Archive de l’étiquette rénovation

ParSylvie Gamel

La construction et la rénovation de maisons en quelques mots

Ce n’est pas un travail facile de s’occuper d’une demeure. Surtout, s’il faut réaliser de grands travaux comme l’extension ou la rénovation. Vous aurez sûrement besoin d’avoir recours à une équipe professionnelle. Dans cet article, on va détailler quelques prestations que peut fournir un professionnel dans la construction et la rénovation.

Charpente, élément phare de la toiture

Elle est faite généralement en bois ou en métal et fait partie des éléments qui composent la toiture. Elle sert de soutien à la construction. Dans ce cas, c’est possible de faire l’aménagement des combles. Les professionnels peuvent très bien faire l’étude du projet, conseiller sur le style de charpente adéquat et les techniques d’entretien, prendre des mesures sur les lieux pour donner vie au projet. Une charpente peut être, soit traditionnelle, soit lamelle collée (c’est-à-dire que plusieurs lamelles en bois sont collées parallèlement), soit en fermette industrielle. Il est toujours bénéfique de faire appel à des charpentiers, car ils utilisent des matériaux et des équipements de qualité afin de garantir de très belles finitions.

Pourquoi opter pour l’isolation ?

Nombreux sont ceux qui optent pour les travaux d’isolation, parce qu’elle permet d’économiser de l’énergie, tout en favorisant une température ambiante à l’intérieur de la maison. Et puisqu’il s’agit de limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid, on peut très bien faire l’isolation du plancher des combles, le plafond du sous-sol, mais également des murs. Pour mieux vous aider, des professionnels de l’isolation vous donneront des conseils sur le choix de l’isolant et sur son impact sur la réduction de la consommation d’énergie.

L’Aménagement de l’espace de travail

On souhaite tous avoir un espace de travail agréable. Pour l’aménagement des bureaux, on peut très bien faire appel à des professionnels. Ils feront l’étude de ce projet. Il peut s’agir de l’emplacement du mobilier, des cloisons, des différents accès ou la mise en place de volets. Les matériaux utilisés peuvent être du bois, du PVC, de l’alu ou encore mixte. Selon vos goûts et vos attentes, l’espace de travail sera aménagé plus confortablement.

Pourquoi solliciter un professionnel pour la construction d’une maison à ossature bois ?

Il est plus bénéfique d’opter pour une maison à ossature bois, car elle est plus écologique. Si vous comptez en construire une, solliciter le savoir-faire d’une équipe de professionnels. Ils sont en charge de la conception du plan, jusqu’aux finitions. Outre la maison, il est aussi possible de leur confier la construction du garage et de l’abri de jardin. Ils sont aptes à s’occuper de vos travaux d’agrandissement ou de surélévation de maisons en bois. Alors, pour un résultat satisfaisant, il est préférable de faire appel à des professionnels. De plus, vous serez conseillé sur le style de maison qui est le plus esthétique.

En quoi consiste le bardage en bois ?

Le bardage sert de recouvrement à une façade pour mieux protéger la maison, mieux l’isoler et pour donner un coté très esthétique. Mais pour bien mener les travaux, il est conseillé de demander l’avis et l’intervention d’un professionnel dans le métier. Il sera en mesure de vous conseiller sur le bois adéquat, mais aussi de réaliser les travaux dans le respect des normes exigées (pose de tasseaux, la pose du profilé antirongeur, ainsi que la pose du bardage et enfin les finitions (pose de tasseaux, pose du profilé antirongeur, pose du bardage et finitions), en commençant par l’étude du projet.

L’entreprise ASB est donc à votre disposition. Spécialiste de la construction en ossature bois, elle vous propose ses services pour la pose de charpente traditionnelle, les travaux de menuiserie et d’isolation. Confiez-la votre projet, une équipe de professionnels fera une étude approfondie de votre projet.

ParSylvie Gamel

La rénovation de la toiture

Le toit permet de protéger la maison des fuites d’eau et des diverses intempéries. Au fil des temps, la toiture peut être endommagée. Pour cela, il faut procéder à la rénovation afin de garantir son étanchéité ainsi que sa pérennité.

