Travaux d’étanchéité : tout savoir sur la couvertine

Dans le domaine des travaux d’étanchéité, de nombreux matériaux sont utilisés pour empêcher l’eau et l’humidité d’infiltrer les constructions. Au nombre de ces matériaux se trouve la couvertine que nous vous présentons dans cet article. Découvrez-ici, tout ce qu’il faut en savoir.

Qu’est-ce que la couvertine ?

La couvertine est un élément utilisé dans le domaine des travaux d’étanchéité pour protéger les parties supérieures de murs. Elle peut être installée sur des murets ou sur des bords de terrasse. La couvertine a une surface lisse. Elle est idéale pour poser sa main. Vous pouvez donc l’installer au dessus de vos rambardes d’escaliers s’ils sont des murets. Pour cette installation, il vous faut nécessairement faire appel à un spécialiste.

La couvertine existe en 3 formes différentes : la couvertine symétrique, la couvertine asymétrique et la couvertine plate. La première forme indique des couvertines dont les rebords ont la même forme et la même taille de tous les côtés. La seconde indique les couvertines sont les rebords sont de formes ou de taille différentes.

La dernière forme quant à elle indique des couvertines de forme plate. Elle est aussi connue sous le nom de couvertine console. Grâce à sa forme, elle évite la condensation.

Dans quelle matière est fabriquée la couvertine ?

La couvertine peut être fabriquée dans plusieurs différentes matières. Il n’en existe pas une seule. Vous trouverez sur le marché les couvertines suivantes :

  • La couvertine en aluminium : ce matériau est un des plus retrouvé pour les couvertines. Non seulement les couvertines en aluminium sont esthétiques mais en plus, elles sont très efficaces pour isoler les surfaces. De plus, les couvertine en aluminium sont très résistantes. Elles résistent à toutes les intempéries naturelles et à toutes les températures. Sans oublier que l’aluminium est un matériau d’une durée de vie exceptionnelle.
  • La couvertine en acier : ce matériau convient mieux pour l’isolation des toitures. Les couvertines en acier sont aussi très solides. Elles ont une grande facilité à convenir avec toutes les surfaces ce qui facilite considérablement leur utilisation.
  • La couvertine en béton : elle peut être teintée selon la couleur de votre muret pour se conformer à l’environnement dans lequel elle sera utilisée. Cette couvertine est aussi très appréciée des utilisateurs. Elle est résistante et facile à installer.
  • La couvertine en pierre naturelle : du point de vue physique, la couvertine en pierre naturelle offre le rendu le plus chic et le plus naturel par rapport aux autres matières. Par contre, elle coûte beaucoup plus chère. Elle est adaptée à différentes surfaces. Vous pouvez la mettre sur vos murets de jardin ou de toit-terrasse pour être utilisée comme accoudoirs ou tables.

Combien coûte la couvertine et où en trouver?

Le prix d’une couvertine dépend du matériel qui la compose. Il n’est donc pas le même selon ce que vous voulez.  De plus, ce prix dépend de l’étendu de la surface à recouvrir. On retient que les couvertines en pierre naturelle sont les plus chères tandis que les couvertines en acier et en aluminium font partie des plus abordables. Le prix d’une couvertine dépend aussi de son épaisseur.

On peut répertorier les couvertines par catégorie. Dans la catégorie des entrées de gamme  et des gammes moyennes comme les couvertines en acier, en terre cuite ou en béton, le prix moyen par mètre linéaire est entre 5 et 20 euros. Dans la catégorie des hauts de gamme comme la couvertine en pierre naturelle, en ardoise et en aluminium, les prix sont entre 20 et 60 euros le mètre linéaire.

Pour trouver de la couvertine, il ne sera pas nécessaire de parcourir la terre entière. Vous pouvez vous rendre directement dans des boutiques de bricolage et de vente d’outils de construction. Vous pouvez aussi la commander sur des sites de ventes en ligne ou des sites spécialisés dans ce type d’équipement.