Ravalement de façade : les erreurs à éviter

Voulez-vous ravaler votre façade ? Décryptez les erreurs à ne pas commettre lors de vos travaux.

Que signifie ravaler une façade

À cause des intempéries, de la pollution, des UV, votre mur extérieur se dégrade au fur et à mesure des années. Le ravalement de façade consiste à la rénover ou à l’embellir afin de la mettre en valeur. Les travaux de ravalement de façade doivent être effectués au moins tous les dix ans selon la loi. Des autorisations et des déclarations doivent être mises en place avant le démarrage des travaux.

Erreur n⁰ 1 : ne pas organiser à l’avance

Ravaler une façade nécessite une bonne préparation. Des démarches administratives doivent être effectuées au préalable. Il s’agit notamment d’une déposition de déclaration préalable de travaux auprès de votre mairie. L’installation d’un échafaudage doit également être autorisée si elle empiète un trottoir ou une zone publique. Toutefois, vous aurez besoin d’un permis de construire si l’immeuble est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques ou si les travaux incluent une modification importante de la façade.

Par ailleurs, les rénovations sont soumises au Plan Local d’Urbanisme. Certains matériaux, couleurs et aménagements sont interdits selon l’article 11 de ce document. Votre projet de ravalement doit suivre les instructions prescrites dans le PLU de votre commune.

Il est indispensable d’effectuer une étude préalable afin de définir l’état des façades et les traitements à prévoir. Le degré de salissure et les matériaux qui composent votre façade détermineront le traitement qui lui sera infligé.

Erreur n⁰ 2 : se contenter d’un simple nettoyage

Il ne suffit pas de nettoyer votre façade régulièrement pour bien l’entretenir. Cela ne protégera pas durablement votre façade. Le nettoyage par haute pression est juste une solution à court terme. Si vous voulez rénover votre façade, il faudra des finitions plus soignées pour recouvrir les fissures et prévenir les infiltrations.

Erreur n⁰ 3 : ne pas évaluer le budget

Déterminer le coût d’un ravalement de façade n’est pas évident. Il ne faut pas sous-estimer cette étape puisque le coût total des travaux peut vite grimper. Ce coût dépend de la surface à ravaler, de l’état de la façade, des matériaux qui la composent et des produits utilisés. Demandez au moins 3 devis pour pouvoir comparer les prix des prestations proposées.

Il ne faudrait pas se contenter des aides relatives à la construction. Il est vrai que les collectivités territoriales attribuent des aides directes. Mais ces aides sont offertes sous condition de ressources. L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’habitat) distribue des subventions pour les travaux de logement de plus de quinze ans sous certaines conditions. La pose d’une isolation thermique par l’extérieur vous permet notamment d’être éligible à l’obtention d’un éco-PTZ si les travaux visent l’amélioration des performances énergétiques.

Erreur n⁰ 4 : ne pas demander un devis en ligne

Du diagnostic jusqu’à la finition, sollicitez un façadier qui saura s’occuper de vos travaux de ravalement de façade. De plus, la demande de devis est gratuite en ligne. Vous n’aurez qu’à remplir un formulaire. Faites appel à l’entreprise TOIT 18 qui est spécialisée dans les travaux de charpente et de couverture. Créée en 2012, elle dispose d’une équipe expérimentée qui mènera à bien votre projet. Vous serez guidé sur le choix des matériaux, du style des ouvrages, ainsi que pour leur entretien. Composez le 09 74 56 74 69 ou bien consultez couverture-toit78.fr. Vous pouvez également venir directement sur place à Garancière, dans les Yvelines.

N’improvisez pas le ravalement de votre façade. L’organisation est la clé pour réussir votre projet de rénovation.