Archive de l’étiquette technique d’isolation

ParSylvie Gamel

Tout sur l’isolation du toit

L’isolation de la toiture est indispensable pour lutter contre les déperditions de chaleur. Que ce soit en rénovation ou en construction, elle est fortement conseillée. À travers cet article, découvrez les différents matériaux et techniques utilisés pour avoir une isolation durable et performante.

La laine de bois :

Ce type de matériau offre une bonne conductivité thermique. En plus d’être écologique, elle a l’avantage d’être facile à poser. Si vous souhaitez une performance énergétique conforme aux exigences du label BBC rénovation d’Effinergie, c’est la solution idéale. La technique de pose consiste à envelopper les murs et la toiture de la maison avec des systèmes d’isolation thermique par l’extérieur (ITE). Ainsi, pour renforcer le confort acoustique et le confort d’été, il vous suffit de mettre en place une laine de bois haute densité entre les chevrons de la charpente.

La laine de verre soufflée :

Vous souhaitez réduire votre facture énergétique ? Optez pour la laine de verre. Idéal pour les combles perdus, ce type de matériau est relativement pratique à poser. Vous pouvez soit dérouler de la laine de verre au sol (si le comble est accessible) ou souffler directement sur le plancher (si le comble est difficilement accessible). Dans ce cas, l’isolation se fait par avec une souffleuse que l’on fait passer à travers le toit en déplaçant quelques tuiles. Pour une isolation parfaitement homogène, la deuxième alternative est la plus conseillée.

La laine minérale :

Ayant une fonction de manteau, ce matériau permet de gérer à la fois l’isolation thermique et l’étanchéité à l’air. Il combine une double couche de laine minérale avec une membrane d’étanchéité afin de renforcer la qualité de l’isolation. Ce type d’isolation requiert beaucoup de minutie afin d’éviter les passages d’air (notamment entre les lés de la deuxième couche de laine et les lès de la membrane d’étanchéité à l’air).

Panneaux de verre cellulaire :

Le but de cette technique est d’avoir une isolation efficace, sans intervenir à l’intérieur des logements. Il suffit pour cela de mettre en place une isolation thermique par l’extérieur en panneaux de verre cellulaire. En plus d’être solide, ce matériau a l’avantage d’être étanche, ce qui lui permet de résister à toutes les épreuves (insensibilité à l’humidité, résistance à l’air et à l’eau, incombustibilité, insensibilité aux insectes, etc.).

Panneaux de sous toiture :

Si l’isolant ne remplit pas correctement son rôle, il est préférable d’installer des panneaux de sous-toiture. Ceux-ci se placent juste sous la couverture de la toiture, au dessus de l’isolation et de la charpente. Fabriqués à base de restes de scieries non traités et de bois d’éclaircissage, ces panneaux assurent à la fois l’isolation, le support de couverture et la finition intérieure. L’avantage, c’est qu’il n’y a aucun pont thermique.

Pour isoler efficacement votre toit, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. À Romans-sur-Isère, une entreprise d’isolation propose ses services aux particuliers et aux professionnels. En activité depuis 2012, GÉNÉRALE DE PLÂTRERIE prend en main l’isolation phonique et thermique de votre plafond. Elle améliore également le confort de votre habitation en isolant vos murs, vos cloisons, vos portes et vos planchers.

L’entreprise en quelques mots :

Spécialisée en isolation phonique et thermique, GÉNÉRALE DE PLÂTRERIE prend également en main la pose de vos revêtements de sol. Ses ouvriers s’occupent de tout, de la préparation de la dalle de support à l’assemblage des lames de parquets en passant par la mise en place du sol. Plusieurs paramètres, tels que les contraintes du chantier, sont pris en compte afin de vous garantir une intervention soignée et qualitative.

Quelles que soient l’envergure et la complexité des travaux, n’hésitez pas à lui faire confiance. Votre projet sera entre de bonnes mains. Pour en savoir plus sur ses prestations, visitez son site web.

ParSylvie Gamel

L’isolation d’entre-toit : une opération à ne jamais négliger

Parfois, nous avons tendance à négliger l’entre-toit de notre maison. Pourtant, sachez que cela peut avoir de graves conséquences, non seulement sur nos factures, mais aussi sur la pérennité du bâtiment. Vous comprendrez, à travers cet article, à quel point l’isolation de l’entre-toit est importante.

Qu’est-ce qu’un entre-toit ?

Comme son nom l’indique, l’entre-toit est un petit espace se trouvant entre le plafond et le toit. Il n’est pas généralement aménagé pour en faire une pièce habitable. D’ailleurs, c’est ce qui le distingue du comble ou du grenier. Il est très difficile d’accéder à l’entre-toit d’une maison, surtout dans le cas d’une toiture plate. Cependant, il existe les entre-toits accessibles pour certains types de toits en pente.

L’isolation d’entre-toit : pourquoi est-ce important ?

Il y a tant de bonnes raisons pour bien isoler l’entre-toit d’une maison. En premier lieu, cela permet de protéger votre maison de l’humidité. Un entre-toit mal isolé peut entraîner la formation de glaçons. Cela peut également détériorer la toiture et ses composants (charpente, etc.).

Toutefois, lorsqu’on parle de l’isolation, la première chose qui nous vient en tête, c’est le mur. Or, le premier point faible d’un bâtiment se situe au niveau de la toiture et de l’entre-toit. Ce dernier fait partie des principales sources de déperdition thermique d’une maison. Saviez-vous que les toits et l’entre-toit présentent 30 % de perte de chaleur d’une maison ? De ce fait, bien isoler l’entre-toit avec de bons isolants est primordiale.

Isoler l’entre-toit pour réaliser des économies

Effectuer des travaux d’isolation d’entre-toit permet de réaliser d’importantes économies d’énergie et d’argent, et ce, sur le long terme. En effet, l’isolation permet de réduire la perte thermique et les besoins en chauffage.

Quelle technique utiliser pour isoler l’entre-toit ?

Pour isoler un entre-toit accessible, on peut ne pas poser de pare-vapeur si le revêtement de plâtre ou de plafond est enduit de plusieurs couches de peinture à l’huile.

Pour le cas d’un entre-toit inaccessible ou d’un plafond cathédral, tout d’abord, il est recommandé de l’isoler par l’intérieur, tout en assurant la ventilation. Quant au choix d’isolant, la laine soufflée est le matériau à préconiser. Facile à installer, cette solution permet une isolation sans joint qui peut atteindre même les endroits difficiles d’accès. Dans certains cas, le choix de polyuréthane giclé peut être plus approprié.