4 façons faciles de réduire votre empreinte carbone cet hiver

ParMamitiana

4 façons faciles de réduire votre empreinte carbone cet hiver

L’hiver n’est pas une période facile pour être respectueux de l’environnement, notamment parce que le chauffage de votre maison utilise souvent des sources d’énergie non renouvelables. Entre les consommations de bois ou d’autres combustibles, les déperditions de chaleur et les mauvaises isolations des logements, chauffer ne rime pas toujours avec avoir chaud.

Bien qu’il y ait des façons de vivre en harmonie avec son environnement même par -20 degrés, notre société n’est pas faite pour cela. Cependant, nous savons tous que le réchauffement climatique est un problème imminent, pour la planète et à fortiori pour nous. Il s’avère donc important de trouver un moyen de réduire son empreinte carbone et de faire des choix plus judicieux.

Si tous les Canadiens faisaient descendre leurs thermostats de seulement deux degrés par jour, les émissions de gaz à effet de serre seraient réduites d’environ 4 mégatonnes, ce qui équivaut à retirer près de 700 000 voitures de la circulation. Cela pourrait également leur faire économiser 5 % sur leur facture de chauffage. Un deal gagnant gagnant !

Bref, peu importe que vous habitiez dans un immeuble surchauffé par vos voisins ou une maison de campagne mal isolée et entourée de verdure, voici quelques éléments de changement pour faire la différence – et économiser sur ses factures énergétiques en même temps.

Voici quatre façons de faire des choix de chauffage plus judicieux cet hiver proposé par Jordan derrière le blog maison Visit Counter.

Isoler

La meilleure façon d’utiliser moins d’énergie en hiver est d’isoler votre maison. Cela parait évident et, pourtant, c’est souvent le même défaut qu’on constate dans de nombreux logements. En gardant la chaleur à l’intérieur de la maison et en comblant tous les espaces par lesquels la chaleur s’échappe sans pour autant obstruer les grilles d’aération, vous n’aurez pas besoin de dépenser autant de combustible. Demandez à un professionnel de vous donner une évaluation de la consommation d’énergie de votre maison, cela suffira à vous faire franchir le pas. Ces professionnels vous diront d’où vous obtenez le plus de fuites et vous indiquerons quelques solutions.

Pour limiter les déperditions de chaleur, vous pouvez aussi calfeutrer vos portes et fenêtres avec des serviettes ou des coussins. Pensez aussi à ajouter du film isolant à vos portes et fenêtres et installez des rideaux épais sur les fenêtres des pièces chauffées et sur les portes. Certains plus grands projets consisteront à remplacer toutes vos fenêtres par du double ou triple vitrage et à ajouter de l’isolant aux murs de votre sous-sol ou dans vos combles.

Laisser entrer le soleil

Pensez aussi à utiliser la chaleur naturelle pour chauffer votre intérieur. Quand le soleil pointe le bout de son rayon, assurez-vous que vos fenêtres soient fermées et gardent la chaleur solaire à l’intérieur. La température montera dans les pièces exposées grâce à l’effet de serre et vous permettra de réchauffer l’atmosphère. Quand le soleil commencera à décliner, pensez à fermer les volets pour piéger la chaleur à l’intérieur, ce qui vous permettra d’économiser jusqu’à 4% de votre facture.

Réduire l’humidité ambiante

Le sentiment de froid peut aussi venir d’une pièce humide. Installez des déshumidificateurs dans les pièces incriminées et assurez-vous d’aérer vos salles d’eau après chaque douche ou bain pendant 5 minutes maximum. Le but est de renouveler l’air sans pour autant refroidir l’atmosphère et perdre les bénéfices du chauffage.

Mettre un pull

L’option la moins chère consiste simplement à mettre un pull et à se procurer quelques couvertures confortables. Avez-vous vraiment besoin de recevoir de l’air chaud tout le temps, ou pouvez-vous vous réchauffer grâce à l’art ancien de la stratification ? La laine est particulièrement résistante à la chaleur et reste un matériau peu coûteux à l’achat.

À propos de l’auteur

Mamitiana editor

Laisser un commentaire