Comment peaufiner la construction de votre maison ?

ParSylvie Gamel

Comment peaufiner la construction de votre maison ?

Beaucoup de gens caressent l’idée de vivre sous son propre toit. Les nouveaux mariés rêvent de passer leur lune de miel dans leur propre maison. Les jeunes, au début de leur carrière, veulent faire leur vie loin des tracas des parents.

Mais l’acquisition d’un appartement neuf ou d’une maison neuve s’avère onéreuse. Alors, la construction d’un bâtiment est la meilleure solution. Voici les différentes démarches pour construire sa propre maison.

1- La conformité des travaux avec le cahier des charges

Le contrat signé avec le constructeur ou l’entrepreneur contient déjà les conditions de visite du chantier. Il faut s’y conformer. Bien observer le sens d’ouverture des portes, l’épaisseur des cloisons, la nature et la qualité des matériaux utilisés. La hauteur des plafonds doit suivre les normes requises. Vérifier la direction de l’entrée et la sortie d’air. Tout doit être conforme au plan signé.

Si le vice de construction ne remet pas en cause la solidité de l’ouvrage, la réparation est suffisante.

Dans le cas contraire, saisir le juge des référés pour ordonner l’arrêt des travaux.

2- Le suivi de la progression du chantier

La délimitation du chantier ne nécessite pas forcément l’intervention d’un géomètre, sauf si les bornes du terrain sont introuvables. Toutefois, la présence de personnes vivant aux alentours est indispensable pour respecter les règles de bon voisinage. Une erreur de nivellement entraîne des fissures des murs, voire l’effondrement de la maison. Si le terrain se trouve dans des zones inondables, effectuez les canaux de drainage.

Les fondations sont les bases de la maison. Ne rien négliger : une répartition équitable des poids sur le sol évite tout affaissement éventuel. Si le sol est stable, des fondations superficielles suffisent.

S’il est nécessaire de descendre jusqu’à 5 mètres, les fondations semi-profondes s’imposent.

S’il faut descendre à plus de 6 mètres, effectuer des fondations profondes pour assurer la stabilité de la construction. Pour augmenter la surface habitable, une bonne option est de creuser le sous-sol et d’y aménager une chambre. Bien mesurer les dimensions des portes et fenêtres. Une porte trop étroite peut empêcher l’entrée des grands meubles. A l’heure de la pose de la charpente et de la couverture, bien assurer l’imperméabilité et la solidité. Ne pas oublier les gouttières.

Le choix du revêtement extérieur dépend à la fois des normes d’urbanisme, des contraintes d’isolation et des goûts des propriétaires. Pour plus de confort, les différentes cloisons séparant les pièces doivent assurer une isolation phonique.

À propos de l’auteur

Sylvie Gamel editor