2 points à connaître sur la surélévation d’une maison

Lorsque vous souhaitez agrandir votre maison suivant la hauteur, plusieurs solutions s’offrent à vous. Dans cet article, on va parler d’une des solutions les plus adoptées en zones urbaines : la surélévation. 2 points sont à connaître concernant cette méthode d’agrandissement de maison.

Les règles et contraintes à respecter pour surélever une maison

Les règles du PLU

Avant de commencer les travaux, il faut se renseigner auprès de la commune sur les règles du Plan Local d’Urbanisme (PLU). C’est ce document qui définit la hauteur maximale d’un bâtiment. Il peut également spécifier le type de matériau à utiliser, le type de construction, les coefficients d’emprise et d’occupation du sol…

Les contraintes de servitude de voisinage

Elles représentent le respect des obligations imposées par les règlementations définissant les règles applicables et les relations entre vos voisins et vous. Procéder à la surélévation de votre maison ne doit pas, dans tous les cas, couper l’accès à la voie publique des voisins. Il faut toujours respecter une certaine distance entre votre maison et la leur.

La budgétisation du projet

Pour un tel projet, il ne faut pas oublier de prendre en compte le budget nécessaire aux travaux. Agrandir une maison est très coûteux. A titre indicatif, il faut prévoir au minimum 1000 euros par mètre carré pour un projet de surélévation. C’est la raison pour laquelle, se préparer au niveau du budget est important.

 L’étude de faisabilité

Il est nécessaire de faire une étude de faisabilité avant de se lancer dans les travaux d’agrandissement. Cette étude vous aide à déterminer et à vérifier si les fondations de la maison sont capables de supporter une extension, c’est-à-dire un poids supérieur à celui actuel. Vous pouvez commencer votre étude lorsque vous êtes certain de disposer du budget nécessaire et d’être en droit de faire les travaux.

Le permis de construire ou la déclaration préalable

Ce type de travaux nécessite un permis de construire si la construction ajoute une surface supérieure à 40 mètres carrés et que la surface totale de votre maison est supérieure à 170 mètres carrés. Vous devez déposer une demande de permis de construire à la mairie du lieu des travaux. Puis, vous attendez que celle-ci vous délivre un récépissé indiquant la date et le numéro d’enregistrement de votre demande et le délai d’instruction suivant le type de travaux à réaliser.

S’il s’agit d’une construction d’une surface totale inférieure à 170 mètres carrés, la déclaration préalable suffira.

Le coût d’une surélévation de maison

Comme cette technique d’agrandissement requiert du savoir-faire et de la technicité, les travaux peuvent coûter très cher. Il faut compter environ entre 1800 et 2500 euros TTC par mètre carré ajouté, y compris l’aménagement. Mais il faut prendre en compte certains paramètres pour établir le prix final des travaux : la qualité du bâti existant, l’ampleur de l’agrandissement, la pente, la forme et le choix du matériau à utiliser, le nombre de fenêtres, les revêtements intérieurs et extérieurs, le type d’isolation, l’aménagement d’une terrasse…

Concernant les travaux de finition, il y a également un budget à y consacrer. Des travaux importants sont aussi à faire après le gros œuvre : les peintures, l’installation électrique, la pose de revêtement de sol, la ventilation…

La surélévation d’une maison demande alors de gros travaux et un grand budget. Si vous avez besoin de vous y lancer, faîtes confiance à l’entreprise Renov Confort. Elle est spécialisée dans la surélévation, la rénovation et l’extension de maisons.