Quelles sont les zones de la maison à isoler en priorité ?

Les avantages d’une maison bien isolée sont énormes. En effet, un logement isolé s’avère très confortable, sec et moins énergivore. C’est donc un moyen de se faire d’économie. Cependant, quelles sont les zones de la maison prioritaires à isoler ? Découvrez la réponse dans cet article.

 La toiture

Le toit est l’une des premières zones de la maison qui mérite d’être isolée dans une maison. Pour le faire, contacter un spécialiste de l’isolation est nécessaire. En effet, l’isolation de la toiture est une étape importante pour le confort qui mérite d’être confiée à un expert en la matière.

Par ailleurs, le toit est selon l’Agence de l’Environnement et de la maîtrise d’énergie (ADEME), la zone responsable de près de 30 % des déperditions de chaleur. Par conséquent, corriger cet état de fait doit être la priorité en matière d’isolation d’un logement. Car cela est rapidement rentable et il existe plusieurs possibilités de le faire.

Les travaux d’isolation d’un toit sont faciles à réaliser par les professionnels du domaine. Ils n’ont pas besoin de grands frais à cause des isolants utilisés. Les isolants qui peuvent alors être utilisés pour réaliser l’isolation thermique d’un toit sont entre autres les laines minérales, les isolants biosourcés ou les isolants en plastique alvéolaire.

Les murs

Les murs constituent la deuxième partie en prendre en considération dans les déperditions de chaleur dans une maison. Car ils laissent échapper près de 25 % de chaleur. Cela est surtout engendré par le vide qui existe entre les murs extérieurs et les murs intérieurs. Cependant, seul le spécialiste de l’isolation est en mesure de savoir s’il existe vraiment de vide entre les murs pour isoler ces derniers.

Deux possibilités sont envisageables pour isoler les murs : l’isolation par l’intérieur ou l’isolation par l’extérieur. L’isolation par l’intérieur est moins coûteuse. Toutefois, elle conduit à réduire considérablement l’espace de vie et peut créer d’autres problèmes.

L’isolation par l’extérieur est plus efficace et chère. Elle nécessite l’obtention d’un permis de construire et engendre la modernisation de l’allure de la maison. La maison est donc plus confortable et bien isolée.

Les fenêtres et façades

Après l’isolation thermique de la toiture et des murs, il faut procéder à celle des fenêtres et façades. Ces dernières sont responsables de près de 15 % des déperditions de chaleur. Il est possible de réduire ce pourcentage en remplaçant les anciennes fenêtres par de nouveaux modèles avec des volets. Il existe généralement trois solutions ou techniques pour rénover les fenêtres et façades en respectant les normes pour une isolation thermique.

Ces techniques sont entre autres la dépose partielle, la dépose totale et l’ajout d’une double fenêtre. Elles sont à choisir en tenant compte de son budget et du type de maison. Mais les deux premières techniques (la dépose partielle et la dépose totale) peuvent avoir des conséquences négatives sur les murs ou la luminosité de la pièce. Or, tel n’est pas le cas de l’ajout d’une double fenêtre.

Le plancher

Le plancher est l’une des zones de la maison à isoler prioritairement dans une maison. Il est à la base de près de 7 à 10 % des déperditions de chaleur. Pour l’isoler, il est possible de le rendre plus étanche. Ainsi, un isolant pourrait être rajouté par le bas, par le haut ou soit entre les solives. Cette tâche peut être effectuée par les professionnels avec de petits frais. Pour ce faire, c’est généralement l’isolant rigide qui est plus utilisé même s’il est aussi possible d’utiliser l’isolant souple.

Il est également bien de procéder à l’isolation du sol. Cependant, contrairement au plancher, la déperdition de chaleur du sol est inférieure à 7. Ainsi, l’isolation du sol est importante, mais pas prioritaire. De plus, l’isolation du plancher vient surtout parfaire les travaux d’isolation.

En somme, cinq zones sont à privilégier pour l’isolation d’un logement. Il s’agit du toit, des murs, des fenêtres, des façades et du plancher. L’isolation de ces zones nécessite intervention d’un professionnel.