Quels travaux d’entretien de toiture engagés en fonction du matériau ?

L’entretien d’une toiture est indispensable. Il permet d’éviter d’importants désordres dans votre maison. Une toiture sans entretien peut avoir des conséquences désastreuses sur le long terme. Alors, découvrez les différents travaux d’entretien qu’il faut engager selon le matériau de votre toiture.

Les travaux d’entretien de toiture sont utiles pour le long terme

La meilleure façon d’entretenir une toiture est de vous en occuper régulièrement. En effet, cela peut vous permettre d’éviter des traitements coûteux et longs. Si c’est un toit-terrasse, il suffit de faire le nettoyage régulier du revêtement. Si votre toiture a une couverture végétale, l’entretien déprendra de la nature de la couverture. Lorsque cette dernière est extensive, elle ne nécessite presque aucun soin. Par contre, une couverture semi-extensive demande un entretien léger ou même un arrosage.

Pour les toitures en pente, c’est le type de matériau qui détermine le type d’entretien. Lorsqu’il s’agit de bois, de terre cuite, d’ardoise, de béton ou de pierre, il faut le débarrasser des feuilles mortes. Ensuite, vous devez faire le dépoussiérage et utiliser une brosse avec un nettoyant qui est adapté au matériau de la toiture. Un nettoyage à haute pression peut endommager la couverture sauf s’il est effectué par des experts. Pour une toiture en chaume, il est conseillé d’enlever régulièrement la partie supérieure endommagée. Ensuite, il faut faire un nettoyage avec un jet d’eau sous pression.

Enlever les mousses et augmenter l’étanchéité

Avec le temps, des lichens et des mousses se développent sur les toitures. Cela apporte une modification de couleur qui n’est pas du tout esthétique. Cela augmente aussi les risques d’infiltration. Pour cela, il est recommandé de faire un nettoyage en insistant à l’aide d’une brosse, sur l’élimination des végétaux. Ensuite, après un rinçage à basse pression, vous appliquerez du produit fongicide, algicide et anti-mousse.

Optez pour un traitement avec un hydrofuge. Cela permet d’accroitre l’étanchéité de la toiture. Il y a des produits hydrofuges qui forment un film durcissant après séchage. D’autres solutions hydrofuges agissent aussi contre les lichens et les mousses. L’application se fait par temps sec sur une toiture propre. Il faut nécessairement un temps de séchage et le nombre de couches à passer varie en fonction le produit. Enfin, pour les toitures en tuiles, béton ou terre cuite, il faut la mise en peinture. Vous utiliserez des produits étanches ou imperméabilisants. Cela sert à redonner au matériau ses performances d’antan concernant la brillance et l’étanchéité.

Le remaniement ou la rénovation globale pour les toitures endommagées

Si votre toiture n’a pas reçu un entretien régulier, la couverture peut comporter des ardoises ou des tuiles cassées, déplacées ou manquantes. Pour cela, il faut faire inspecter la toiture par un professionnel. Ainsi vous pourrez décider de la meilleure option. Vous devez aussi vérifier si l’imperméabilité a été affectée tout en faisant une visite des combles. Si la toiture est peu endommagée, dans ce cas, vous pouvez effectuer un remaniement de toiture. Il consiste à faire la remise en place des tuiles qui ont bougé et à procéder au remplacement de celles qui sont trop abîmées ou qui ont disparu.

En revanche, si les tuiles qui sont en état parfait sont peu nombreuses, vous devez faire un remplacement de la totalité de la toiture. C’est une opération plus conséquente en matière de durée et de coûts. Toutefois, il est important de le faire rapidement, car l’intégrité de votre maison dépend de celle de votre toiture.

En somme, voilà les travaux d’entretien qui doivent être engagés pour votre toiture. Si votre toiture correspond à l’un des matériaux cités, n’hésitez pas à faire l’entretien. Il faut noter que l’appel à un professionnel vous sera plus avantageux.