Quand faut-il rénover sa toiture ?

Le contrôle de votre toit doit se faire annuellement et après une grande tempête. Aussi, il faut tenir compte de son ancienneté afin que le couvreur puisse faire une visite régulièrement.

Si votre toiture est datée d’une décennie, la visite aura lieu tous les dix ans. Par contre, cette visite doit s’effectuer tous les deux ans pour une toiture qui date 20 ans. Une toiture existant depuis 40 ans doit être visitée tous les ans.

En outre, il faut procéder à la rénovation quand les signes suivants apparaissent :

  • Tuiles abîmées

  • Fuites ou infiltrations d’eau

  • Apparition de lichen ou de mousse sur la toiture, etc.

Les différentes techniques de rénovation de la toiture

Il existe plusieurs techniques de rénovation de la toiture, dont les réparations du toit.

Les réparations de la toiture

Réparer la toiture consiste à faire une réparation sur la charpente ou sur la couverture.

  1. Réparation sur la charpente

Une charpente abîmée est généralement due à l’humidité, au vieillissement ou à l’existence de certains nuisibles. Quand vous avez trouvé la source de détérioration de votre charpente, entamez immédiatement à sa réparation.

Si votre charpente en bois est légèrement détériorée, nettoyez-la rigoureusement à l’aide d’une brosse métallique et de l’essence de térébenthine. Vous pouvez également utiliser l’huile de lin pour traiter la charpente.

Par contre, si elle est profondément attaquée, consolidez-la à l’aide d’un cerclage métallique.

Au cas où sa détérioration est très grave, vous devez la remplacer avec du bois neuf.

Pour une charpente métallique, quant à elle, commencez par son brossage en utilisant une brosse métallique. Continuez, ensuite, par le nettoyage et le dépoussiérage. Poncez-la et appliquez-lui de la peinture de protection.

Si votre charpente a subi une déformation, installez des contreventements pour restaurer la stabilité de la totalité de la construction.

  1. Réparation sur la couverture

Cette réparation consiste à remplacer une tuile ou une ardoise cassée.

Pour une tuile cassée, la réparation doit être commencée depuis les tuiles situées en haut. Après cela, retirez la tuile à substituer et coupez le fil de fer lié à elle. Facilitez le passage en soulevant les tuiles voisines. Puis, déposez la tuile neuve et veillez à ce qu’elle devance le liteau. Aussi, coulez la nouvelle tuile sur le liteau.

En revanche, la réparation sur une couverture en ardoise est un peu compliquée, car il faut trouver une ardoise ayant la même épaisseur et le même format qu’elle. Aussi, la technique de réparation de cette couverture varie en fonction du type de fixation des ardoises.

Si vous avez une ardoise à crochet, retirez-la et la déplacez sur le côté. Puis, soulevez le crochet en le retirant vers le bas. En outre, un tire-clou devra être glissé sous la nouvelle ardoise pour la conduire lors de son installation. Ôtez les ardoises posées au-dessus et mettez en place la tuile neuve.

Par contre, si vous avez une ardoise à clous, tournez les ardoises autour de l’ardoise cassée afin de la dégager. Coupez, ensuite, le clou qui s’attache à l’ardoise et percez la nouvelle ardoise à l’aide d’une chignole. Après cela, placez et clouez-la et veillez à ce qu’elle ne soit pas frappée.

À qui faire appel ?

La rénovation de la toiture requiert du savoir-faire et de la technique. Alors, pour bien rénover votre toiture, il est important de confier vos travaux à un professionnel. L’entreprise J.E.D Couverture est à votre disposition pour effectuer la pose et la rénovation de votre toit. Basée au Chesnay, dans les Yvelines, cette entreprise vous propose des devis gratuits et des services satisfaisants.

