Terrassement de piscine : quelles sont les différentes étapes de sa réalisation

Le terrassement est la phase principale lors de la construction d’une piscine enterrée. Elle est d’une importance capitale, car il permet d’empêcher les mouvements de terrain. Aussi, elle assure la neutralisation des éventuels défauts du sol. Lorsqu’il est bien fait, il vous garantit la pérennité et la solidité de votre piscine. Découvrez ici les diverses étapes du terrassement de piscine.

Le terrassement de piscine : définition

Le terrassement de piscine est une étape très cruciale dans la construction d’une piscine. Il consiste à creuser un trou à l’emplacement de la piscine. Aussi, il faut creuser des tranchées pour les branchements et les tuyaux à raccorder au local technique. De même, il faut prévoir un système de drainage des eaux de pluie. Pour une opération de terrassement, il est généralement recommandé de recourir à un constructeur de piscines. En effet, ce dernier dispose des machines adéquates et vous fera gagner énormément de temps.

Quelles sont les étapes de la réalisation d’un terrassement de piscine ?

La réalisation d’un terrassement de piscine suit différentes étapes. Ainsi, pour avoir un bon résultat, il faudra les suivre à la lettre. Toutefois, le professionnel s’en charge facilement.

Étape 1 : prendre les mesures

Cette première étape consiste à placer des piquets et à tendre des cordeaux. Ensuite, il faut mesurer les diagonales afin de définir les angles et le bon équerrage. Pour avoir des mesures parfaites, essayez de faire la vérification plusieurs fois. Il faut noter que les deux côtés d’une piscine de forme rectangulaire doivent être de mêmes longueurs.

Étape 2 : la délimitation du terrain

Il faut prévoir une marge d’environ un mètre autour du bassin afin de faire des tranchées. Cela vous permettra aussi de faire passer les canalisations et de laisser la place suffisante pour que les ouvriers puissent travailler. Lorsque vous allez délimiter l’emplacement de la piscine, vous devez prévoir une surface de terrassement plus large que la taille normale du bassin de manière à creuser des tranchées de piscine. Cela vous permettra de faire l’intégration des skimmers, des buses de refoulement, des canalisations ainsi que du système de drainage plus facilement.

Étape 3 : le traçage du sol

Vous devez faire une copie de la forme de la piscine à l’aide d’une bâche ou d’un tissu. Ensuite, vous ferez le reportage sur le sol. Lorsque vous aurez choisi l’emplacement idéal, faites le traçage du sol grâce à une bombe de peinture. Vous avez aussi la possibilité de tracer le sol en faisant usage d’un fil ou des piquets.

Étape 3 : la définition du point 0

Le point 0, c’est le repère de niveau de piscine sous la margelle. Il est toujours utile de faire le contrôle du niveau des parois pendant tout le temps que prendra le chantier. Pour le définir, il faut utiliser un niveau à eau ou une lunette de géomètre.

Étape 4 : l’excavation

Après avoir pris les mesures et délimité le terrain, vous devez maintenant creuser grâce à une pelleteuse. Vous pouvez décider de vous occuper de cette étape ou la confier à un professionnel. Il faut noter que la location d’engins pour creuser est souvent plus onéreuse que le recours à un terrassier de piscine.

Étape 5 : l’évacuation de la terre

Cette étape est la plus coûteuse du terrassement même si la majeure partie des piscinistes l’incluent dans le devis initial. Pour procéder à l’évacuation de la terre, vous devez vous rendre à la mairie ou à la déchèterie. Ensuite, vous leur demanderez la réglementation en vigueur concernant l’évacuation de la terre sur un chantier.

En somme, il faut noter que la réalisation du terrassement de piscine par soi-même revient plus chère. Pour cela, il est toujours recommandé de faire appel à un spécialiste du domaine.