Chape allégée : nos conseils pour une pose réussie

La chape allégée est sollicitée dans le cadre de la rénovation des planchers. Composée de granulats synthétiques ou naturels légers comme les billes de polystyrène, l’argile expansée ou encore les copeaux de bois, ce type de chape sert à procéder au lissage du support. Cela permet de rendre facile la pose du revêtement. Pour couler une chape allégée avec succès, il est nécessaire de bien préparer le produit et s’appliquer ensuite au moment de la pose proprement dite. Cet article vous dit exactement quoi faire.

Comment préparer une chape allégée ?

Trois alternatives s’offrent à vous pour la préparation d’une chape allégée.

Conception artisanale de la bétonnière

Si vous prenez cette option, vous devrez faire preuve d’un respect strict en ce qui concerne les dosages de chacun des constituants de la chape. Pour commencer, vous devez verser de l’eau dans la bétonnière pendant que vous tournez cette dernière. Il vous faudra ensuite ajouter les granulats. Vous y mettrez aussi du sable avant d’y verser le ciment.

Pour finir, évertuez-vous à verser le reste de l’eau de façon progressive afin de procéder à la vérification de la texture de la pâte.

Il vous est possible de poser votre chape allégée par vous-même. Cependant, dans le cas où vous ne souhaitez pas prendre le moindre risque pour l’opération, vous pouvez appeler un spécialiste en travaux d’isolation et d’application de chape.

Commande d’une chape allégée sous forme de produit fini

Il existe la possibilité de se faire fournir une chape déjà prête à être déployée. Un camion se chargera de délivrer la chape allégée par pompage.

Utilisation d’un mortier déjà prêt à gâcher

C’est un mélange qui est fait avec un bon dosage. Celui-ci est prêt à être déployé à la suite d’un second mélange avec de l’eau. Il s’agit d’une solution intermédiaire qui s’intercale entre la commande d’une chape allégée toute prête et la préparation artisanale du produit. De ce fait, c’est une excellente solution en matière de prix.

Comment poser une chape allégée ?

Etape 1 : Préparation du support

Le travail à faire à cette étape est de procéder au nettoyage, au dépoussiérage et à l’élimination des différents potentiels défauts susceptibles d’entraver une bonne pose de la chape.

Etape 2 : Pose d’une bande résiliente

Pour la délimitation de l’aire de pose de la chape allégée, il vous faudra poser, en contour de pièce, une bande résiliente.

Etape 3 : Préparation de la sous-couche

Avant que vous ne posiez la chape allégée, vous devez au préalable poser une sous-couche. Celle -ci varie selon si la pose s’effectue sur du plancher en bois ou sur une dalle.

Dans le cas où il s’agit d’une dalle, vous commencerez dans un premier temps à l’asperger. Ensuite, vous vous attellerez à étaler du ciment à sa surface. Cela vous permettra de renforcer le degré d’adhésion que la chape a au niveau de la dalle en question.

S’il s’agit du plancher en bois, ce dernier doit être couvert au moyen d’une sous-couche constituée de nappe acoustique, de feutre ou encore de polyane.

Dans chacun des deux cas, vous devrez ferrailler avec un treillis soudé.

Etape 4 : Pose de la chape

Voici l’étape essentielle de l’opération. Il vous faudra poser la chape au niveau de la surface en veillant à ce que celle-ci soit ajustée au moyen d’une règle de maçon avant le lissage.

Etape 5 : Respect du temps de séchage

Le temps de séchage qui est recommandé de façon classique est de 24h à peu près. Gardez-vous d’y poser des charges pesantes pendant les 15 premiers jours. Ce conseil est à prendre en compte pour une chape ayant 5 cm d’épaisseur. Prévoyez, pour chaque centimètre de plus, une semaine d’attente supplémentaire.