Quel type d’échafaudage choisir pour vos travaux ?

Pour accéder à des zones de travaux situées en hauteur, que ce soit dans le cadre d’une construction ou des travaux extérieurs comme tailler ou élaguer des arbres, vous avez besoin d’une structure pour vous élever au niveau nécessaire : un échafaudage.

Vous avez des travaux à faire sur les toitures, sur les murs en construction ou déjà érigés ? Vous devez assurer votre stabilité et votre sécurité. Cet équipement vous assurera tout cela.

Les composantes d’un échafaudage

Pour un échafaudage fonctionnel et sécurisé, il vous faut les composantes suivantes :

  • Le plateau de base : il s’agit du plancher sur lequel vous vous tenez. Il est impérativement anti-dérapant pour assurer votre stabilité. Le matériau peut être du bois ou du métal, mais le plus important est que vous vous teniez dessus sans risquer de tomber.
  • Les montants qui soutiennent le plateau et qui vous servent également à accéder à celui-ci pour atteindre la hauteur souhaitée.
  • Pour l’accès, les trappes sont très pratiques
  • Les garde-corps qui vous protège d’une chute en cas de déséquilibre éventuel.
  • D’autres éléments tels que les contreventements, les diagonales, les lisses qui sont accessoires, mais utiles.
  • Vous pouvez avoir besoin de stabilisateurs, de filets ou grillages de protection, de roues et d’ancrages.

Les caractéristiques d’un échafaudage

Un échafaudage doit respecter certaines normes pour être fonctionnel.

D’abord, la hauteur et les dimensions qui dépendent des travaux à effectuer.

La hauteur correspond à celle qui permet à un ouvrier de se tenir sur le plancher et d’atteindre le point plus haut en élevant les bras.

Les dimensions, quant à elles, sont celles qui permettent le déplacement horizontal de ce dernier sur toute la largeur de sa zone de travail.

Un échafaudage doit être assez solide pour supporter le poids des ouvriers, des outillages et des matériaux qu’ils utilisent pour leur travail.

L’environnement où l’échafaudage doit être utilisé est aussi à prendre en compte. Par exemple, un échafaudage pour des travaux extérieurs diffère d’un échafaudage intérieur. Pour des travaux en escalier ou avec des dénivelations de terrain, il faut un échafaudage adapté.

Types d’échafaudages

La structure peut être mobile si vous devez le déplacer au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Pour cela, vous avez des échafaudages roulants ou pliants.

Il existe également des échafaudages spéciaux pour escaliers. Ceux-ci, grâce à leur configuration vous permettront d’effectuer vos travaux dans le confort et la sécurité.

Mais si vous restez au même endroit, l’échafaudage peut être fixe. En principe, ces modèles sont fabriqués sur mesure, notamment pour la construction et les travaux extérieurs. Ils sont alors posés en fonction des besoins.

Pour des ouvrages particuliers, les professionnels utilisent un échafaudage suspendu, ne reposant pas sur terre, mais ayant des fixations en hauteur.

Critères de choix d’un échafaudage

Choisissez votre échafaudage adaptable à la hauteur des travaux. Par exemple, si vous devez travailler sur toute la hauteur d’un mur, il doit être possible d’augmenter la hauteur au besoin.

Pour des usages fréquents, utilisez un échafaudage facile à monter et à démonter. Les modèles démontables peuvent facilement être adaptés à votre convenance.

Pour des travaux qui nécessitent un déplacement fréquent, préférez un échafaudage mobile.

Adaptez le vôtre aux contraintes environnementales.

Pour travaillez dans un escalier ou un endroit en pente, par exemple, optez pour un échafaudage spécial escalier.

Vous pouvez aussi monter vous-même votre échafaudage selon vos besoins. Toutefois, vous avez besoin de l’avis et de l’expérience des professionnels pour vous aider. Mais pourquoi ne pas leur confier l’installation de votre échafaudage ? Il existe d’ailleurs des entreprises spécialisées qui mettent en location différents types d’échafaudages.