Que faire en cas de fissures dans votre maison ?

Des fissures apparaissent régulièrement le long des murs d’un bâtiment. La plupart du temps, elles sont négligeables. Mais selon leur importance et leur cause, elles peuvent également indiquer de graves problèmes structurels. Dans cet article, nous expliquerons comment se forment les fissures, et que faire dans ces situations.

Quels sont les types de fissures ?

En général, une distinction est faite entre trois les types de fissures.

Fissures de retrait

Les fissures dites de retrait font partie des dommages les plus courants. Celles-ci se produisent lorsque le béton ou le plâtre se contracte en séchant. Demandez l’avis d’un spécialiste pour vous aider à les identifier. Elles peuvent être très prononcées, et apparaître sous forme réticulée rapidement après la création. Ceci peut alors indiquer que la surface en plâtre ou en béton a séché trop rapidement.

Fissures de tension

Les fissures dans la maçonnerie peuvent également être causées par des tensions. Elles montrent que le matériau de construction respectif, notamment le plâtre, n’est pas adapté. Un exemple classique est celui des joints entre le mur et le plafond. Ils sont souvent constitués d’éléments structurels séparés, et ne sont pas liés rigidement les uns aux autres. En raison du changement thermique de longueur, les composants se déplacent les uns contre les autres, provoquant la déchirure du plâtre.

Fissures de tassement

L’une des causes de sérieuses fissures dans la maçonnerie est le tassement. Le sol sous chaque bâtiment s’installe durant un certain laps de temps après la construction. Cela comprime le sous-sol, et en extrait l’eau. La durée du processus dépend de la résistance du sol, sur du gravier ou du sable. Il peut être achevé après quelques mois, tandis que les sols argileux peuvent se mettre en place pendant des décennies.

La maison coule d’environ 10 à 15 millimètres, ce qui n’est pas un problème si elle est uniformément réglée. Cependant, si le sol est inégalement ferme, en raison d’une couche de roche avec une pente notamment, il peut être incliné. Ceci peut provoquer des fissures dans tout le bâtiment.

Que faire en cas de fissures de retrait ?

Si vous apercevez une fissure de retrait sur votre mur, un peintre peut la réparer facilement. Avec un peu d’habileté manuelle, vous pouvez également vous mettre au travail vous-même. Cette catégorie de fissures est avant tout un problème optique et d’esthétique.

Comment procéder pour une fissure de tension ?

Vous pouvez réparer vous-même une fissure de tension si elle ne va pas plus loin. Pour de nombreuses fissures de ce type, il est conseillé de les faire réparer par un spécialiste. Elles peuvent se détériorer sérieusement, et doivent ainsi être réparées en profondeur. À défaut d’une prise en charge, l’humidité peut pénétrer dans la maçonnerie. S’il ne s’agit que de petites fissures, vous pouvez les combler généreusement par des enduits de façade ou de mortier de caoutchouc.

Que faire en cas de fissure de tassement ?

Les fissures dynamiques structurelles indiquent toujours un problème plus profond et appartiennent toujours à un spécialiste. Il vérifiera la statique du bâtiment et trouvera la cause exacte de la fissure de tassement. L’étape la plus importante de la rénovation d’un bâtiment est de renforcer le sous-sol, c’est-à-dire d’éliminer la cause des fissures. Avec cette méthode, les zones inclinées et inégales du sous-sol sont nivelées, et ce dernier est ensuite renforcé.

L’expertise est importante pour la plupart des fissures dans la maçonnerie. Les fissures dans la maçonnerie peuvent être un problème visuel, comme pour les fissures de retrait, ou même les fissures de tension encore fines. Les fissures de tassement nécessitent toujours le recours à un spécialiste.