Eau potable : techniques de purification

L’eau potable est vitale pour notre survie. Chaque jour, nous en consommons une grande quantité pour étancher notre soif, cuire les aliments et même pour l’hygiène. Qu’est-ce qu’on entend par eau brute ? Il s’agit de l’eau qui provient des rivières, des ruisseaux, des puits ou des forages dans les zones désertiques. Cependant, pour être consommable, l’eau brute doit passer par des phases de traitement et de purification.

Les différentes étapes de traitement de l’eau

Traiter l’eau brute est indispensable pour éliminer les particules et résidus charriés dans les rivières. Ceux-ci altèrent son goût et sa couleur. Pour ce faire, voici les étapes de traitement de l’eau à suivre.

La floculation

Verser du sulfate d’alumine dans l’installation de traitement est la première étape. Ce produit rassemble les impuretés qui, sous leur poids, tombent au fond du récipient, tandis que l’eau continue de couler.

La filtration

Des résidus réduits continuent de circuler dans l’eau brute. Il faut la faire passer dans un filtre fabriqué avec du sable et éventuellement du charbon. Pour les ménages, utilisez une sorte de boîtier à fixer près de l’évier. Ainsi, les membranes empêchent les molécules d’impuretés de passer. D’autre part, on peut également filtrer directement l’eau du robinet. C’est une technique moins chère, mais qui réduit le débit d’eau. Par ailleurs, des compositions chimiques présentes dans l’eau ne sont pas retenues à savoir le calcaire et le fer.

Le traitement bactériologique

L’eau sortant du filtre devient transparente, voire inodore dans certains cas. Elle peut servir à nettoyer les voitures ou à arroser les plantes. Mais, elle contient encore les microbes qui peuvent nous rendre malades.

Pour tuer radicalement les bactéries, utilisez de l’hypochlorite de calcium à doses bien déterminées.

Il faut recourir aux services des microbiologistes expérimentés. Si la dose est insuffisante, les bactéries subsistent. Ainsi, l’eau est encore impropre à la consommation. Si la dose dépasse la norme, l’eau ainsi traitée peut provoquer des démangeaisons ou altérer la peau.

En somme, l’eau brute venant des rivières ou des puits n’est pas forcément potable. Des résidus physico-chimiques altèrent sa qualité. Les filtres à base de sable et de charbon permettent d’éliminer ces impuretés. L’eau ainsi obtenue devient claire. Pour la rendre propre à la consommation, il faut éliminer les microbes au moyen de produits comme l’hypochlorite de calcium. Cependant la norme de dosage est importante. En cas de doute, faites des prélèvements pour un test de potabilité.