Les normes de sécurité pour un escalier

Comme tous travaux de construction, il existe des règles et des normes à suivre pour la conception d’un escalier. Cela afin de garantir la sécurité des usagers et aussi le confort d’utilisation. Le respect des normes de sécurité pour un escalier privé n’est pas obligatoire, tandis que pour les escaliers à usage public, ces normes doivent être respectées.

Les normes pour un escalier privé

Bien que le respect des règles de sécurité n’est pas obligatoire pour la construction d’un escalier privé, il est quand même recommandé de les consulter avant la conception d’un plan. En général, ces normes se portent sur 3 éléments : les marches, les garde-corps et les paliers.

– Les marches : quelle que soit la forme de l’escalier, la hauteur des marches confortables est comprise entre 16 et 21 cm et le giron de marche entre 21 et 32 cm. L’échappée doit être au minimum 190 cm et l’emmarchement supérieur à 70 cm. Ces normes doivent être respectées sinon les usagers risquent de louper une marche.

– Le garde-corps : un garde-corps doit avoir une hauteur minimum de 90 cm. Il faut toujours mettre un espace de 10 cm au maximum entre la lisse basse et l’appui sur l’escalier.

Pour un garde-corps avec des barreaux verticaux, l’espace entre deux barreaux ne doit pas excéder 10 cm et 18 cm pour les barreaux horizontaux. L’essentiel, c’est qu’on ne puisse pas passer entre deux barreaux verticaux ni utiliser les barreaux horizontaux comme une échelle.

– Les paliers : pour que la montée ne soit pas fatigante, il est recommandé de prévoir un palier de repos pour les escaliers de plus de 18 marches. Ce palier doit être suffisamment large pour pouvoir accueillir une personne débout. Si l’escalier est entre deux parois, il faut fixer une main courante sur l’une des deux parois.

Les normes pour un escalier à usage public

Les escaliers dans les établissements publics doivent répondre aux réglementations suivantes :

– Les marches : la marche doit avoir une hauteur inférieure ou égale à 16 cm et la volée ne doit pas dépasser 21 marches.

– Le garde-corps : dans le cas d’un établissement scolaire, le garde-corps doit être à lisses verticales et d’une hauteur minimale de 100 cm.

– La pente : la pente maximale d’un escalier public est de 30°.

– La contremarche : la présence d’une contremarche avec un nez de marge est obligatoire pour les escaliers à usage public, si le recouvrement est inférieur à 5 cm. Le nez de marche doit être antidérapant, de couleur différente et ne pas avoir de débord excessif.