Guide pour trouver le terrain parfait pour votre projet de construction

Lors d’un projet de construction de maison privée, la quête du terrain parfait constitue une étape essentielle. Ces quelques lignes vont sûrement vous aider.

Terrain isolé ou en lotissement

En général, il existe deux types de terrains à bâtir : le terrain isolé et le terrain en lotissement. Chacun d’eux a ses propres avantages et inconvénients.

Si vous vous posez de question sur l’emplacement de votre future maison, sachez que cela dépend de certains critères personnels et de l’attractivité de l’endroit, c’est-à-dire la distance où se trouve les écoles, le genre de transports communs, les centres commerciaux… Dans le cas d’un terrain isolé, l’absence de vis-à-vis est évidemment un avantage, mais la distance peut ainsi engendrer des frais de déplacements supplémentaires. Des coûts supérieurs relatifs aux raccordements aux réseaux d’énergie et de communication sont aussi à prendre en compte. Quant à un lotissement, vous devez supporter la présence du voisinage, donc étudiez un peu l’entourage.

Bref, choisissez le terrain qui répond le plus à vos envies, à vos besoins, et surtout qui correspond à vos moyens. Assurez-vous tout simplement qu’il soit favorable à la construction. Faites recours à un géotechnicien pour examiner le sous-sol du terrain.

Les critères de choix de l’emplacement

L’orientation ainsi que la topologie du terrain sont des critères à prendre en compte. Outre le panorama, ils sont aussi des points cruciaux parce qu’ils contribuent énormément au bien-être des occupants de la maison et dans la consommation énergétique de l’habitation. Sur un terrain en pente, une exposition plus au Sud est mieux pour profiter du soleil au maximum. Sur une « cuvette », vous êtes à l’abri du vent.

L’autre point à considérer est l’existence d’une végétation pouvant avoir des impacts avantageux sur la régulation de la température. En hiver, elle coupe le vent, tandis qu’en été, elle offre un peu d’ombre.

Se faire assister par des professionnels

L’improvisation est quasi impossible lors d’une construction. L’ensemble du projet de construction, entre autres l’orientation des pièces de vie (pour la luminosité et les économies d’énergie), la viabilisation, la répartition des pièces, les possibilités d’assainissement, les dimensions de la maison par rapport à celles du terrain… doivent être mûrement réfléchi.

Il vous faut aussi respecter les réglementations en vigueur comme le plan d’urbanisme (PLU), l’occupation au maximum des sols (COS), le bornage, les distances relatifs aux limites de la parcelle…

L’entreprise BORDELAI NICOLAS XAVIER peut vous accompagner dans la réalisation de votre projet de construction.

Miser sur la cohérence

Il faut rester cohérent avec votre plan initial pour le choix du terrain à bâtir. Si vous renoncez à vos premiers critères, vous risquez de ne pas aimer vivre dans votre nouvelle demeure.

En moyenne, la durée d’un chantier de construction de maison privée est entre 9 et 12 mois. En échange de cette attente assez longue, vous devez avoir une réelle satisfaction lors de votre installation dans votre nouvelle maison.

Côté juridique pouvant influer sur votre décision

Les règles régissant l’urbanisme sont multiples et sont composées de diverses restrictions. Tout cela peut affecter votre projet de construction. Ainsi, pour éviter les mauvaises surprises, demandez un certificat d’urbanisme d’information auprès de la mairie si vous trouvez un terrain qui vous intéresse. Bien que cette démarche ne soit pas imposée, elle est recommandée pour avoir connaissance des limitations administratives au droit de propriété, des normes d’urbanisme et de la fiscalité concernant la taxe d’aménagement, par exemple. Pour vérifier les équipements publics déjà présents ou qui seront installés prochainement aux alentours du terrain, vous pouvez demander un certificat d’urbanisme opérationnel.