Combien coûte le ponçage de parquet ?

Le ponçage est obligatoire dans le cadre d’une rénovation de parquet. C’est une opération qui peut être également réalisée dans le but de préparer la vitrification, l’application de vernis ou n’importe quelle finition de votre choix. Mais, à combien peur coûter le ponçage de parquet ? La réponse ci-après.

Le prix au m² du ponçage de parquet

Le prix au m² du ponçage dépend du type de parquet dont vous disposez. S’il s’agit d’une essence classique, comptez entre 15 et 20 le m². En revanche, dans le cas d’un chêne massif, prévoyez entre 25 et 35 € par m².

Mais cela est susceptible d’évoluer selon la surface à traiter, le type de parquet, le produit de traitement utilisé et le tarif appliqué par l’artisan. Sachez que c’est une technique qui convient très bien au parquet en bois massif et contrecollé, contrairement au parquet stratifié.

Les frais supplémentaires du ponçage de parquet

Avant de procéder au ponçage de parquet, le rebouchage des trous ou des fissures est parfois nécessaire. Vous aurez besoin d’utiliser une pâte à bois à base de résine qui coûte environ 7 le pot de 250 g. Pour protéger votre revêtement de sol contre les agressions extérieures, pensez également à appliquer du vernis, de l’huile ou de la cire. C’est une opération qui peut revenir entre 5 et 20 par m², pose et fourniture incluses.

Le coût du matériel de ponçage

Le ponçage de parquet nécessite l’utilisation d’un équipement particulier tel que la ponceuse mécanique. C’est un appareil qui requiert un investissement conséquent à l’achat. C’est la raison pour laquelle, il est conseillé d’opter pour la location. Celle-ci coûte aux environs de 25 par jour. Vous aurez également besoin de racloirs, de papier verre ou de cale à poncer pour atteindre les zones difficiles d’accès.

Le déroulement du ponçage de parquet

Avant de poncer le parquet, un coup d’aspirateur s’impose pour faciliter l’opération. Elle se déroule en trois phases bien distinctes. La première étape consiste à poncer le parquet avec des gros grains pour éliminer les irrégularités et les taches qui se situent à la surface. Une seconde couche est nécessaire afin de préparer le parquet à la finition. Cette fois-ci, utilisez des grains moyens entre 60 et 80 mm. Une dernière couche est indispensable pour rendre le parquet lisse. Privilégiez un ponçage avec des grains très fin, entre 100 et 120 mm.

Pour le ponçage de la grande partie de la pièce, mieux vaut choisir une ponceuse à tambour. En ce qui concerne les bords et les angles, utilisez une bordureuse. Pour éviter d’endommager votre parquet, ne vous arrêtez pas sur un point en particulier lorsque la machine est en marche.

Le ponçage de parquet semble être simple. Cependant, c’est une opération assez complexe qui requiert un certain savoir-faire. Voilà pourquoi, il est conseillé de faire à une entreprise spécialisée telle que Les Parquets Hauts Normands. Elle possède une dizaine d’années d’expérience dans la pose, la vente et le ponçage de parquet. Elle vous propose également la pose de revêtements de sol que vous soyez un particulier ou un professionnel. Se situant à Anceaumeville, la société peut intervenir dans un rayon de 50 km : Rouen, Évreux, Dieppe, etc.

Pour demander un devis ou pour en découvrir davantage sur ses différentes prestations, utilisez le formulaire disponible sur son site web. Pour obtenir une réponse rapide ou prendre rendez-vous avec son équipe, appelez directement au 09 70 35 94 19.