Maison passive : critères, avantages et inconvénients

Que ce soit ou non la première fois que vous entendez parler de la maison passive, si vous faites le choix de vous en faire construire une, vous devrez alors vous renseigner un tantinet sur ce genre d’édifice avant de vous lancer. Vous trouverez dans ce billet, tout ce qu’il faut savoir sur les critères, les avantages ainsi que les inconvénients de cette maison.

Quels sont les critères d’une maison passive ?

Une maison passive n’est pas différente des autres maisons sur le plan esthétique. La différence entre elle et ces dernières se situe principalement au niveau de la consommation d’énergie. En effet, comme vous le découvrirez au moment de consulter une entreprise de construction, les maisons passives consomment un minimum d’énergie tout en recyclant celle qu’elles produisent.

Ainsi, ce type de maison se distingue par son mode de chauffage qui est axé sur l’énergie solaire et en particulier sur la chaleur produite naturellement par ses résidants et leurs appareils électriques. C’est grâce à ces différentes sources d’énergie, à l’isolation thermique et à la ventilation dont elle est munie, que la maison passive arrive à chauffer son intérieur. Cela dit, son aspect économique n’est pas le seul avantage que vous aurez à construire une maison passive.

Quels sont les avantages d’une maison passive ?

La maison passive offre à ses habitants plusieurs avantages non négligeables.

Des économies d’énergie mensuelles énormes

Vous n’êtes pas sans savoir que les dépenses d’énergie pour le logement représentent une part très importante des budgets des ménages en France. Or, avec une maison passive – qui ne requiert pas d’apport d’énergie extérieur, exception faite du solaire –, vous parviendrez à économiser jusqu’à 90 % d’énergie comparativement à une construction standard équipée d’appareils de chauffage ou de climatisation. Ce qui allègera beaucoup vos factures d’électricité.

Un système de chauffage moins coûteux et plus respectueux de l’environnement

A l’inverse des systèmes de chauffage classiques, les coûts du solaire passif sont négligeables. Comme mentionné plus haut, le design et l’isolation de la maison passive ont été pensés dans le but de supprimer les systèmes de chauffage classiques coûteux qui, faut-il le rappeler, fonctionnent à base d’énergies telles que le gaz, le bois ou encore l’électricité et polluent du coup l’environnement.

Ainsi, en chauffant votre intérieur avec le système de chauffage passif, vous réduisez vos dépenses énergétiques ainsi que votre niveau de pollution. D’autant plus que la maison passive dispose d’un chauffage non polluant.

Une maison sans pannes

Le solaire passif sur lequel repose en grande partie le système de chauffage n’est associé à aucun appareil susceptible de tomber en panne. Du coup, vous profiterez de votre chauffage aussi longtemps que la maison sera en place.

Un habitat hors-gel

Les maisons passives arrivent à rester chaudes même en l’absence des occupants sans pour autant consommer d’énergie. Ceci grâce à leur très bonne isolation et à leur excellente étanchéité. Avec une telle maison, la probabilité de voir une conduite d’eau exploser pour cause de gel reste faible.

Quels sont les inconvénients d’une maison passive ?

La maison passive présente aussi un certain nombre d’inconvénients qu’il vous faut connaître.

Un coût de construction onéreux

Le principal inconvénient de la maison passive est son coût qui est généralement 15 à 25 % supérieur à celui d’une maison traditionnelle. Ceci s’explique par les nombreux professionnels et matériaux qui doivent intervenir dans ce type de construction.

D’abord, il y a le bureau d’études qui doit conduire l’étude thermique indispensable au démarrage des travaux et dont le coût peut atteindre les 2 000 euros. Ensuite, il y a les professionnels qualifiés qui doivent s’occuper de la construction. Et enfin, le coût des matériaux de grande qualité nécessaires à la mise en place de l’isolation et des menuiseries.

Mais une fois toutes ces dépenses effectuées, vous rentabiliserez votre investissement au bout de quelques années seulement.

Les autres inconvénients de la maison passive

La maison passive est souvent difficile à construire en ville à cause de ses nombreuses exigences (trouver un terrain qui intègre les notions d’orientation et d’ombrage). A cela il faut aussi ajouter les problèmes de surchauffe qui surviennent surtout en période d’équinoxe.