L’isolation d’entre-toit : une opération à ne jamais négliger

Parfois, nous avons tendance à négliger l’entre-toit de notre maison. Pourtant, sachez que cela peut avoir de graves conséquences, non seulement sur nos factures, mais aussi sur la pérennité du bâtiment. Vous comprendrez, à travers cet article, à quel point l’isolation de l’entre-toit est importante.

Qu’est-ce qu’un entre-toit ?

Comme son nom l’indique, l’entre-toit est un petit espace se trouvant entre le plafond et le toit. Il n’est pas généralement aménagé pour en faire une pièce habitable. D’ailleurs, c’est ce qui le distingue du comble ou du grenier. Il est très difficile d’accéder à l’entre-toit d’une maison, surtout dans le cas d’une toiture plate. Cependant, il existe les entre-toits accessibles pour certains types de toits en pente.

L’isolation d’entre-toit : pourquoi est-ce important ?

Il y a tant de bonnes raisons pour bien isoler l’entre-toit d’une maison. En premier lieu, cela permet de protéger votre maison de l’humidité. Un entre-toit mal isolé peut entraîner la formation de glaçons. Cela peut également détériorer la toiture et ses composants (charpente, etc.).

Toutefois, lorsqu’on parle de l’isolation, la première chose qui nous vient en tête, c’est le mur. Or, le premier point faible d’un bâtiment se situe au niveau de la toiture et de l’entre-toit. Ce dernier fait partie des principales sources de déperdition thermique d’une maison. Saviez-vous que les toits et l’entre-toit présentent 30 % de perte de chaleur d’une maison ? De ce fait, bien isoler l’entre-toit avec de bons isolants est primordiale.

Isoler l’entre-toit pour réaliser des économies

Effectuer des travaux d’isolation d’entre-toit permet de réaliser d’importantes économies d’énergie et d’argent, et ce, sur le long terme. En effet, l’isolation permet de réduire la perte thermique et les besoins en chauffage.

Quelle technique utiliser pour isoler l’entre-toit ?

Pour isoler un entre-toit accessible, on peut ne pas poser de pare-vapeur si le revêtement de plâtre ou de plafond est enduit de plusieurs couches de peinture à l’huile.

Pour le cas d’un entre-toit inaccessible ou d’un plafond cathédral, tout d’abord, il est recommandé de l’isoler par l’intérieur, tout en assurant la ventilation. Quant au choix d’isolant, la laine soufflée est le matériau à préconiser. Facile à installer, cette solution permet une isolation sans joint qui peut atteindre même les endroits difficiles d’accès. Dans certains cas, le choix de polyuréthane giclé peut être plus approprié.