Comment choisir le bon fil électrique ?

Lors d’une installation électrique, vous avez besoin de plusieurs sortes de conducteur afin de transmettre le courant. En effet, cela est nécessaire pour le transporter depuis le tableau général vers tous les points d’utilisation. Cependant, il faut faire le bon choix des fils à utiliser. Mais lesquels choisir ?

Fil électrique ou câble électrique ?

Bon nombre de personnes confondent souvent câble et fil électrique, alors que ce sont deux éléments différents.

Le fil électrique

Celui-ci est généralement constitué :

    • D’un élément conducteur : dont l’âme du fil. Cette dernière se trouve à l’intérieur même du fil. Il peut être soit multibrin soit monobrin. Leur utilisation dépend de la destination et de la section. En outre, l’âme du fil peut également être équipée de plusieurs métaux, dont le cuivre nickelé, le cuivre ou le nickel.
    • D’un élément isolant : il s’agit de la couverture qui enrobe l’âme du fil. Celle-ci est souvent en polychlorure de vinyle (PVC) ou en polyéthylène. Les fils électriques qui sont utilisés dans le multimédia sont constitués d’une feuille d’aluminium autour de l’âme, de tressage de fils ou d’un autre blindage électromagnétique.

Le câble électrique

Les câbles électriques sont généralement constitués de 2, 3, 4 ou 5 fils isolés. Ceux-ci sont réunis dans une gaine protectrice double ou simple. Ces câbles sont généralement utilisés :

    • Pour faire circuler le courant électrique ;
    • Pour la transmission de données (TV, informatique, téléphone, etc.)

Choix de la section de fil électrique

Une installation électrique est généralement constituée de plusieurs circuits d’alimentation. Les uns sont utilisés pour les prises et les éclairages. Les autres pour les appareils électriques, comme les plaques de cuisson, les chauffes-eau, les fours, etc. En revanche, l’alimentation des radiateurs électriques nécessite la mise en place d’une ligne distincte.

Fil électrique : le déchiffrage des caractéristiques

Les installations fixes d’une maison se font via des câbles et des fils électriques. Ces deux conducteurs de courants sont généralement classés par des chiffres et des lettres qui correspondent à leurs caractéristiques.

Pour le câblage des tableaux électriques

L’on utilise le plus souvent le fil H07 VU pour les installations fixes. Voici les correspondances et les caractéristiques de ces fils :

    • U ou H : c’est la première lettre qui signifie un repère international ou national ;
    • 07 : désigne la tension maximale que le fil peut supporter (700 V) ;
    • V : la lettre qui indique la gaine isolante en PVC ;
    • 1,5 mm² : désigne la section du fil

Les U1000R2V sont des câbles qui renferment de nombreux conducteurs. Ceux-ci sont souvent maintenus entre eux par l’intermédiaire de quelques gaines de protection ;

    • U : une lettre qui indique l’âme du fil (celle-ci est rigide) ;
    • 1000 : qui indique la tension admissible et qui peut atteindre jusqu’à 1000 V ;
    • R : un multibrin rigide ;
    • V : la gaine en PVC (cette lettre est souvent précédée du chiffre 2).

Pour les installations domestiques constituées de câbles souples

Les câbles et fils souples sont principalement catégorisés :

    • H : conforme et harmonisé à toutes les normes internationales ;
    • 03 : deux fils de 1 mm² ;
    • 05 : indiquant le nombre de fils (2 à 5) ;
    • W : gaines extérieures et isolation PVC des fils ;
    • F : signifie un fil souple.

Les autres fils et câbles

Il existe d’autres types de fils et câbles, comme :

    • Les câbles multimédia ;
    • Les câbles de téléphone ;
    • Les fils Hi-Fi ;
    • Les câbles télévision ;
    • Les câbles réseau.