ParSylvie Gamel

Les problèmes récurrents de la toiture

Le toit renferme les éléments indispensables pour la viabilité de la maison. La protection, l’étanchéité et l’isolation sont les principaux points sur lesquels cette viabilité repose. Une défaillance à ce stade cause un grand nombre de dégâts qui doivent rapidement faire l’objet de réparations pour éviter toutes complications.

La faille au niveau de l’étanchéité de la toiture

Les intempéries et les différentes conditions météorologiques mettent à rude épreuve la résistance de la toiture. L’usure de certains composants, un défaut de pose ou de fabrication des éléments constitutifs du toit sont à l’origine de l’infiltration d’eau. Afin de préserver et d’éviter toutes aggravations, il est indispensable d’isoler le plus rapidement les sources du problème et de les réparer.

L’humidité permanente des éléments de la toiture n’est jamais sans conséquence. Elle cause systématiquement la dégradation en profondeur des composants de la toiture. Cela touche en particulier, la couverture du toit, la charpente ainsi que les matériaux qui constituent l’ensemble de l’isolation thermique du toit. Si au bout d’un certain temps, le problème n’est pas réglé, les bardeaux finissent par pourrir à cause de l’humidité. Une dégradation trop avancée peut en effet, fragiliser une partie de la charpente et causer son effondrement.

Pour prévenir ce problème, il est nécessaire d’inspecter régulièrement la toiture pour en repérer d’éventuelles infiltrations. Des changements de couleur ou la présence de moisissures sont les signes de probables infiltrations d’eau.

Défaillance de l’isolation thermique du toit

La défaillance du système d’isolation dépend de la nature de l’isolant. Il en est de même pour les mesures afin de pallier les problèmes liés à ce dysfonctionnement.

L’isolation extérieure est, d’une part, sujette à de nombreux problèmes et la pose des matériaux isolants en est souvent la cause. Il s’agit d’un mauvais agencement ou d’un défaut du matériau. Cela mène à la formation d’humidité entre les plaques isolantes qui entraîne le manque d’efficacité de l’isolant et le pourrissement de certains composants.

D’autre part, l’isolation sous rampant, le problème vient exclusivement de la toiture. Si celle-ci n’est pas étanche, l’eau qui s’infiltre endommagera le système d’isolation. Ce dernier ne pourra alors plus remplir sa fonction et finit par pourrir complètement. Pour les matières isolantes installées directement sous le toit, la réparation du manque d’étanchéité s’accompagne souvent d’un diagnostic de l’isolation du comble.

La formation de moisissures

Les maladies respiratoires, les allergies sont deux des maladies causées par l’habitation malsaine. La formation des moisissures est surtout favorisée par des conditions spécifiques comme la présence de l’humidité permanente ou l’insuffisance de la ventilation. Il n’est, d’ailleurs pas difficile d’en remarquer le long des murs, des fenêtres, du sol et du plafond. La présence de moisissures indique une anomalie. Dans le cas des fenêtres et des murs, il s’agit généralement d’un manque de ventilation. Par contre, pour le plafond, elle peut indiquer une infiltration importante d’eau, un problème d’étanchéité de la toiture.

Les moisissures sont la cause de nombreux désagréments pour les occupants de la maison. Une solution pour endiguer le problème consiste à inspecter régulièrement les endroits susceptibles d’abriter des moisissures comme la toiture, le revêtement, la gouttière, etc.

Pour identifier les causes du problème lié à la toiture, il est indispensable de faire appel à des professionnels pour diagnostiquer et évaluer les travaux à entreprendre. L’entreprise ERAC Couverture à Marseille est spécialisée dans les travaux relatifs à la toiture. Elle œuvre notamment dans la couverture du toit, l’étanchéité ainsi que l’isolation.

La gouttière et la ventilation

Une partie des problèmes peuvent être évités grâce à une évacuation effective de l’eau de pluie. Pour cela, l’utilisation des gouttières est la plus adéquate. Ne pas laisser stagner l’eau sur les toits diminue le risque d’infiltration.

De même, la ventilation est indispensable afin d’éviter la formation des moisissures à cause de l’humidité. Elle est constituée d’une petite entrée d’air dans le grenier et est une obligation législative pour les maisons récemment construites ou rénovées.

