Archive de l’étiquette rénovation extérieure

ParSylvie Gamel

Guide pour vos travaux de rénovation extérieure

Chaque propriétaire de maison doit le savoir : l’extérieur nécessite autant d’attention que l’intérieur. C’est normal, car l’extérieur de la maison reflète la personnalité et l’image de son propriétaire. Il existe une multitude de possibilités pour rehausser la valeur et l’esthétique de votre maison. Si certains travaux de rénovation extérieure ne sont pas urgents, d’autres sont indispensables, voire obligatoires pour la santé de la maison.

Les travaux de rénovation extérieure obligatoires :

L’extérieur d’une maison nécessite des travaux de rénovation ainsi qu’un entretien régulier pour qu’il reste toujours propre et esthétique. Alors, si vous ne souhaitez pas que votre maison ne se détériore, il faut penser à entreprendre les travaux suivants :

– Le ravalement de façade : la façade d’une maison, quel qu’en soit le style, reflète la personnalité de son propriétaire. Soumise aux agressions naturelles (pluie, soleil, vent, etc.), elle peut se détériorer avec le temps. C’est pourquoi, dans de nombreuses communes en France, un propriétaire est tenu de ravaler ses façades tous les 10 ans. En cas de non-respect de cette obligation, la mairie est contrainte d’envoyer au propriétaire de l’immeuble, ou au syndic (en cas de copropriété), une injonction à faire. Le propriétaire peut encourir des amendes pouvant aller jusqu’à 7000 euros si cela n’est pas toujours fait.

En résumé, le ravalement de façades est une opération qui consiste à améliorer l’apparence d’un bâtiment en traitant les fissures, les salissures et les dégradations qui apparaissent sur les murs extérieurs. Il permet ainsi d’apporter une plus-value à votre maison.

– La rénovation de toiture : la toiture tient un rôle très important pour la protection et l’esthétique d’une maison. Elle mérite ainsi une attention particulière pour assurer son étanchéité. Rénover la toiture, c’est également l’occasion de changer complètement son aspect visuel et d’augmenter la valeur marchande de votre habitat. Apparition des fuites ou tâches d’humidité sur le plafond, des fissures, effritement du toit (pour la couverture en béton), apparition de mousse ou de lichen sont autant de signes qui doivent vous alerter et vous obligent à rénover votre toit au plus vite possible.

Isolation de toiture : la meilleure solution pour pallier les problèmes d’étanchéité, de déperdition de chaleur et de bruit de pluie sur le toit et bien évidemment d’isolation. Il existe différents matériaux et techniques pouvant être utilisés pour avoir une toiture parfaitement isolée : la laine de bois, la laine de verre soufflée, la laine minérale, panneaux de verre cellulaire, panneaux de sous-toiture et bien plus encore. Pour isoler efficacement votre toiture, il vaut mieux faire appel à un professionnel habile qui pourra vous conseiller dans le choix de technique et des matériaux les plus adaptés.

Autres travaux de rénovation extérieure :

– Peinture des murs : l’apparence de votre maison joue sur la beauté de vos murs extérieurs. Peinture jaunie ou écaillée, mauvais état du support…sont des signes qui indiquent que vos murs extérieurs ont besoin de coups de pinceau. Rafraîchir les peintures extérieures n’est pas toujours aussi simple que l’on pourrait le croire. Comme il s’agit d’une surface extérieure, vous devez tenir compte de quelques facteurs : les conditions climatiques, l’état des surfaces et le choix de la peinture (teinte, qualité). Il vaut mieux ne pas peindre les murs extérieurs pendant les temps de brouillard ou de pluie. Si vous avez du temps, du savoir-faire et les outils nécessaires, vous pouvez faire vous-même les travaux. Dans le cas contraire, il est plus judicieux de solliciter un artisan peintre ou une entreprise de peinture pour les réaliser.

– Les volets : au même titre que les murs extérieurs, les volets contribuent également à la beauté de votre habitat. Il est donc essentiel de bien en prendre soin. Si vos volets font grise mine avec leur couleur blanche qui vire au jaune, pensez à les repeindre. Pour donner du pep et du charme à votre bâtiment, il est conseillé d’opter pour une couleur très vive comme le rouge vif, le jaune citron, le bleu turquoise ou encore le rouille.

– Le jardin : étant un lieu de vie à part entiere, le jardin doit être bien aménagé et surtout bien entretenu pour préserver sa beauté. L’idéal est de recourir au service d’un paysagiste professionnel pour entretenir et embellir votre espace vert en toute efficacité et avec des outils adaptés.

