Dalle plombante : tout ce qu’il faut en savoir

Apparues sur le marché il y a peu, les dalles plombantes ont rapidement réussi à se faire une place dans l’univers du bâtiment. Avec les multiples avantages qu’elles offrent, elles se révèlent aujourd’hui comme étant la solution idoine pour la rénovation des sols commerciaux et industriels. Que faut-il savoir de la dalle plombante ? Cet article vous dit tout.

Caractéristiques et atouts

Les dalles plombantes ont une sous-couche pesante qui optimise leur stabilité. Ce ratio poids/surface leur permet de se maintenir en place sans système de clipsage ou colle. Revêtement remplaçable, repositionnable et extrêmement simple à installer, la dalle plombante est parfaite pour une rénovation. Vous pouvez la désinstaller très rapidement si vous souhaitez la changer. De même, il vous est possible de l’emporter avec vous si vous devez déménager.

Les dalles plombantes existent en divers matériaux souples : fibres végétales, moquette, PVC, etc. De ce fait, elles se prêtent à toutes les décorations et envies. De même, elles sont disponibles en plusieurs dimensions. Ce matériau peut se nettoyer très facilement, grâce au fait que les dalles ne sont pas encollées.

La simplicité de pose de ce revêtement ainsi que son rendu chic et moderne représentent ses avantages majeurs.

Il faut souligner, pour finir, que les dalles plombantes ont une grande efficacité acoustique, ce qui garantit un confort phonique conséquent.

Pour la pose de vos dalles plombantes, vous pouvez faire appel à un professionnel en menuiserie si vous souhaitez que le travail soit fait dans les règles de l’art. Ces spécialistes sont nombreux sur le territoire français.

Comment faire le choix d’une dalle plombante ?

Le choix d’une dalle plombante se fait selon la pièce au niveau de laquelle vous devez poser le revêtement et en fonction de l’utilisation qui doit en être faite.

Tâchez de procéder à une vérification des indications qui se trouvent sur l’emballage. Accompagnée d’un chiffre fluctuant entre 0 et 4, la lettre M indique la résistance au feu alors qu’un pictogramme donne l’indication de ce que les dalles PVC plombantes sont compatibles avec un sol chauffant. Quant à la norme NF-Upec, elle fait savoir combien les dalles plombantes PVC sont résistantes.

Notez que le marquage CE se trouve être un gage de qualité. Il atteste que les dalles plombantes sont en conformité avec les normes européennes en vigueur.

Pose d’une dalle plombante

D’entrée, il est nécessaire que vous estimiez le nombre de dalles plombantes qu’il vous faut. Pour y parvenir, mesurez votre pièce et ajoutez 10 % afin de pallier les découpes éventuelles. 24h avant leur installation, procédez au déballage des dalles et assurez-vous que la pièce n’a pas une température en deçà de 18°. Le sol sur lequel ce type de revêtement va être posé doit être sain, propre et dur. Il peut s’agir du parquet, du carrelage, du béton ou autres.

Dans le cas où le sol n’est pas assez lisse, vous pourriez remarquer des irrégularités au niveau de vos dalles plombantes au fil du temps. Il est recommandé que vous combliez ces irrégularités ou que vous procédiez à un petit ragréage.

La pose des dalles plombantes est extrêmement facile et s’effectue bord à bord. Il vous faudra tout simplement les poser au sol sans joint de dilatation et une par une.

Coût et points de vente

Vous pouvez vous procurer des dalles plombantes sur le web, dans les enseignes spécialisées ou encore au niveau des magasins de bricolage.

Il vous faudra débourser entre 20 euros et au-delà de 50 euros le mètre carré, selon le fabricant, le type des matériaux, le type des dalles plombantes et leurs dimensions.