ParSylvie Gamel

Guide pour votre projet de maçonnerie

La maçonnerie est une étape très importante dans la construction ou la rénovation d’un bâtiment. Vous souhaitez en savoir plus sur les différents travaux à réaliser dans le domaine de la maçonnerie ? Vous avez un projet de construction ou de rénovation et vous ne savez pas à qui vous adresser pour le concrétiser ? Cet article est fait pour vous.

Définition de la maçonnerie

La maçonnerie, c’est l’art de bâtir une structure par l’assemblage de différents matériaux : brique, pierre, carrelage, etc. Elle fait partie de ce qu’on appelle gros œuvre et figure parmi les corps du métier les plus importants dans le domaine du bâtiment. C’est un procédé à réaliser avec soin et précision, car c’est ce qui va conditionner la solidité, la pérennité et la durabilité de la structure toute entière. Pourtant, le savoir-faire dans ce domaine n’est pas donné à tout le monde. Seuls les maçons habilités possèdent le savoir-faire nécessaire et maîtrisent les différentes techniques utilisées dans ce corps du métier.

Les différentes tâches réalisées par le maçon

Le maçon est le premier intervenant dans la construction d’une maison. Son intervention fait suite à celle d’un terrassier qui aura préparé le terrain. Il réalise les travaux de maçonnerie à partir des directives ou des plans du géomètre ou de l’architecte, tout en respectant les normes de construction en vigueur. Par ailleurs, un maçon peut intervenir sur des chantiers de démolition, de rénovation et d’agrandissement.

– Travaux de maçonnerie en neuf

Le travail d’un maçon commence dès la mise en place des échafaudages et des fondations. Il coule les fondations et la dalle, réalise les tracés, le ferraillage et les repérages. Ensuite, il met en place l’ossature ou le squelette du bâtiment. Ce professionnel du bâtiment peut également réaliser les coffrages et des moulages pour les pièces en béton armé pour fabriquer des sols par exemple.

Il s’occupe du montage de différents éléments porteurs : dalles, poutrelles, cloisons, planchers, panneaux de façades, murs, etc. Le maçon doit également maîtriser la pose et le scellage de panneaux préfabriqués comme les corniches, les ébrasements, les linteaux et les escaliers. Il applique des enduits sur les murs intérieurs et extérieurs.

Le maçon maîtrise aussi la fabrication des éléments nécessaires au maintien et à l’enveloppe du bâtiment : mortier, ciment, plâtre, résine… Selon le type du projet, il utilise différents types de matériaux de construction : briques, pierre, paille, torchis, bois, métaux, bétons, moellons et matériaux composites.

Dans certaines régions, le maçon peut faire office de charpentier et de couvreur en coordonnant les travaux de toiture.

– Travaux de maçonnerie dans le cadre d’un aménagement extérieur

Désormais, on entend parler de maçonnerie paysagère. Dans cette catégorie, le maçon effectue la création d’escaliers, de jardins, de terrasses, d’allées, de pavage, de piscines, etc. Au niveau du secteur public ou municipal, les services d’un maçon englobent la création de parcs, de terrains de sport, etc.

– Travaux de maçonnerie dans le cadre d’une rénovation

Vous pouvez également faire appel à un maçon pour un projet de rénovation. Il maîtrise différentes techniques : traitement des murs, réparation des fissures, rénovation des enduits, drainage, reprise de scellements… Il peut également prendre en main la modification ou l’agrandissement ainsi que la démolition d’un bâtiment existant (ajout d’étages, surélévation de toits). En cas d’un éboulement ou d’une infiltration d’eau, cet artisan pourra également effectuer tous les travaux de réparation et de réfection nécessaires.

L’entreprise de maçonnerie qu’il vous faut

Pour être sûr de bénéficier d’un travail bien fait, mieux vaut choisir les services d’une entreprise de maçonnerie reconnue et membre de l’APCHQ comme la compagnie D.R. MAÇONNERIE à Longueuil. Avec son équipe de maçons compétents et expérimentés, elle peut vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet. C’est le choix d’un meilleur service au meilleur prix. Que demander de mieux ?