– Isolation thermique de murs par l’extérieur : pensez à optimiser le confort de votre maison en l’isolant par l’extérieur. En plus du confort thermique qu’elle offre, l’isolation par l’extérieur vous apporte plusieurs autres avantages : économies d’énergie, protection des murs contre l’inertie thermique (changement brutal de température), prévention contre les fissures, rehaussement de l’esthétique de votre maison, avantages fiscaux comme le Crédit d’Impôt Transition Énergétique… Cette technique d’isolation ne réduit pas la surface habitable et supprime les ponts thermiques (zones où l’isolation est rompue).

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour embellir et améliorer l’aspect extérieur de votre maison tout en améliorant le confort à l’intérieur.

ParSylvie Gamel

Les travaux de rénovation extérieure : augmentez la valeur de votre patrimoine.

En matière de rénovation extérieure, de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour rehausser la valeur et l’esthétique de votre maison. Si certains travaux de rénovation extérieure ne sont pas urgents, d’autres sont impératifs voire obligatoires.

Les travaux extérieurs obligatoires :

L’extérieur d’une maison nécessite une attention toute particulière pour qu’il reste toujours propre et esthétique. Alors, si vous ne souhaitez pas que votre maison ne se détériore, il faut penser à entreprendre les travaux suivants :

– Le ravalement de façade : la façade d’une maison, quel qu’en soit le style, reflète la personnalité de son propriétaire. Soumis aux agressions naturelles (pluie, soleil, vent, etc.), les murs peuvent se détériorer avec le temps. C’est pourquoi il est recommandé de faire le ravalement de façade tous les 10 ans. Le principe, c’est de changer l’apparence de votre habitat en traitant les fissures, les salissures et les dégradations qui apparaissent sur vos murs extérieurs. Cette opération permet ainsi d’apporter une plus-value à votre habitat.

– La rénovation de toiture : la toiture tient un rôle très important pour la protection de votre maison. Elle mérite ainsi toute votre attention pour assurer son étanchéité. Apparition des fuites directes ou tâches d’humidité sur le plafond, des fissures, effritement du toit (pour la couverture en béton) sont autant de signes qui vous obligent de rénover votre toiture au plus vite possible.

Autres travaux de rénovation extérieure :

– Peinture : peinture jaunie ou écaillée, mauvais état du support…sont des signes qui indiquent que vos murs extérieurs ont besoin de coups de pinceau. Refaire les peintures extérieures n’est pas toujours aussi simple que l’on pourrait le croire. Comme il s’agit d’une surface extérieure, vous devez tenir compte de quelques facteurs : les conditions climatiques, l’état des surfaces et le choix de la peinture (teinte, qualité). Il vaut mieux ne pas peindre les murs extérieurs pendant les temps de pluie ou de brouillard. Si vous avez du temps, du savoir-faire et les outils nécessaires, vous pouvez faire vous-même les travaux. Dans le cas contraire, il est préférable de faire appel à un artisan peintre pour les réaliser.

– Isolation : pensez à optimiser le confort de votre maison en l’isolant par l’extérieur. En plus du confort thermique qu’elle offre, l’isolation par l’extérieur vous apporte plusieurs autres avantages : économies d’énergie, protection de vos murs contre l’inertie thermique (changement brutal de température), prévention contre les fissures, rehaussement de l’esthétique de votre maison, avantages fiscaux comme le Crédit d’Impôt Transition Énergétique…

Vous apprécierez aussi https://www.maison-et-travaux.net/agrandir-sa-maison-quelle-option-choisir/

ParSylvie Gamel

Calfeutrer les fenêtres pour une isolation thermique optimale.

Le calfeutrage de fenêtres est indispensable pour prévenir les déperditions de chaleur. C’est la meilleure solution pour éviter que vos fenêtres ne se transforment en passoire et pour assurer un confort thermique à toute épreuve.

Les différentes techniques de calfeutrage

Il existe de nombreuses méthodes pour calfeutrer vos fenêtres :

– Calfeutrer avec des joints adhésifs en mousse : les joints adhésifs en mousse se présentent sous forme de rouleaux autocollants qui se découpent facilement avec des ciseaux. Ce type de joint présente l’inconvénient de ne pas être très résistant. L’application se fait de manière suivante : ouvrez la fenêtre, partez d’un angle et appliquez ce rouleau sur le cadre de la fenêtre. Ôtez progressivement le film protecteur puis exercez une forte pression sur le joint pour le fixer. Enfin, faites le tour de la feuillure et coupez l’extrémité avec des ciseaux.

