Archive de l’étiquette réparation

ParSylvie Gamel

La rénovation de la toiture

Le toit permet de protéger la maison des fuites d’eau et des diverses intempéries. Au fil des temps, la toiture peut être endommagée. Pour cela, il faut procéder à la rénovation afin de garantir son étanchéité ainsi que sa pérennité.

Quand faut-il rénover sa toiture ?

Le contrôle de votre toit doit se faire annuellement et après une grande tempête. Aussi, il faut tenir compte de son ancienneté afin que le couvreur puisse faire une visite régulièrement.

Si votre toiture est datée d’une décennie, la visite aura lieu tous les dix ans. Par contre, cette visite doit s’effectuer tous les deux ans pour une toiture qui date 20 ans. Une toiture existant depuis 40 ans doit être visitée tous les ans.

En outre, il faut procéder à la rénovation quand les signes suivants apparaissent :

  • Tuiles abîmées

  • Fuites ou infiltrations d’eau

  • Apparition de lichen ou de mousse sur la toiture, etc.

Les différentes techniques de rénovation de la toiture

Il existe plusieurs techniques de rénovation de la toiture, dont les réparations du toit.

Les réparations de la toiture

Réparer la toiture consiste à faire une réparation sur la charpente ou sur la couverture.

  1. Réparation sur la charpente

Une charpente abîmée est généralement due à l’humidité, au vieillissement ou à l’existence de certains nuisibles. Quand vous avez trouvé la source de détérioration de votre charpente, entamez immédiatement à sa réparation.

Si votre charpente en bois est légèrement détériorée, nettoyez-la rigoureusement à l’aide d’une brosse métallique et de l’essence de térébenthine. Vous pouvez également utiliser l’huile de lin pour traiter la charpente.

Par contre, si elle est profondément attaquée, consolidez-la à l’aide d’un cerclage métallique.

Au cas où sa détérioration est très grave, vous devez la remplacer avec du bois neuf.

Pour une charpente métallique, quant à elle, commencez par son brossage en utilisant une brosse métallique. Continuez, ensuite, par le nettoyage et le dépoussiérage. Poncez-la et appliquez-lui de la peinture de protection.

Si votre charpente a subi une déformation, installez des contreventements pour restaurer la stabilité de la totalité de la construction.

  1. Réparation sur la couverture

Cette réparation consiste à remplacer une tuile ou une ardoise cassée.

Pour une tuile cassée, la réparation doit être commencée depuis les tuiles situées en haut. Après cela, retirez la tuile à substituer et coupez le fil de fer lié à elle. Facilitez le passage en soulevant les tuiles voisines. Puis, déposez la tuile neuve et veillez à ce qu’elle devance le liteau. Aussi, coulez la nouvelle tuile sur le liteau.

En revanche, la réparation sur une couverture en ardoise est un peu compliquée, car il faut trouver une ardoise ayant la même épaisseur et le même format qu’elle. Aussi, la technique de réparation de cette couverture varie en fonction du type de fixation des ardoises.

Si vous avez une ardoise à crochet, retirez-la et la déplacez sur le côté. Puis, soulevez le crochet en le retirant vers le bas. En outre, un tire-clou devra être glissé sous la nouvelle ardoise pour la conduire lors de son installation. Ôtez les ardoises posées au-dessus et mettez en place la tuile neuve.

Par contre, si vous avez une ardoise à clous, tournez les ardoises autour de l’ardoise cassée afin de la dégager. Coupez, ensuite, le clou qui s’attache à l’ardoise et percez la nouvelle ardoise à l’aide d’une chignole. Après cela, placez et clouez-la et veillez à ce qu’elle ne soit pas frappée.

À qui faire appel ?

La rénovation de la toiture requiert du savoir-faire et de la technique. Alors, pour bien rénover votre toiture, il est important de confier vos travaux à un professionnel. L’entreprise J.E.D Couverture est à votre disposition pour effectuer la pose et la rénovation de votre toit. Basée au Chesnay, dans les Yvelines, cette entreprise vous propose des devis gratuits et des services satisfaisants.

