Comment fabriquer un escalier droit métallique ?

L’escalier est un élément indispensable de la maison, au niveau de la fonctionnalité et de la qualité esthétique. Construire un escalier n’est pas chose aisée, car il faut prendre en compte un grand nombre de paramètres. Dans ce cas, la forme de l’escalier, la structure et surtout l’emplacement sont des points importants à considérer. L’escalier métallique est l’une des conceptions les plus avantageuses, car il est facile à mettre en place et constitue un élément de décoration incontournable de la maison. Outre le matériau, l’utilisation peut également influer sur le choix de la construction. Pour un escalier utilisé quotidiennement, le confort d’utilisation est de rigueur.

Les étapes de construction d’un escalier droit métallique

La construction d’escalier métallique doit être précédée d’une étude, en particulier si vous optez pour un escalier sur mesure, c’est-à-dire adapté à vos besoins spécifiques et à la configuration de votre maison.

Réalisez le plan de votre escalier

La première étape consiste à dessiner les plans de votre escalier. Cela est indispensable pour définir d’une manière générale la forme et les différents composants de l’ouvrage. Des calculs plus approfondis seront, ensuite, nécessaires pour réaliser la pose.

Définissez l’inclinaison de votre escalier

L’inclinaison dépend de la hauteur de l’étage, mais pour une fonctionnalité optimale, elle doit être comprise entre 25 et 40°. De plus, elle déterminera le nombre de marches de votre escalier.

Calculez la hauteur des marches

Pour une utilisation quotidienne, la hauteur des marches ne doit être ni trop faible, ni trop importante. Comment procéder dans ce cas ? Commencez par définir la valeur du giron, car elle doit être proportionnelle à la hauteur de la marche. Ensuite, considérez la longueur du pas humain en moyenne pour faire le calcul. La hauteur est égale à la valeur approximative de votre pas, moins celle du giron divisé par deux.

Assemblez l’escalier

Tout d’abord fixez les limons sur le pallier de l’étage supérieur et au sol de l’étage inférieur. Fixez ensuite les marches avec des vis de 6 cm de chaque côté des limons, selon les intervalles marquées selon les mesures prises au préalable. Puisque les escaliers en métal ne disposent pas de contre marches, veillez à bien respecter la distance entre chaque marche.

Quels sont les points à considérer avant le début des travaux ?

Concevoir un escalier est un projet d’envergure et important. De ce fait, il doit être bien étudié, avant de commencer les travaux.

L’utilisation de l’escalier : principal ou secondaire ?

L’utilisation influe grandement sur la conception de votre escalier. Pour une utilisation principale, c’est-à-dire quotidienne, il est important de considérer les dimensions qui garantissent le confort de l’utilisation de votre escalier. Il s’agit surtout de la hauteur de l’échappée et de la largeur des marches.

Par contre, pour une utilisation secondaire, le choix est moins contraignant. Pour un escalier menant à la cave, par exemple, il n’est pas nécessaire de considérer la largeur, ni la hauteur de l’échappée.

Choisissez le matériau

Le choix des matériaux dans la conception d’escaliers métalliques ne doit pas être pris à la légère. En effet, le matériau assure à la fois le design, le confort d’utilisation et la sécurité des occupants.

  • Le fer forgé est solide et peut se décliner en de nombreuses formes selon vos exigences.
  • L’acier est un matériau élégant et permet d’apporter l’esthétique dans votre maison. Il garde également son apparence brillante et se passe d’entretien.
  • L’aluminium est également très utilisé dans la fabrication d’escalier métallique. S’il est disponible en plusieurs finitions, on lui reprochera sa faible solidité.

Faire appel à une entreprise professionnelle

Bien que la pose d’escalier métallique soit facile, l’intervention d’un professionnel est indispensable pour assurer la qualité du travail. Avec l’entreprise NICOLAS HART METALLERIE à Bouzonville, vous bénéficiez d’une finition de qualité et d’une pose correcte de votre escalier intérieur.