Que faut-il savoir sur la construction des murs porteurs ?

Qu’est-ce qu’un mur porteur ? Quelle est sa fonction dans la construction ? En saisissez-vous l’importance ? Toutes ses questions font partie du lot de celle que vous vous posez pendant vos projets de construction. Donc si vous désirez en savoir plus sur le sujet, alors bienvenue à bord.

Le mur porteur, qu’est-ce que c’est ?

Un mur porteur est un mur extérieur qui est la base de la charpente et de la structure des planchers d’une maison. Sa conception n’est pas figée, car elle diffère d’une période à une autre. Ainsi, en fonction de l’année, elle peut être faite en briques pleines ou creuses. D’autres éléments peuvent aussi entrer dans sa construction. Il s’agit entre autres de plâtre, de parpaings ou encore de béton ferraillé. Pour sa construction, il serait idéal que vous fassiez appel à une entreprise spécialisée.

Dans d’autres circonstances, le mur porteur se trouve à l’intérieur du bâtiment. Dans ce cas, il revêt la dénomination de « mur de refend ». Tout comme le mur porteur construit à l’extérieur, la composition de ce mur a varié en fonction des époques. Ainsi, il peut être fait en briques pleines ou creuses, en plâtres, colombage de bois, blocs de béton ou béton armé.

Que dit la législation à propos du mur porteur ?

Le mur porteur est un élément essentiel dans la construction d’une maison. Pour cela, il y a des normes qui lui sont applicables. Selon ses normes, ce type de mur doit avoir une épaisseur minimale de 10 centimètres. Ce qui veut dire que l’épaisseur peut aller au-delà de 10 cm, mais pas en dessous. Aussi, pour toute rénovation ou construction de ce mur, vous devez faire appel à un architecte. Dans le cas échéant, il vous faut tout au moins une autorisation de la copropriété pour un immeuble.

Quel est le rôle du mur porteur ?

La fonction principale du mur porteur est d’apporter une solidité absolue à votre maison. La preuve est qu’avant qu’il soit construit, le professionnel le remplacera par une poutrelle métallique (IPN). L’IPN fera office d’appui pour l’édifice le temps que le mur porteur soit terminé. Aussi, le mur porteur est le pilier qui supporte les murs et planchers des niveaux supérieurs de la maison. Hormis toutes ses fonctions, il protège toute la maison contre la déformation sous l’effet de poussée à l’horizontale.

Par qui faire construire un mur porteur ?

Au vu de l’importance d’un mur porteur, sa construction ne peut être faite que par un professionnel. Il pourra respecter les normes prescrites, mais également optimiser l’installation du mur. Cela ne diminue certainement pas toute la délicatesse dont il doit faire preuve lors de la réalisation. Au contraire, il doit faire de sorte à assurer la résistance et la durabilité du mur. Par la même occasion, il offre une sécurité durable aux futurs résidents de la maison.

Toutefois, il peut arriver que vous désiriez entreprendre la construction par vous-même. Cela n’est pas interdit par la loi, néanmoins vous devez avoir certains prérequis. Vous devriez être un as en bricolage surtout dans le domaine de l’architecture de maison. Par ailleurs, notez qu’une entreprise de construction sera à même de monter le mur porteur. Le pourriez-vous par vous-même ? Réfléchissez-y avant de vous lancer !

Mur porteur et cloison, quelle différence ?

Plusieurs personnes ont tendance à confondre une cloison et un mur porteur. Pourtant, ce sont deux murs bien différents. En effet, le son produit par chacun d’eux est bien distinct. Le mur porteur fera un bruit lourd tandis que la cloison fera un bruit creux. Aussi, la position des poutres éventuelles est un indicateur. Lorsqu’elles sont sur d’autres murs alors c’est un mur porteur. Dans le cas contraire, c’est une cloison.

Voilà tout ce que vous devez connaître sur le mur porteur. Retenez qu’il doit être solide pour garder intacte votre maison.