Quelle essence de bois choisir pour un escalier ?

Le bois est un revêtement d’escalier qui apporte à la fois une certaine élégance une touche naturelle, étant donné le fait que c’est un matériau vivant, qui respire et qui évolue tout au long de son existence.

En effet, qu’ils soient d’un design assez traditionnel ou plus moderne, les escaliers en bois ont le pouvoir d’apporter une vie et de la chaleur à une maison.

Toutefois, il existe de nombreuses essences de bois, à travers lesquelles nous avons du mal à choisir selon nos envies, nos goûts, mais surtout de notre budget. De ce fait, découvrons ensemble à travers cet article les différents types de bois disponibles et adaptés pour un escalier.

Pourquoi devons-nous privilégier l’escalier en bois ?

1.    Un matériau noble et très esthétique

Dans la culture occidentale, le bois est associé systématiquement à l’image d’un matériau noble, précieux et durable, datant depuis la nuit des temps.

En effet, le bois est sans doute un matériau inamovible, et écologique par excellence. Ses différentes essences possèdent chacune leur particularité, leur rareté ainsi que leur propre couleur.

De ce fait, le bois a le pouvoir d’offrir une multitude de possibilités et de rendus en matière de décoration, car il suffit juste de l’adapter afin qu’il puisse s’accorder efficacement avec son environnement.

2.    Un matériau à un prix très accessible

L’escalier en bois a l’avantage d’être abordable, donc accessible à la plupart des bourses. Loin des escaliers tout métal à plusieurs milliers d’euros (voire plusieurs dizaines de milliers d’euros), il peut se trouver entre 500€ et 1500€, un budget variant notamment d’une essence de bois à une autre : un escalier en sapin entre 500 € et 900 €, et celui en chêne entre 900 € et 1 400 €.

3.    Un matériau résistant et durable

Si nous choisissons bien le bois pour notre escalier, et si nous faisons appel à des menuisiers pour sa pose, il pourra être conservé durant de très longues années. D’ailleurs, il ne nécessite pas de gros entretien pour pouvoir traverser le temps, tout en conservant son aspect irréprochable.

A l’inverse du bois, le béton ou le métal, à défaut d’entretien régulier, risque de ne pas supporter le poids de l’âge et rouille ou désagrège à travers le temps.

Quelle est l’essence de bois la plus adaptée pour un escalier en bois clair ?

Même si nous voulons à tout prix choisir l’essence de bois la plus robuste qui soit, nous devons prendre en compte certains critères, en fonction de nos goûts et de nos besoins, dont la couleur. Ainsi, pour un escalier dans les tons clairs, nous avons le choix entre :

  • Le sapin : est couramment utilisé pour son côté économique dans la fabrication d’escalier. C’est une essence de bois qui se distingue souvent par sa couleur blanche et ses nœuds apparents, qui apportent un esthétisme très particulier. En plus, le bois de sapin est personnalisable à volonté suivant les teintes adaptées à la décoration intérieure.
  • Le hêtre : est connu pour sa durabilité et sa robustesse, car c’est un bois qui se solidifie avec le temps. D’ailleurs, sa teinte légèrement rosée grâce à l’étuvage lui donnera un aspect charmant, très convenable à l’atmosphère moderne d’une maison contemporaine.
  • L’érable : est conseillé, car il apporte une touche de clarté à l’intérieur de la maison. Sa couleur peut varier du beige au blanc.

Quelle est l’essence à privilégier pour un escalier en bois brun ?

Pour des teintes plus foncées, nous pouvons choisir parmi :

  • Le frêne : est très adapté aux intérieurs aussi bien classiques que modernes. Cette essence se distingue par ses traits particuliers, et est d’une couleur alternée entre le beige et le brun.
  • Le chêne : est un bois noble, qui apporte une touche d’authenticité à l’intérieur d’une maison. Cette essence est très appréciée pour sa solidité ainsi que pour son côté esthétique assez classique. Comme son cousin le hêtre, le bois de chênepeut garantir une grande durabilité à notre escalier. Sa teinte brun clair s’associera parfaitement à une atmosphère plus rustique.