Archive de l’étiquette travaux de second oeuvre

ParSylvie Gamel

La menuiserie bois et ses atouts décoratifs

La menuiserie est une technique de fabrication de meubles et de structures de maison par le découpage et l’assemblage de diverses sortes de matériaux (bois, PVC et aluminium). Les ouvrages de menuiserie ne cessent d’éblouir les amoureux du bricolage et de la décoration intérieure. Bien entendu, tout dépend de la qualité de pose et des finitions. Les nouveaux matériaux s’alignent aujourd’hui avec la tendance, mais rien ne peut devancer le modèle rustique, c’est-à-dire les pièces en bois.

Quelques exemples de réalisations

La menuiserie en bois est désormais révolutionné avec l’apparition des nouvelles techniques de construction. La pérennité de cette tradition prouve que le design et le reflet naturel des ouvrages en bois sont toujours charmants, surtout s’ils sont vernissés ou cirés. Le bois est un matériau malléable et facile à découper, ce qui lui permet également de prendre diverses formes. Vous pouvez l’utiliser pour fabriquer des portes, des fenêtres, des escaliers, des charpentes, des mezzanines, du mobilier de bureau, voire des œuvres d’art (sculpture, ébénisterie, etc.). Les techniques de menuiserie ont tellement évolué que désormais, on peut voir des maisons en bois qui résistent plusieurs dizaines d’années. On peut également trouver des patrimoines historiques en bois (cathédrales, ponts, etc.), ainsi que d’autres structures qui ne cessent d’épater les passionnés de l’architecture. Selon l’essence de bois utilisé, un ouvrage bien assemblé peut durer jusqu’à 150 ans sans se détériorer. La robustesse de ce matériau est aussi remarquable. En effet, le bois a une excellente capacité d’isolation et de résistance aux effractions.

Pourquoi choisir la menuiserie bois ?

Il ne s’agit pas d’une simple question de préférence ou de motifs. Les constructeurs ont certainement tendance à choisir le bois pour sa chaleur, sa noblesse et son aspect naturel, mais les raisons en sont nombreuses. Le bois est, par exemple, le matériau de menuiserie le moins cher sur le marché (par rapport à l’aluminium et au PVC). Sa mise en œuvre est également facile. Vous n’avez pas besoin de soudure, de pliage ni de vissage pour assembler des pièces prédécoupées. Certaines essences de bois comme le chêne, le hêtre et l’acajou sont toutefois plus chères en raison de leur longévité et de leur capacité de résistance aux intempéries. Vous pouvez les utiliser, aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur. Sachez également que le bois est un matériau écologique. Son exploitation ne représente aucun danger pour la planète, et ce, grâce à la politique française de gestion durable de la forêt (on plante plus d’arbres que l’on ne coupe).

Choisir la menuiserie bois est une bonne initiative. La fabrication des ouvrages est cependant un travail à part entière. La qualité du travail dépend en effet, du savoir-faire des menuisiers. Pour fabriquer des portes, des fenêtres et des vérandas, n’hésitez pas à engager une entreprise compétente et expérimentée. Les prestataires de services ne manquent pas dans les pages jaunes et les annuaires en ligne.

L’entreprise Escaliers Wipf Olivier, basée à Liebsdorf, est une adresse recommandée pour fabriquer des ouvrages de qualité. Forte de 25 années d’expérience dans la menuiserie, elle réalise des escaliers en bois de forme droite, tournante ou hélicoïdale, ainsi que d’autres ouvrages tels que les garde-corps, les rampes et les portes d’intérieur. N’hésitez pas à solliciter ses prestations si vous habitez aux alentours de Colmar ou quelque part dans le département du Haut-Rhin. Vous pouvez également visiter son site internet pour obtenir de plus amples informations.

En engageant une entreprise reconnue et expérimentée, vous n’aurez pas à vous soucier de la qualité des menuiseries et de leurs conformités à l’architecture de votre maison. Les menuisiers professionnels n’hésiteront pas à vous proposer les solutions les plus adaptées à vos besoins.

