Comment choisir son disjoncteur électrique ?

L’installation électrique d’un logement s’avère complexe et requiert un certain savoir-faire ainsi qu’une perspicacité dans le choix des différents éléments qui la constituent. Un des composants les plus essentiels d’une installation électrique se révèle comme étant le disjoncteur électrique. Comment procéder au choix de ce dernier ? Cet article vous le fait savoir.

Evaluer la puissance du disjoncteur électrique

Faire un bon choix de disjoncteur électrique, c’est d’abord adapter ce dernier à la consommation énergétique de votre domicile. Il y a des disjoncteurs en monophasé et d’autres en triphasé.

La puissance, en monophasé, est susceptible de s’échelonner entre 3 et 18 KVA alors qu’elle fluctue de 6 à 36 KVA dans le cas d’un disjoncteur en triphasé.

Notez qu’en termes de qualité, choisir le bon disjoncteur électrique, c’est s’attacher les services d’un fournisseur de matériel électrique compétent.

Quel disjoncteur devez-vous associer à votre circuit électrique ?

Pour commencer, posez-vous la question de savoir quel circuit vous voulez protéger avec le disjoncteur. Notez que le calibrage du disjoncteur, ainsi que l’épaisseur de la section affichée par le conducteur s’accorderont à la nature des équipements qui seront branchés sur le circuit. Cela vous orientera dans le choix de votre appareillage.

Il y a plusieurs types de circuits, en fonction des éléments qui sont raccordés : circuit consacré au branchement des équipements électroménagers ; circuit d’éclairages, circuit de prises, circuit spécialisé ; circuit consacré au branchement des convecteurs ou des volets roulants.

Après avoir identifié le circuit qui doit être protégé, vous serez en mesure de choisir le disjoncteur convenable.

Quel calibrage choisir pour votre disjoncteur électrique ?

Vous pouvez choisir entre trois différents calibrages : 15/40/45A, 30/45/60A et 60/75/90A. Vous ferez la souscription qui vous convient auprès de votre fournisseur d’énergie. Depuis que les compteurs Linky ont été déployés, Enedis a suspendu l’utilisation des disjoncteurs électriques 30/60A et a remplacé ces derniers par les disjoncteurs 60 A mono-calibre. L’intensité de ces derniers est déterminée par les équipements que vous utilisez.

De ce fait, il est nécessaire de faire le calcul de la puissance de la production d’eau chaude, du chauffage, de l’éclairage et des appareils électroménagers. Il vous incombe d’estimer quels appareils peuvent fonctionner de façon simultanée.

Disjoncteur de type S ou instantané ?

Il y a deux sortes de disjoncteurs : l’instantané et le sélectif. L’instantané procède à la coupure du courant dès qu’il est confronté à un problème au niveau du réseau électrique. Le disjoncteur de type S, quant à lui, est installé la plupart du temps en limite de propriété. En cas de problème, il se garde de réagir de façon spontanée.

L’objectif est d’assurer la protection des matériels sensibles aux variations brusques et de laisser les protections installées plus en aval se charger de la coupure du courant. Dans le cas où celles-ci restent sans réaction, le disjoncteur de type S s’attèle à couper la ligne.