BTP : en quoi consiste le contrôle qualité d’une construction ?

La réalisation complète d’une œuvre de bâtiment et travaux publics est soumise à plusieurs interventions dans les différentes sections du chantier. À chaque étape de la construction, un spécialiste est appelé pour inspecter et apporter son avis. Cependant, l’ensemble de ces sections est soumis à un contrôle régulier pour éviter les pertes de qualité. C’est donc la section contrôle et qualité qui a les compétences pour assumer ce rôle généraliste. Voici en gros de quoi ressortent le contrôle qualité d’une construction et le suivi d’un chantier.

Les domaines de compétence d’un agent de contrôle qualité d’une construction

Les spécialistes en contrôle qualité d’une construction assurent l’analyse du plan de base du bâtiment. Ils peuvent y apporter des modifications avec l’accord de l’architecte. Ils sont aussi responsables du respect du devis et du budget alloué au projet. Ils suivent l’évolution du chantier à chaque étape de la construction. Ils sont aussi chargés de s’assurer de la qualité des matériaux utilisés et du respect des dosages.

Quelles sont les étapes d’interventions de l’agent de contrôle qualité d’une construction ?

Étude du sol et suivi de la fondation

Pour avoir une bonne fondation, il faut étudier la géologie du sol. Ces études sont basées sur des méthodes spécifiques pour effectuer des essais sur la typologie des roches et du sol. On en retire les niveaux de résistance, d’élasticité et de densité de la terre. L’ensemble des données obtenues constituent une base d’identification de la nature de sol sur la parcelle à construire.

Contrôle de la qualité du béton

Selon le type de sol, il sera défini un dosage précis pour former le béton. Il faut donc s’assurer d’avoir sous la main, tous les matériaux nécessaires à la constitution de ce type de béton. Le respect strict des dosages adoptés à l’étude doit être observé lors des travaux.

Constitution d’une équipe performante à la bonne tenue des travaux

Pour bien mener les travaux, il faut déterminer les forces et les faiblesses des équipes sur le chantier. La grande partie des accidents ou des inaptitudes à la durabilité résulte d’une défaillance de compétences dans la chaîne ou de négligences. Pour réduire au maximum le pourcentage d’erreurs, il faut user d’une rigueur ardente pour éviter qu’un seul élément incompétent puisse entacher le travail de tout un groupe.

Maintenir l’ordre entre les différentes sessions d’expertise sur le terrain

Il peut arriver que les communications des données entre les maçons, les plombiers et les électriciens soient soumises à certains problèmes d’ego ou les divergences d’idées. Les agents de contrôle qualité sont chargés de tout faire pour que l’harmonie revienne sur le chantier. Ils doivent rétablir les communications, pour que les données puissent circuler.

Utilités du contrôle de qualité d’une construction immobilière

Les statistiques ont montré que l’engagement d’une entreprise pour assurer le contrôle qualité d’une construction s’avère très utile. L’organisation harmonieuse et le suivi assidu des travaux sur le chantier sont d’une utilité avérée. Cette façon de procéder vous permet de réduire considérablement les risques et d’éviter les imprévus budgétaires. Cela vous évite d’avoir des problèmes à court ou long terme.

Vous vous évitez des travaux de correction et de réfection prématurés. Il n’est pas facile de reconstituer les équipes après la fermeture du chantier. Le service de contrôle qualité collabore avec tous les autres services durant la durée du chantier. Il est aussi tenu de faire des comptes rendus réguliers soit au chef chantier soit directement au propriétaire client.

En conclusion, le contrôle qualité en matière de construction d’un bâtiment est une obligation des plus cruciales. Cela vous évite des problèmes sur les chantiers lors des travaux. Les risques sont prévenus ou minimisés. Ainsi, vous évitez des dépenses supplémentaires.