ParSylvie Gamel

Les critères de choix d’un bon maçon

L’intervention d’un maçon dans la construction ou l’agrandissement d’une maison est indéniable, voire obligatoire. C’est lui qui va réaliser les fondations et les murs. Il est donc le garant de la stabilité de la structure toute entière. Le bon déroulement de la suite du chantier va dépendre de la qualité de son travail. Mais comment trouver un bon maçon, sérieux et compétent ? Ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver, surtout quand on n’y connaît rien. Dans cet article, vous découvrirez quelques critères pour vous aider à trouver le professionnel qu’il vous faut.

Définissez bien votre projet

Avant de choisir votre maçon, il est indispensable de bien définir votre projet. S’agit-il d’une construction ou d’un agrandissement ou d’un aménagement paysager ? S’agit-il de gros œuvre ou de second œuvre ? Si vous projetez d’effectuer des petits travaux, un ou deux maçons suffiront pour prendre en main la totalité des travaux. Cependant pour le cas d’une construction neuve ou des travaux de grande envergure, il convient d’avoir recours aux services d’une entreprise générale du bâtiment ayant les moyens humains et matériels adéquats comme EFC à Auchel. Elle peut intervenir sur des travaux de maçonnerie de toute envergure.

Les qualifications et les diplômes

Choisissez un maçon habilité et compétent afin d’obtenir un travail de qualité. Vérifiez qu’il a bien les qualifications requises. N’hésitez pas à lui demander de vous présenter ses diplômes afin de vous faire une idée sur les formations qu’il a suivies et ses compétences. Sachez qu’il existe différentes formations à suivre pour pouvoir exercer le métier de maçon :

– CAP maçon

– CAP constructeur en béton armé du bâtiment

– CAP constructeur en ouvrage d’art

– Bacc Pro technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros œuvre

– Bac Pro interventions sur le patrimoine bâti

– BP maçon

– BP Construction en maçonnerie et béton armé

– MC restauration du patrimoine architectural, option gros œuvre

– MC béton prêt-à-l’emploi

La renommée et la référence

Avant de choisir un maçon, vous devrez avoir déjà une idée sur son sérieux parce qu’un membre de votre entourage ou des amis ont déjà fait appel à lui et ont été satisfaits de son travail. Rien ne vaut le bouche-à-oreille pour bien choisir un professionnel. Un artisan qui travaille bien a forcément une bonne réputation. Renseignez-vous au maximum sur l’entreprise afin d’éviter les mauvaises surprises. Vous pouvez aussi consulter les infos du net. En effet, pour certains clients, il est plus facile de se fier à un professionnel ou à une entreprise visible sur les moteurs de recherches et connu du grand public sur les réseaux sociaux.

Tarifs et devis

Le prix reste un des facteurs déterminants dans le choix de votre maçon. Présentez le budget dont vous disposez pour les travaux. C’est à partir de cette information que le professionnel va établir un devis précis et détaillé. Il est conseillé de choisir les services d’un maçon proposant un tarif horaire. Ce tarif peut varier d’un professionnel et d’une région à l’autre, mais aussi en fonction des matériaux et des types de finition souhaités. Demandez également si le déblaiement et l’évacuation des gravats sont compris le devis. Afin de trouver les tarifs les plus adaptés à votre budget, n’hésitez pas à faire des comparaisons. Par exemple, pour une rénovation immobilière à Auche, vous allez recevoir des devis différents, et ce, pour le même projet. Après, vous pouvez faire votre choix selon vos critères.

Autres critères

– Un maçon doit être disponible en tout temps, même pendant les jours fériés et les week-ends si nécessaire afin de livrer le chantier dans le délai convenu.

– Un maçon doit avoir une bonne condition physique parce qu’il soulève souvent du matériel lourd.

– Un maçon doit être capable de travailler avec d’autres artisans comme les charpentiers, les coffreurs, les couvreurs, etc.

