Quel escalier choisir pour accéder aux combles ?

L’aménagement de combles est un bon investissement pour gagner de l’espace, optimiser le confort et valoriser le bien immobilier. Néanmoins, celui-ci ne doit pas être pris à la légère. De nombreux critères sont à prendre compte dont l’accessibilité. Le choix de l’escalier figure parmi les éléments majeurs à analyser lorsque vous décidez d’aménager vos combles.

Comment connaître les dimensions de l’escalier ?

Avant l’agencement de la pièce à créer dans les combles, il est important de se concentrer sur l’accessibilité. Le choix et la pose d’escalier ne sont, en effet, pas à prendre à la légère. N’hésitez pas à faire appel à une entreprise professionnelle comme AGM pour vous aider à concrétiser votre projet. Spécialistes en pose d’escaliers pour particuliers, ces professionnels sauront vous aider à choisir le type d’escalier le mieux adapté à votre habitation. Ils sauront aussi déterminer l’emplacement, les dimensions et la taille exacts de l’escalier. Ainsi, vous bénéficierez d’ouvrages de qualité dans les délais impartis.

Créer ou modifier la trémie ?

La trémie est un vide dédié pour le passage de l’escalier dans un plancher. Celle-ci représente des mètres carrés plus ou moins importants selon le modèle et les dimensions de l’escalier choisi. La création ou la modification d’une trémie requiert l’intervention de professionnels spécialisés car la structure du plancher peut être modifiée.

Les différents types d’escalier pour les combles

L’accessibilité aux combles est capitale pour la réussite de votre projet. Votre escalier doit être fonctionnel, adapté à la configuration des espaces et à chaque membre de la famille tout en se fondant dans le décor. Il existe plusieurs modèles d’escalier adaptés aux combles.

  • Escalier droit

L’escalier droit est le modèle le plus classique. L’escalier standard vous permet de créer un accès facile à l’étage. Il simplifie le transport des éléments lourds et/ou encombrants entre les étages. Néanmoins, celui-ci nécessite une trémie assez grande.

  • L’escalier quart tournant

L’escalier quart ou deux quarts tournants est moins encombrant que le précédent. Comme son nom l’indique, ce type d’escalier est constitué d’un ou de deux angles à 90° ce qui permet de gagner plus d’espace. Celui-ci peut être personnalisé avec un palier qui dissociera deux volées droites ou encore avec des marches balancées ou rayonnantes.

  • L’escalier hélicoïdal

Plus connu sous le nom d’escalier en colimaçon, le modèle hélicoïdal est apprécié pour son design contemporain. Il s’adapte aussi bien aux grands comme aux petits espaces. Comme c’est un modèle autoportant, l’escalier hélicoïdal n’a pas besoin d’appui sur le mur. Cependant, il ne permet pas le transport d’objets importants.

  • L’escalier escamotable

C’est un escalier coulissant dédié aux greniers. L’escalier escamotable est parfait pour un habitat dont l’espace est exigu. Toutefois, ce modèle n’est pas adapté aux usages quotidiens.

  • L’escalier à pas japonais ou décalés

L’escalier à pas décalés est aussi connu sous le nom d’escalier à pas japonais. La marche de droite est décalé d’une demi-marche de celle de gauche. Ce modèle vous permet d’optimiser la surface habitable mais ne convient pas trop aux enfants et personnes âgées car il est peu sécurisant.

L’aménagement de combles séduit pour de nombreuses raisons. Cela vous permet de gagner plus d’espace voire de doubler la surface habitable sans empiéter sur les espaces extérieurs. De plus, vous pourrez, par la même occasion, améliorer la performance de votre isolation. Par ailleurs, votre bien prend de la valeur. Avec une maison plus grande et bien isolée, vous multiplierez vos chances de vendre rapidement et au meilleur prix. Ayez recours aux services de professionnels pour l’aménagement de vos combles, les travaux d’isolation, la pose d’escalier… Cela vous évitera de faire des dépenses inutiles et de gaspiller du temps.