– Calfeutrer avec des joints adhésifs en caoutchouc : ce type de joint se présente également sous forme de ruban autocollant. Son avantage se trouve dans sa résistance par rapport aux joints en mousse. La technique d’application est la même que pour les joints adhésifs en mousse.

Bon à savoir : les joints en caoutchouc ont la particularité d’être composés de 2 parties. Pour assurer une isolation plus efficace, l’idéal est de rabattre le joint vers l’extérieur. Selon la largeur de la feuillure, il est possible de séparer le rouleau en deux.

– Calfeutrer avec des joints adhésifs en plastique : ce type de joint s’impose comme le plus résistant et le plus durable. Il n’est pas autocollant que sur la moitié de sa largeur. Pour le poser : ouvrez la fenêtre et appliquez le ruban sur le dormant en partant de l’angle. Repliez le joint sur lui-même afin de former un V et assurez-vous que la partie ouverte soit tournée vers l’extérieur. Pour terminer le calfeutrage, prenez soin de faire les raccords sur les angles.

– Calfeutrer avec des joints métalliques qui ont le principal avantage d’être solide et durable. La méthode consiste à clouer les joints métalliques dans la feuillure de la fenêtre. Commencez par découper une bande de joint aux dimensions de la fenêtre. La plupart des joints métalliques sont pré-percés, ce qui facilite le clouage. Utilisez des pointes courtes à tête plate pour clouer la partie fixe du joint dans la feuillure. Le principe de cette technique de calfeutrage repose sur le moulage du joint lors de la fermeture de la fenêtre, ce qui empêche les entrées d’air.

Comme vous pouvez le constater, calfeutrer une fenêtre n’est pas vraiment compliqué. Si vous devez le confier à un professionnel, vous pouvez profiter des travaux de ravalement de façade pour isoler vos fenêtres.

ParSylvie Gamel

Ravalement de façade : guide pratique.

Qu’est-ce qu’un ravalement de façade ? Quand doit-on le faire et pourquoi ? Comment se déroule le chantier ? Découvrez à travers cet article toutes les réponses à ces questions, et bien d’autres.

Qu’est-ce qu’un ravalement de façade ?

Le ravalement de façades est une opération qui consiste à remettre à neuf l’apparence d’une maison. Il ne faut surtout pas confondre cette opération à un simple nettoyage extérieur de bâtiment. En effet, elle demande des travaux assez imposants d’où l’intérêt de faire appel à une entreprise spécialisée. Cela porte sur les murs, les menuiseries extérieures, les objets décoratifs extérieurs ainsi que les éléments de protection.

Une opération à faire tous les 10 ans

Le saviez-vous ? Dans de nombreuses communes en France, un propriétaire est tenu de ravaler ses façades tous les 10 ans. En cas de non-respect de cette obligation légale, la mairie est contrainte d’envoyer au propriétaire de l’immeuble, ou au syndic (en cas de copropriété), une injonction à faire. Le propriétaire peut encourir des amendes pouvant aller jusqu’à 7000 euros si cela n’est pas toujours fait.

Ravalement de façade et les permis de construction

En général, un ravalement de façade à l’identique ne nécessite pas de permis de construire, à condition qu’il ne modifie pas sensiblement l’apparence de la façade. Cependant, si vous souhaitez changer totalement l’aspect de votre bâtiment en installant un bardage par exemple ou en ajoutant un balcon, une déclaration préalable des travaux sera requise.

Les étapes d’un ravalement de façade 

Les 4 principales étapes à suivre pour assurer un ravalement de façade réussi :

  • Diagnostic complet de la façade : avant de commencer un ravalement, il est important de bien évaluer l’état de la façade. Cette étude préalable permet aux façadiers de faire le meilleur choix sur les produits et les techniques à utiliser pour un résultat efficace. Cette première étape est donc primordiale pour la réussite des travaux.

  • Préparation du support : avant l’application d’enduits et de peintures, toutes les surfaces de la façade doivent êtes profondément nettoyées à haute pression. Cette étape permet d’identifier correctement les fissures et les autres éventuels problèmes qui pourront dégrader l’état de la façade.

  • Traitement de la façade proprement dit : c’est l’étape centrale du ravalement. En fonction du matériau de votre habitation, divers traitements seront mis en œuvre. Par exemple, la rénovation des joints, le changement de briques, l’application de produits anti- mousse, réparation des gouttières, etc.

  • Finitions : les travaux de finition doivent être réalisés selon les règles de l’art, car ils conditionnent l’esthétique et la protection de votre bâtiment. Il s’agit en général de l’application d’enduits et des peintures.