ParSylvie Gamel

Les normes de construction d’une maison individuelle

Construire sa maison, c’est une occasion de réaliser le style de logement qui vous a toujours séduit. On rêve tous de construire un logement qui nous ressemble et qui s’intègre parfaitement aux paysages environnants. Les architectes et les maîtres d’ouvrages proposent souvent des plans architecturaux préalablement conçus. Si ces derniers ne correspondent pas à vos goûts et à vos aspirations, vous pouvez toujours utiliser votre créativité et dessiner vos propres plans. Certaines réglementations doivent être au moins respectées pour bénéficier d’une construction solide et durable.

Les étapes de la construction

À la différence des sites industriels et des infrastructures publics, la construction d’une maison individuelle ne requiert pas de démarches techniques compliquées. Vous aurez juste besoin d’un terrain stable et bien nivelé. Le terrassement et la viabilisation du terrain font souvent partie des prestations des entreprises de construction. Viennent ensuite l’excavation des tranchées de fondation et la pose d’un système de drainage. Après la pose des fondations, les maçons procèdent à l’édification des piliers, des murs de soutènement, puis de la façade du bâtiment. Le cloisonnage intérieur ne peut commencer qu’après le temps de séchage des liants. Cela permet d’éviter les problèmes d’humidité à l’intérieur de la maison. Il en est de même pour la pose de la charpente et des toitures. Pour garantir la durabilité de l’ouvrage, choisissez des matériaux solides comme le parpaing ou le béton. Pensez également à effecteur les travaux pendant les saisons sèches.

Vous avez une idée précise sur la forme de votre future maison ? Vous pouvez créer des croquis et les présenter à l’architecte. Sachez tout de même que certaines structures peuvent être exclues du plan pour des raisons techniques (incompatibilité, résistance des matériaux, etc.). Il serait mieux de confier votre projet à des véritables professionnels pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

Spécialiste de la construction et de la rénovation de maison, l’entreprise MG CONSTRUCTIONS est à votre service aux alentours de Nyons, de Vaison-la-Romaine ou de Mirabel-Baronnies. Elle propose des travaux tout corps-d’état : terrassement, maçonnerie, menuiserie, second œuvre et finition. L’entreprise MG CONSTRUCTIONS s’occupe aussi de la réhabilitation des maisons anciennes. Rien n’échappe à son savoir-faire : peinture de bâtiment, pose des carrelages, création d’une extension, surélévation de maison, rénovation de la charpente et des couvertures… Rendez-vous sur son site internet pour obtenir de plus amples informations.

La conception des plans

La conception des plans requiert la présence d’un ingénieur en BTP, d’un architecte et d’un maître d’œuvre (ce qui est souvent le propriétaire de la future maison). Pour éviter les erreurs et les problèmes techniques qui peuvent coûter chers, cette étape doit faire l’objet d’un travail minutieux. Vous devez prendre le temps de répondre à des questions clés : dans quel angle orienter la maison par rapport à l’ensoleillement et au vent ? Où doit-on poser la portée d’entrée ? Le terrain est-il raccordé à un réseau public de collecte d’eaux usées ? La maison sera-t-elle dotée d’une terrasse en toiture et d’une véranda ? Après avoir intégré tous ces détails dans le plan, vous pouvez confier l’organisation du chantier à votre architecte. Il ne vous reste plus qu’à suivre l’avancement des travaux, de la pose des fondations jusqu’ aux finitions.

Le savoir-faire de l’entreprise prestataire compte beaucoup pour assurer l’esthétique et la robustesse de votre future maison. Pour bénéficier d’une prestation à la hauteur de vos exigences, n’hésitez pas à soumettre votre projet à l’entreprise MG CONSTRUCTIONS ! Forte d’une trentaine d’années d’expérience, elle est en mesure de vous accompagner dans toutes les étapes des travaux. Sachez aussi que l’entreprise MG CONSTRUCTIONS est certifiée Qualibat. Elle travaille en étroite collaboration avec le Cadre Vert pour un bilan énergétique complet.

