Archive de l’étiquette Toiture ardoise

ParSylvie Gamel

La rénovation de la toiture

Le toit permet de protéger la maison des fuites d’eau et des diverses intempéries. Au fil des temps, la toiture peut être endommagée. Pour cela, il faut procéder à la rénovation afin de garantir son étanchéité ainsi que sa pérennité.

Quand faut-il rénover sa toiture ?

Le contrôle de votre toit doit se faire annuellement et après une grande tempête. Aussi, il faut tenir compte de son ancienneté afin que le couvreur puisse faire une visite régulièrement.

Si votre toiture est datée d’une décennie, la visite aura lieu tous les dix ans. Par contre, cette visite doit s’effectuer tous les deux ans pour une toiture qui date 20 ans. Une toiture existant depuis 40 ans doit être visitée tous les ans.

En outre, il faut procéder à la rénovation quand les signes suivants apparaissent :

  • Tuiles abîmées

  • Fuites ou infiltrations d’eau

  • Apparition de lichen ou de mousse sur la toiture, etc.

Les différentes techniques de rénovation de la toiture

Il existe plusieurs techniques de rénovation de la toiture, dont les réparations du toit.

Les réparations de la toiture

Réparer la toiture consiste à faire une réparation sur la charpente ou sur la couverture.

  1. Réparation sur la charpente

Une charpente abîmée est généralement due à l’humidité, au vieillissement ou à l’existence de certains nuisibles. Quand vous avez trouvé la source de détérioration de votre charpente, entamez immédiatement à sa réparation.

Si votre charpente en bois est légèrement détériorée, nettoyez-la rigoureusement à l’aide d’une brosse métallique et de l’essence de térébenthine. Vous pouvez également utiliser l’huile de lin pour traiter la charpente.

Par contre, si elle est profondément attaquée, consolidez-la à l’aide d’un cerclage métallique.

Au cas où sa détérioration est très grave, vous devez la remplacer avec du bois neuf.

Pour une charpente métallique, quant à elle, commencez par son brossage en utilisant une brosse métallique. Continuez, ensuite, par le nettoyage et le dépoussiérage. Poncez-la et appliquez-lui de la peinture de protection.

Si votre charpente a subi une déformation, installez des contreventements pour restaurer la stabilité de la totalité de la construction.

  1. Réparation sur la couverture

Cette réparation consiste à remplacer une tuile ou une ardoise cassée.

Pour une tuile cassée, la réparation doit être commencée depuis les tuiles situées en haut. Après cela, retirez la tuile à substituer et coupez le fil de fer lié à elle. Facilitez le passage en soulevant les tuiles voisines. Puis, déposez la tuile neuve et veillez à ce qu’elle devance le liteau. Aussi, coulez la nouvelle tuile sur le liteau.

En revanche, la réparation sur une couverture en ardoise est un peu compliquée, car il faut trouver une ardoise ayant la même épaisseur et le même format qu’elle. Aussi, la technique de réparation de cette couverture varie en fonction du type de fixation des ardoises.

Si vous avez une ardoise à crochet, retirez-la et la déplacez sur le côté. Puis, soulevez le crochet en le retirant vers le bas. En outre, un tire-clou devra être glissé sous la nouvelle ardoise pour la conduire lors de son installation. Ôtez les ardoises posées au-dessus et mettez en place la tuile neuve.

Par contre, si vous avez une ardoise à clous, tournez les ardoises autour de l’ardoise cassée afin de la dégager. Coupez, ensuite, le clou qui s’attache à l’ardoise et percez la nouvelle ardoise à l’aide d’une chignole. Après cela, placez et clouez-la et veillez à ce qu’elle ne soit pas frappée.

À qui faire appel ?

La rénovation de la toiture requiert du savoir-faire et de la technique. Alors, pour bien rénover votre toiture, il est important de confier vos travaux à un professionnel. L’entreprise J.E.D Couverture est à votre disposition pour effectuer la pose et la rénovation de votre toit. Basée au Chesnay, dans les Yvelines, cette entreprise vous propose des devis gratuits et des services satisfaisants.