ParSylvie Gamel

Ce qu’il faut savoir sur les travaux d’isolation des combles

Un comble est l’espace situé entre le dernier plancher et le versant de la toiture. Cet espace peut être aménagé pour créer une pièce supplémentaire en respectant quelques critères tels que la hauteur du sous-plafond, la nature de la charpente, les dimensions, etc. Mais avant d’entreprendre les travaux d’aménagement, il est nécessaire de vérifier l’isolation. À travers cet article, vous allez comprendre pourquoi il est important d’isoler cet espace. Vous allez connaître les différentes sortes de travaux d’isolation et de matériaux isolants.

Les avantages de l’isolation des combles

L’isolation des combles permet d’améliorer les performances énergétiques de votre maison.

En effet, le phénomène de convection fait que la chaleur se propage toujours vers le haut et s’échappe par le toit. Cette partie du bâtiment est responsable d’environ 30 % des déperditions de chaleur.

Grâce à l’installation d’un isolant, cette chaleur restera à l’intérieur de la maison. De plus, elle se répartit de façon homogène dans toutes les pièces. Vous éviterez ainsi une brusque montée ou baisse de température. Avec une bonne isolation, vous réduirez l’utilisation de vos appareils de chauffage durant l’hiver tandis que pendant l’été, l’air chaud venant de l’extérieur ne pourra pas pénétrer dans votre maison.

L’isolation des combles vous permet ainsi de faire des économies, car vous utiliserez moins vos appareils de chauffage ou de climatisation. Sachez également que les matériaux isolants sont de parfaits absorbeurs acoustiques réduisant sensiblement les bruits.

Se lancer dans les travaux d’isolation des combles

Avant de réaliser les travaux d’isolation de combles, il est important de vérifier la structure sur laquelle le matériau isolant sera posé.

Il faut vérifier en priorité l’état de la charpente. Si cette dernière est humide, cela signifie une mauvaise étanchéité de la toiture. N’hésitez surtout pas à faire appel à un professionnel pour réaliser le diagnostic de toute la structure.

Le choix de la technique d’isolation des combles

Il existe deux techniques d’isolation de bâtiments :

– L’isolation par l’intérieur

La couche d’isolant viendra se poser sous la charpente de votre toiture et recouvrira toute la surface entre le toit et les éventuelles cloisons. Vous pouvez opter pour l’utilisation de deux à trois sous-couches de laines.

– L’isolation par l’extérieur

Comme son nom l’indique, l’isolant est placé à l’extérieur avant les travaux de couverture du toit. Ce mode d’isolation a l’avantage de conserver la hauteur du sous-plafond tout en gardant la charpente apparente et permettant d’obtenir un rendu plus esthétique.

Pour mener à bien ce genre de travaux, il existe plusieurs techniques :

– La technique du sarking qui est le procédé d’isolation le plus efficace pour les toits en pente. Avec cette technique, vous pouvez utiliser plusieurs couches de laine ou de fibres de bois pour isoler les combles.

– La technique utilisant des caissons chevronnés à poser sur deux chevrons en bois massif solidaire afin d’y coller les isolants comme le PSE ULTRA Th.

– La technique en sandwich ou l’assemblage de plusieurs caissons.

Notez néanmoins que pour réaliser correctement les travaux d’isolation de combles, il est recommandé de solliciter l’aide d’un professionnel comme la SARL PCDA située à Bastia. Dotée d’un solide savoir-faire et de plusieurs années d’expérience, son équipe veille à la bonne réalisation de vos travaux d’isolation.

Les aides fiscales et les primes pour vous aider à isoler vos combles

L’État français prévoit différentes sortes d’aides fiscales pour réaliser vos travaux d’isolation. Vous pouvez obtenir un crédit d’impôt offrant une déduction fiscale de 30 % sur la base imposable des travaux réalisés.

Vous pourrez également demander des primes d’énergie afin de réaliser tous travaux d’isolation visant à économiser votre consommation énergétique.