Gazon naturel ou artificiel : lequel choisir ?

Une pelouse verte et bien entretenue est le rêve de tout propriétaire de jardin. Aujourd’hui, avoir une belle pelouse n’est plus un luxe puisque c’est accessible à tous. Pour installer une pelouse dans votre maison, vous avez le choix entre le gazon naturel et le gazon artificiel. Pour vous aider à bien choisir, voici un zoom sur le gazon naturel et artificiel.

Le type de terrain du gazon

La pelouse apporte à une maison un style de luxe et raffiné, notamment si elle est bien entretenue. Outre l’esthétisme, vous devez choisir votre pelouse en tenant compte de la nature du terrain et de son emploi.

Pour un jardin classique ou une terrasse, optez pour un gazon naturel d’agrément. Il est adapté aux jeux d’enfants. En outre, si vos enfants aiment jouer au foot, privilégiez un gazon plus adapté à ce jeu. Si vous êtes un amoureux de la nature, vous trouverez des gazons fleuris qui procurent un effet rafraîchissant à votre jardin.

Le gazon artificiel s’adapte à tous types de terrains, quelle que soit l’utilisation qu’on souhaite en faire. On en retrouve fréquemment sur les terrains de golf et de foot. Son principal atout est sa résistance aux mauvais temps. Vous pouvez en mettre sur votre balcon.

L’entretien du gazon

Le gazon naturel a bien évidemment besoin d’entretien. En effet, vous devez fréquemment vous armer de votre tuyau d’arrosage et de votre tondeuse. La tonte du gazon se fait par quinzaine dans le mois pour la période de mars à juin. En été et en automne, elle doit se faire une fois le mois. Pour préserver sa beauté, vous devez également la nourrir avec de l’engrais maximum deux fois par an. Si vous êtes fatigué d’arroser ou te tondre, vous pouvez désherber. Il est possible de confier les tâches d’entretien à un professionnel, mais cela a un coût.

Si vous pensez que toutes ces tâches sont fastidieuses, vous pouvez opter pour le gazon artificiel. Ce gazon est facile à entretenir. Il ne nécessite pas d’arrosage ni de tonte. Avoir une pelouse en gazon artificiel dans son jardin représente donc un gain de temps et des économies d’eau.

Les techniques d’installation du gazon

Le gazon naturel s’installe de deux façons : par semis et par rouleaux. La technique du semis consiste à planter les graines avec un râteau. Mais avant ça, le terrain doit être bien préparé : il faut déraciner les plantes, ameublir et aplanir la terre. Pour empêcher les graines de sortir, passez un rouleau afin de compacter le sol. Ensuite, arrosez tous les jours pour garder le sol humide. Installer les rouleaux de gazon naturel permet d’obtenir un résultat instantané. Les rouleaux doivent être posés le jour même de la livraison, après avoir préparé le terrain. Il est conseillé de faire la pose en printemps.

Le gazon artificiel est disponible en rouleau. Il peut être posé sur n’importe quelle surface, car il s’adapte à cette dernière. Pour l’installation sur un balcon ou une terrasse, la surface doit être plate et lisse. Assurez-vous de bien fixer les bandes sur le sol. Le principal avantage de ce gazon, c’est que vous pouvez l’emporter partout avec vous.

Le coût du gazon

Pour une surface de 250 m², il vous faut un sac de 5 kg de gazon en semis qui coûte approximativement 40 euros. Le prix du gazon naturel en rouleau est de 10 euros le m² sans compter la livraison qui dépasse plus de 100 euros. Le prix du gazon artificiel est compris entre 10 euros et 50 euros le m² selon la qualité recherchée et les spécificités du produit.