Archive de l’étiquette toiture végétalisée

ParSylvie Gamel

Toiture végétalisée : écologique, esthétique et économique

Les toitures végétalisées sont de plus en plus populaires, surtout chez les propriétaires qui apprécient la nature. En plus de leur esthétisme, elles ont des effets rafraîchissants et réduisent les bruits autour d’une maison.

Une toiture végétalisée

Une toiture végétalisée ou toiture verte est une toiture couverte d’un certain type de végétation. Généralement, il s’agit d‘herbes, d’épices et de plantes grasses. Vous pouvez aussi y planter des bruyères ou des plantes à dunes.

Une toiture végétalisée intensive ou jardin sur le toit

Ce genre de toiture est pourvu d’un jardin identique à ce que l’on trouve au sol. Ce jardin peut être planté d’arbustes, d’épices, d’herbes et de différents arbres. Avec un poids qui peut aller jusqu’à 200 kilos par mètre carré, ce type de jardin requiert une toiture assez solide. Vous pouvez aussi utiliser une toiture végétalisée intensive comme jardin classique.

Une toiture végétalisée extensive

Sur cette toiture, vous pouvez cultiver des mousses, des plantes grasses et des épices. Étant peu praticable, ce type de toit a un poids extrêmement plus léger qu’une toiture végétalisée intensive. Il est plus bon marché et plus facile à mettre en place.

Les avantages de la toiture végétalisée :

  1. Prévenir les inondations : en cas d’abondantes précipitations, l’eau de pluie est provisoirement maintenue sur les toitures végétales. C’est seulement une partie de l’eau qui est définitivement retenue et absorbée par les plantes, tandis que l’autre partie est évacuée du toit dans un décalage de 20 minutes à 2 heures. Le coefficient de ruissellement d’une toiture végétale inaccessible se situe entre 0,5 (intensif simple) et 0,3 (semi- intensif) en moyenne annuelle.

  2. Préserver les espèces : la toiture végétale elle-même peut être un milieu de vie, particulièrement pour les animaux et les insectes qui sont hautement sensibles à la température ainsi qu’à l’hygrométrie. L’installation de ruche et d’hôtel à insectes convient au développement de cette microflore.

  3. Lutter contre la pollution : les eaux qui tombent directement sur les toitures végétalisées ne ruissellent pas. Leur écoulement doux permet au système végétal et au sol traversé de purifier les eaux de ruissellement avant qu’elles arrivent dans les rivières et les nappes. Les particules fines se trouvant dans l’air sont retenues par les plantes.

  4. Action au profit du climat : les toitures végétalisées peuvent être des surfaces perméables plus humides qui lutteront contre l’îlot de chaleur et faciliteront le développement de la biodiversité.

Entretien de la toiture végétalisée extensive :

Ne négligez pas l’entretien de votre toiture végétalisée, car malgré une installation impeccable, un mauvais entretien pourrait être catastrophique.

Au cours de la première année, il est recommandé de l’inspecter tous les 3 mois. Après, vous pouvez passer à un entretien annuel.

Dans les deux années succédant à l’installation de votre toiture végétalisée extensive, il est mieux de prévoir un entretien au printemps et un autre en automne. Dans la majorité des cas, un entretien au printemps pourra suffire après 3 ans. Afin d’obtenir un taux de recouvrement du toit de 90 %, réalisez divers entretiens dans le cas où vous avez semé une grande quantité de végétaux.

Voici comment prendre soin de la toiture végétalisée extensive :

  • Enlever les plantes mortes et replanter dans des endroits non occupés

  • Arracher les mauvaises herbes

  • Nettoyer les feuilles et les autres détritus végétaux

  • Rendre fertile la toiture végétale

Entretien d’une toiture végétale intensive

Par contre, une toiture végétale intensive qui est vraisemblable à un jardin rempli de plantes, de buissons, voire d’arbres, requiert tellement d’entretien. Les travaux sont identiques à ceux d’un jardin. Tous les types de plantes, de buissons ou d’arbres demandent des soins spécifiques. Pour de plus amples informations, prenez contact avec des spécialistes tels que LITTORAL ETANCHEITE.