ParSylvie Gamel

Réparation de fissures de fondations

Lorsqu’une fissure apparaît sur les fondations, il ne faut pas tarder à chercher l’origine et à y remédier au plus vite possible, car cela peut engendrer de graves conséquences sur votre bâtiment. Plusieurs méthodes sont possibles pour traiter les fissures en fonction de leur nature. À travers cet article, nous allons découvrir quelques procédés de traitement, ainsi que leurs avantages respectifs.

Les types de fissures

Il existe deux types de fissures de fondation : les fissures actives et passives.

Une fissure active est une fissure instable qui peut prendre de l’expansion avec le temps. En d’autres termes, c’est celle qui s’ouvre et se renferme selon les conditions climatiques et les mouvements du sol. Pour savoir si une fissure est active, mesurez sa largeur pendant l’été, faites une marque à même la fondation ou installez des bandes témoins. Cela vous permettra de constater, au printemps suivant, s’il y a eu un changement. Si la fissure n’a presque pas changé, c’est une fissure passive. Ce type de fissure est moins dangereux et ne risque pas de s’aggraver avec le temps. C’est une fissure stable qui peut être engendrée par le retrait du béton ou encore, un mauvais compactage du béton, au moment de la construction.

En effet, la meilleure façon de connaître l’état de santé des fondations, c’est de recourir à un service d’inspection complète du solage. Cela vous permettra d’avoir un bon diagnostic et de prendre les meilleures mesures correctives nécessaires.

Réparer les fissures de fondations par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Deux options sont possibles pour la réparation de fissures : par l’intérieur et par l’extérieur.

Si l’ampleur de la fissure est minime et que celle-ci n’entraîne pas des infiltrations d’eau, la technique d’injection par l’intérieur sera suffisante pour colmater la fissure. Cette méthode garantit une efficacité dans toutes les conditions. Elle ne nécessite aucune excavation et peut s’effectuer en tout temps, peu importe la saison.

Par contre, si les infiltrations sont importantes et que la fissure est active, il est effectivement plus sûr de procéder par l’extérieur. Cette technique consiste à doubler la protection en réparant la fissure et en la recouvrant d’une membrane souple et étanche. De manière générale, il est recommandé de procéder par l’extérieur, car si la fondation travaille encore légèrement, seule la membrane extérieure pourra suivre le mouvement en restant étanche. La membrane peut empêcher le béton d’absorber l’eau et d’être endommagé par le gel.

Produits à utiliser : époxy ou polyuréthane ?

Les experts en réparation de fissures de fondation choisissent les produits à injecter en fonction du type de fissure et le matériau utilisé lors de la réalisation des fondations. Parmi les plus connus, il y a l’époxy et le polyuréthane.

L’époxy est une sorte de colle à injecter pour colmater la fissure. L’injection de l’époxy permet de ne pas altérer l’apparence du bâtiment. L’époxy est utilisé en général pour la réparation par l’intérieur.

Le polyuréthane, quant à lui, est un scellant résistant et durable. Ce produit présente une grande souplesse par rapport à l’époxy. Il peut conserver une certaine élasticité d’environ 20 % pouvant ainsi maintenir au mieux l’étanchéité lors de très faibles mouvements. Autres avantages de polyuréthane : elle peut être injectée sous une pression variant de 100 à 3 000 lbs/po.ca, alors que l’injection d’époxy se fait à un maximum de 300 lbs/po.ca. Une injection à haute pression permet au polyuréthane de pénétrer dans les petites fissures en profondeur.

En résumé, la réparation des fissures de fondations est une opération d’experts nécessitant de bonnes connaissances techniques. L’entreprise BETCO à Châteauguay est une des meilleures références dans ce domaine. Son équipe peut se déplacer sur toute la Rive-Nord et la Rive-Sud de Montréal pour vous fournir des conseils et des solutions adaptées, et ce, à des prix concurrentiels.