ParSylvie Gamel

Ce qu’il faut savoir sur les travaux de maçonnerie

La maçonnerie est une étape très importante dans un projet de construction ou de rénovation. Vous souhaitez en savoir plus sur les différents éléments qui constituent les travaux de maçonnerie ? Vous avez un projet et vous ne savez pas à qui vous adresser pour le mener à bien ? Vous aurez toutes les réponses en lisant la suite de cet article.

La maçonnerie, c’est quoi ?

La maçonnerie fait partie de ce qu’on appelle gros œuvre. C’est l’art de bâtir une structure par l’assemblage de différents matériaux. C’est une opération à réaliser avec soin et vigilance, car c’est elle qui va assurer la solidité et la durabilité d’un bâti. Le savoir-faire dans le domaine de la maçonnerie n’est pas donné à tout le monde. Seuls les bons maçons disposent de toutes les compétences nécessaires et maîtrisent les différentes techniques utilisés dans ce corps du métier.

Que fait un maçon ?

Le maçon est le premier à intervenir dans la construction d’une maison. Son travail fait suite à celui d’un terrassier qui a préparé le terrain. Il réalise les travaux de maçonnerie à partir des directives ou des plans du géomètre ou de l’architecte, tout en respectant les normes de construction en vigueur. Par ailleurs, un maçon peut également intervenir sur des chantiers de rénovation, d’agrandissement et de démolition.

– Travaux de maçonnerie en construction neuve : le travail d’un maçon commence dès la mise en place des fondations. Il coule les fondations et la dalle, réalise les tracés, le ferraillage et les repérages. Ensuite, il met en place le squelette ou l’ossature du bâtiment. Le maçon peut également réaliser les coffrages et des moulages pour les pièces en béton armé afin de fabriquer des sols par exemple.

Il prend en main le montage de différents éléments porteurs : dalles, poutrelles, cloisons, planchers, panneaux de façades, murs, etc. Il doit également maîtriser la pose et le scellage de panneaux préfabriqués comme les escaliers, les corniches, les linteaux et les ébrasements. Il applique des enduits sur les murs intérieurs et extérieurs.

Le maçon maîtrise aussi la fabrication des éléments nécessaires au maintien et à la décoration de l’enveloppe du bâtiment : mortier, ciment, plâtre, résine… Selon le type du projet, il utilise différents types de matériaux de construction : briques, pierre, paille, torchis, bois, métaux, bétons, moellons et matériaux composites.

Le saviez-vous ? Dans certaines régions, le maçon fait parfois office de charpentier et de couvreur en coordonnant les travaux de toiture.

– Un maçon peut également réaliser différents travaux d’aménagement extérieur : réalisation de clôtures, construction de piscines, travaux de maçonnerie paysagère (création d’allées, pavage…), réalisation de terrasses, etc.

– Dans le cadre d’une rénovation, vous pouvez également avoir recours à un maçon. Traitement des murs, colmatage des fissures, rénovation des enduits, drainage, reprise de scellements… sont autant de techniques maîtrisées par le maçon. Il peut également effectuer l’agrandissement ou la modification d’un bâtiment existant (ajout d’étages, surélévation de toits).

En cas d’infiltration d’eau ou d’un éboulement, le maçon est aussi en mesure d’effectuer tous les travaux de réparation et de réfection nécessaires.

Le professionnel qu’il vous faut

Afin d’éviter les mauvaises surprises, mieux vaut choisir les prestations d’une entreprise de maçonnerie reconnue ou d’un artisan maçon qualifié pour réaliser les travaux.

Vous avez des travaux de maçonnerie à réaliser dans la Drôme, l’Ardèche ou le Vaucluse ? L’entreprise FIGUERA FARIA à Rochefort-en-Valdaine est le professionnel qu’il vous faut. Elle met à votre profit le savoir-faire de maçons habiles et expérimentés. Ils sauront mener à bien chaque étape du projet. C’est le choix d’un meilleur service au meilleur prix. Que demander de mieux ?