ParSylvie Gamel

Installation de toits verts : les avantages indéniables

Vous avez un projet de construction ou de rénovation ? Vous avez du mal à choisir le type de toit pour couvrir votre maison ? Que diriez-vous d’un toit vert ? Ce type de toiture offre de nombreux avantages indéniables tant en termes d’esthétique, d’environnement que d’efficacité énergétique. En effet, il consiste à recouvrir un toit plat ou à faible pente d’un substrat végétalisé. Pour en savoir plus, lisez la suite de l’article.

Les types de toits verts

Il existe deux grands types de toits verts : les toits verts intensifs et les toits verts extensifs. Il y a aussi les toits semi-intensifs ou les toits verts hybrides combinant les deux catégories. Chaque type de toit est déterminé en fonction de la résistance, de la pente de la toiture et de la capacité structurelle du bâtiment.

1- Toit vert intensif : il est constitué d’une épaisse couche de terre organique de plus de 6 po (15 cm). Ce système permet de cultiver tous types de plantes (gazon, potagers, même des petits arbres et des arbustes).

2- Toit vert extensif : constitué d’une mince couche de terres minérales de 3,8 à 15 cm, il est moins épais que le toit vert intensif. On y plante souvent des végétaux résistants à la sécheresse nécessitant peu d’entretien et les plantes grasses comme les orpins et certaines graminées.

Efficacité énergétique

Même si les coûts d’installation d’un toit vert semblent décourageants au départ, vous ne regretterez pas de votre choix, car les avantages se feront remarquer au fil du temps. En choisissant le toit vert, vous n’aurez rien à craindre des problèmes d’isolation (du froid et de la chaleur). Pendant l’été, il protège le bâtiment contre la chaleur directe du soleil et pendant les mois plus froids, il permet à minimiser la déperdition de chaleur. Cela est dû à l’isolation complémentaire qu’offrent les plantes. À cet effet, l’installation d’un toit vert permet de réduire considérablement la facture d’énergie et représente une excellente solution d’isolation thermique.

Avantages écologiques

Actuellement, l’effet d’îlot de chaleur urbain est observé dans de nombreuses zones urbaines pour ne pas dire partout. Cet effet a un rapport avec le développement urbain, ce qui signifie que le rayonnement solaire est absorbé par les bâtiments. Cependant, les toits végétalisés offrent un moyen important pour réduire l’effet de l’îlot de chaleur, car ils reflètent la lumière du soleil et absorbent moins de chaleur que les matériaux traditionnels.

Les plantes absorbent un tiers des émissions de dioxyde de carbone et éliminent les polluants de l’air tels que les gaz d’échappement des voitures et la pollution de l’air d’origine industrielle. De plus, les plantes de toits verts peuvent capter les plus fines particules de poussières aéroportées. À cet effet, le toit végétalisé devrait être très intéressant pour les propriétaires se souciant de l’environnement.

Côté esthétique

Un toit vert n’a pas besoin de coups de pinceau de peinture verte, mais il prendra la couleur des plantes que vous choisissez. Il y a une grande variété de plantes appropriées pour les toitures végétalisées selon le climat de la région. Vous pouvez ainsi modifier la couleur de votre toit de saison en saison ou d’année en année.

Le professionnel qu’il vous faut

Le savoir-faire dans l’installation de toits verts n’est pas donné à tout le monde. Seuls les couvreurs professionnels peuvent réaliser ce type de travaux dans les meilleures conditions. De ce fait, afin de bénéficier d’un toit vert installé correctement, il convient de choisir les services d’une entreprise de couverture reconnue. La compagnie Les Couvreurs Toit-Direct à Mirabel et son équipe peuvent vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Ces couvreurs peuvent intervenir aussi bien dans les travaux de construction que dans la rénovation.