ParSylvie Gamel

Toiture solide et esthétique : Les matériaux phares à privilégie

Vous souhaitez conférer un look contemporain à la cinquième façade de votre maison ? Vous souhaitez bénéficier d’une isolation performante ? Vous avez le choix entre différents matériaux tout aussi résistants, durables qu’esthétiques. Découvrez quelques-uns à travers ce guide. 

Les toitures en tuile

La tuile est le matériau le plus utilisé pour la toiture en France. Elle est appréciée pour sa solidité, sa résistance aux aléas climatiques, sa durabilité et son esthétisme. La tuile se décline également sous plusieurs formes : plate, demi-cercle, à emboîtement et sans emboîtement. Il existe également plusieurs variétés de tuiles : tuiles mécaniques, tuiles romanes, tuiles petit ou grand moule, etc.

Les toitures en ardoise

La toiture ardoise est très résistante aux intempéries, recyclable et possède un bon niveau d’isolation thermique. Ce matériau est surtout prisé pour sa durée de vie qui dépasse 100 ans. Par ailleurs, l’ardoise apporte un cachet unique au bâti et se décline sous plusieurs couleurs, allant de la noire à la noire bleutée. Elle est surtout utilisée en Pays de Loire, dans les Ardennes, à Paris et en Bretagne.

Les toitures en métal

Si vous appréciez le métal, vous pouvez choisir entre différents matériaux comme l’aluminium, le zinc et l’acier. Le métal est très apprécié pour sa résistance, son étanchéité, sa légèreté et sa durée de vie. Il peut également être utilisé pour couvrir un toit à faible pente comme un toit à forte pente. C’est aussi un matériau qui s’adapte à tous les styles architecturaux.

Les toitures en shingle

Il s’agit d’un matériau souple constitué de fibres de verre et recouvert de bitume. Il ressemble de très près à l’ardoise avec sa finition en granulés noirs ou colorés. Ce matériau est très résistant au feu et s’adapte à toutes les pentes de toit. Cependant, la longévité n’est pas de mise, puisque le shingle doit être remplacé environ tous les 25 ans. Son utilisation est plutôt conseillée pour couvrir le toit d’un garage, d’une dépendance, d’une cabane ou d’un abri de jardin.

Les toitures végétalisées

Opter pour une toiture végétalisée, c’est faire un choix écologique. C’est un matériau de toiture constitué de plantes, de substrat de croissance, de tissu filtrant pour les racines, de couche de drainage spécifique, puis d’une membrane imperméable pour la couverture, le tout déposé sur un toit en béton. Il est même possible d’intégrer un système d’arrosage à une toiture végétalisée. Ce type de couverture est apprécié pour ses capacités élevées en isolation thermique et phonique. Il requiert également très peu d’entretien.

Ce qu’il faut faire avant de choisir le matériau pour votre toiture

Avant de choisir le matériau pour votre toiture, il est important de vérifier les règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune. En effet, pour des raisons d’uniformité, de nombreuses communes en France n’autorisent que l’emploi d’un seul matériau pour la couverture des toitures de tous les logements. A titre d’exemple, la lauze est un matériau de couverture très privilégié dans les communes du centre de l’Hexagone, tandis que l’ardoise est utilisée dans le massif Central, en Île-de-France et en Bretagne.

Pour la pose de votre toiture, il est conseillé de faire appel à un couvreur professionnel. C’est l’assurance de bénéficier d’une prestation de qualité et réalisée dans les délais. Cet artisan possède les compétences nécessaires pour réaliser les travaux et maîtrise les techniques de pose spécifique à chaque matériau. Il peut également s’occuper des travaux d’isolation et d’étanchéité de votre toiture. Si vous êtes à la recherche d’un professionnel reconnu pour son savoir-faire et son expérience, adressez-vous à la société Feron.