. Ces ouvriers respectent le délai imposé et garantissent un travail bien fait avec des finitions impeccables. Si vous voulez prendre des renseignements supplémentaires, veuillez les contacter au numéro 09 74 56 26 33. Ils vont vous répondre dans les plus brefs délais. N’hésitez pas à les appeler, ils n’attendent plus que vous, vous allez être satisfaits.