Tout savoir sur les domaines d’intervention d’un artisan maçon

Spécialiste des travaux du bâtiment, un artisan maçon a pour rôle-clé d’effectuer les gros œuvres. Il lui est cependant possible d’intervenir dans plusieurs autres domaines. A la fois éprouvant et passionnant, le métier qu’exerce ce professionnel exige une grande expérience, de la volonté, et de nombreuses aptitudes. Cet article vous fait tout savoir au sujet des domaines d’intervention d’un artisan maçon.

Quelles sont les domaines d’intervention d’un artisan maçon ?

Un artisan maçon a la responsabilité d’assurer la longévité et la stabilité du bâtiment. En outre, il lui incombe de réaliser les travaux de maçonnerie. Le maçon intervient, de façon générale, sur tous les types de bâtiments, que ce soit les immeubles collectifs, les maisons individuelles, les centres commerciaux ou les bureaux.

Les domaines d’intervention d’un artisan maçon s’étendent également sur les chantiers de démolition, de réhabilitation, d’entretien ou encore de rénovation. Il peut, sur certains chantiers, substituer le couvreur ou carrément le charpentier. Plus il est expérimenté, plus il a la possibilité d’en découdre avec des tâches de plus grande complexité. C’est ainsi que vous verrez certains faire appel à un professionnel pétri d’expérience pour des travaux particuliers. Il peut s’agir de la restauration d’un monument historique ou d’un bâtiment ancien.

Quelles tâches doit exécuter un artisan maçon sur un chantier ?

Les maçons s’occupent principalement des gros œuvres. Ils se chargent de la préparation, de la pose des fondations et du rassemblement des éléments d’armature. De même, il s’occupe de l’installation des planchers, le montage des cloisons et des éléments porteurs. Ensuite, il se charge de la pose des ouvertures que sont les fenêtres et les portes.

De façon concrète, un maçon intervenant sur un chantier doit poser les parpaings, les pierres ou les briques. Il doit les fixer avec du mortier ou du ciment. Notons celui-ci doit respecter les plans de construction dont l’ordre a été intimé au démarrage du chantier. Le professionnel est appelé à veiller avec beaucoup d’attention à l’aplomb ainsi qu’aux niveaux de l’immeuble qu’il bâtit. Au niveau des chantiers industriels, le maçon a le devoir de faire la pose d’armatures en fer avant que ne soit fait le bétonnage. De même, il lui revient de réaliser des coffrages et des moules afin de couler le béton.

Selon la taille du chantier au niveau duquel il travaille, le spécialiste peut choisir de faire son travail seul ou en équipe. Les domaines d’intervention d’un artisan maçon, en majorité, le contraignent à travailler debout. En effet, il doit se tenir dans des trous creusés à l’intérieur du sol ou sur des échafaudages. La plupart du temps, le maçon se retrouve dans la nécessité de porter un certain nombre de charges. Aussi doit-il en grande partie, travailler en extérieur.

C’est sous les ordres des chefs de chantier que les maçons travaillent. S’ils sont salariés d’une entreprise dans la plupart des cas, il peut être demandé à ces artisans de travailler loin de leurs domiciles. Par exemple, lorsque des missions les envoient sur d’importants chantiers de travaux publics.

Comment un maçon peut-il évoluer dans l’exercice de son métier ?

Les artisans maçons optimisent leur savoir-faire et accumulent les compétences techniques au fil des travaux. Par conséquent, ils ne sont pas contraints à se restreindre à la construction classique. Il est possible pour ces professionnels de se spécialiser au niveau d’un domaine précis. De plus en plus d’artisans maçons effectuent actuellement des tâches de plus grande technicité comme la réalisation de travaux d’isolation ou la conception des éléments préfabriqués qui s’utilisent au niveau des terrains de construction.

Dans le cas où il est ouvrier à l’entame de sa carrière, l’artisan maçon pourrait, par la suite, se retrouver à la tête d’une entreprise de maçonnerie ou devenir un chef d’équipe.