Isolation des combles : comment en profiter pleinement ?

ParFree

Isolation des combles : comment en profiter pleinement ?

Lorsqu’on envisage des travaux d’isolation des combles, on ignore souvent où mettre la tête. Pourtant, un tel projet ne se limite pas à une simple pose d’isolant. Il doit découler d’un diagnostic complet de sa couverture et d’autres paramètres auxquels il faut analyser. Mais par où commencer et comment profiter pleinement d’une isolation durable ? Explication en quelques étapes.

Parlons des combles !

Les combles sont des parties de la maison qui se situent entre les versants d’une toiture et le dernier plancher du bâtiment. Il s’agit alors d’un espace que l’on aménage pour en faire un grenier ou une grange ou alors, un espace perdu et non aménageable. Ce dernier fait souvent l’objet d’isolation thermique puisqu’il est souvent difficile d’aménager quoi que ce soit vu sa hauteur insuffisante ou la mauvaise structure des bois de la charpente. Aussi, il existe deux types de combles dans une maison : l’aménageable et l’espace perdu. En somme, il est possible d’isoler les deux à condition de maitriser les compétences techniques. Cela dit, les travaux peuvent être onéreux qu’il convient d’effectuer un devis au préalable afin d’éviter les imprévus. D’autre part, dans ce contexte, il faut aussi savoir qu’il y a une différence entre l’isolation combles  en rénovation et en neuf et aussi entre l’espace aménageable et non aménageable. Donc, si l’on n’a pas l’étoffe pour cette tâche, autant contacter rapidement un professionnel agrée pouvant mener à bien toutes les étapes. Gardons bien en tête que si la toiture est faible en matière d’isolation, la maison perdra plus de 30% de chaleur. Il est aussi indispensable de bien évaluer la faisabilité du projet en tenant compte de quelques critères liés au type de combles, de la charpente et de leur accessibilité.

Isoler ses combles, est-ce réellement important ?

On a pour coutume d’adopter un système de chauffage lorsqu’il fait froid. La neige peut en effet couvrir toute la maison et en particulier la toiture durant l’hiver. Mais le chauffage peut être très couteux si la maison possède une faible performance énergétique. Ainsi, pour gagner en économie d’énergie, on doit réaliser des travaux d’isolation des combles. Mais on doit se soucier davantage des pertes sur les combles perdus plutôt qu’à ceux qui sont aménageables. A l’évidence, les travaux vont prendre un certain temps et il va falloir faire appel à des hommes à tout faire et très habiles pouvant travailler en hauteur. D’autre part, cette solution est systématiquement impérative pour profiter pleinement du confort de sa maison sur tous les plans. Mais en général, lorsqu’on jouit d’un bon confort thermique, on profite aussi d’une qualité de vie supérieure. En plus de cela, on sera non seulement protéger du froid mais aussi d’une bonne couverture contre le vent, les fortes tempêtes, l’humidité et les bactéries. Ensuite, isoler ses combles c’est l’assurance d’une bonne solidité de sa toiture. Notons que cette dernière est la pièce maitresse d’une fondation, sans elle, les murs seront exposés à une forte humidité et au final, se détériorera progressivement au fil des ans.  En fin, ce recours permet d’améliorer sa performance thermique et donc, de réduire sa facture à la fin du mois. Donc, autant d’avantages à en profiter !

Les critères pour une isolation sans faille des combles

En général, un diagnostic doit être effectué au préalable avant de commencer les travaux. Il faut en effet tenir compte de la réalité et donc de la configuration de sa toiture, des parois, du niveau de performance thermique recherchée et bien d’autres encore. Mais il existe aussi d’autres paramètres notamment le type de charpente : traditionnelle ou industrielle, le type de comble, le type de construction du logement : en rénovation ou neuf. En outre, l’isolation des combles demande une certaine maitrise des termes techniques et également une bonne notion des isolants existants. En matière d’isolant, le choix doit être axé sur la résistance de ce dernier face aux intempéries mais aussi à la tenue dans le temps. Il est donc utile de bien s’attarder sur le choix du matériau en tenant compte des risques sur la santé et de l’impact sur l’environnement. Mais l’essentiel est aussi de rechercher la qualité plutôt que le bon marché. Une isolation performante offre une bonne tenue dans le temps et peut aussi assurer la continuité thermique de la couverture de sa maison.  Les isolants thermiques doivent être évalués en fonction de leur aptitude à l’usage et des conditions de pose que ce soit en panneau ou en rouleau. Il est aussi important de choisir un isolant adapté au climat de la région.

Quel isolant adopter ?

Vous l’aurez compris, il faut choisir un isolant qui résiste au temps et aux intempéries. Il doit être assez solide pour bien isoler les combles et retenir la chaleur dans la maison. On doit aussi choisir un matériau qui permet d’apprécier la fraicheur de l’été et offre ainsi une bonne régulation de la température. Cependant, même si un trou d’air peut favoriser la déperdition énergétique, il est toujours impératif de sur-ventiler ses combles. Le système de ventilation permet qui plus est d’aérer la structure. Quant au choix, on peut trancher entre une laine de verre ou une ouate de cellulose. Mais en général, il existe deux catégories de pose d’isolant. Le premier concerne la technique à dérouler. En principe, on fait allusion aux laines minérales que l’on pose comme des bandes en deux couches. Cela afin de renforcer  totalement l’épaisseur de l’isolant et de favoriser d’autant plus la résistance thermique. La deuxième concerne les panneaux rigides. On parle ici des polystyrènes, des lièges ou des laines minérales mais cette pose est bien plus adaptée aux combles aménageables. En bref, les combles isolés offrent davantage  de confort et d’économie d’énergie. Il faut tout de même rappeler  qu’il existe un programme gouvernemental qui permet à tous les ménages quel que soit leur revenu d’accéder à une isolation des combles assez performante et ce, à seulement 1 euro. Il est donc conseillé d’en apprendre plus sur cette offre et d’évaluer son éligibilité pour en profiter au maximum.

À propos de l’auteur

Free editor