Quel matériau pour votre future véranda ?

Faire construire une véranda offrira à coup sûr un charme unique à votre logement. Cela va embellir la façade et apportera un véritable cachet à votre maison. Vous gagnerez des mètres carrés supplémentaires que vous pouvez aménager en salon, en atelier ou encore en espace de détente. De plus, une pièce inondée de lumière permet d’améliorer l’isolation thermique de la façade à laquelle elle est attenante. Pour cela, il faut cependant miser sur les bons matériaux et le bon vitrage. D’ailleurs, les fabricants proposent un large choix de matériaux en ce qui concerne la construction de véranda. Alors quel matériau choisissez-vous pour votre future véranda ?

Les matériaux les plus populaires pour la construction d’une véranda

La véranda est une surface habitable supplémentaire qui vous permet d’accéder à l’extérieur. Cependant, pour pouvoir profiter de cette nouvelle pièce aussi bien en été qu’en hiver, il est essentiel de privilégier les matériaux performants comme :

Le bois

Le bois est un matériau phare pour la construction de véranda. Ce matériau est effectivement apprécié pour son confort, son esthétique et ses performances. Le bois peut s’accorder avec n’importe quel style de maison. Que ce soit sur une maison classique, moderne ou rustique, il offrira un charme inégalable à votre logement. C’est également un matériau résistant et solide. Il peut être utilisé sans problème en charpenterie pour supporter la toiture et en menuiserie pour constituer le cadre des baies vitrées. De plus, en l’associant à un vitrage performant ou à d’autres matériaux, vous obtiendrez une véranda dotée d’ un excellent confort thermique. Mais une véranda en bois ne possède pas que des avantages, elle a également des inconvénients. Le bois est un matériau qui nécessite un entretien spécifique. Il faut y appliquer un traitement adéquat pour le préserver des changements climatiques et des intempéries. Il faut également miser sur la bonne essence comme le bois exotique qui est très robuste et imputrescible. Cette essence de bois est cependant plus chère et plus lourde.

L’aluminium

L’aluminium est un matériau réputé pour sa robustesse et sa longévité. Malgré ses profilés très fins, l’alu peut très bien supporter les vitrages de grandes dimensions comme les baies vitrées et les verrières. Il est également disponible dans différentes couleurs et finitions. Quel que soit le style architectural de votre logement, votre véranda en alu intégrera votre demeure à la perfection. De plus, c’est un matériau facile d’entretien et qui ne nécessite pas d’un traitement spécifique pour le protéger de la rouille. Un lavage avec de l’eau savonneuse suffit pour se débarrasser des saletés et des crasses. Par contre, il faut éviter de les brosser avec des matériels métalliques, puisque ce matériau est très sensible aux rayures. Cependant, pour bénéficier d’un rendement optimal en isolation, il faut l’équiper d’une rupture pour pont thermique. En optant pour une baie vitrée en alu, vous faites également un geste pour l’environnement, puisque ce matériau est recyclable à vie.

Le PVC

La véranda en PVC est la moins coûteuse sur le marché. Moins cher que le bois et l’alu, ce matériau présente des avantages non-négligeables. Le PVC possède une résistance assez élevée, il est durable et aussi solide. Il propose également un large éventail de coloris et de finitions. Que vous aimiez le style rustique ou le style plus design, il y en a pour tous les goûts. De plus, vous pouvez choisir une couleur neutre ou une couleur plus originale, des profilés lisses ou brillants. Et bien que ce matériau soit particulièrement léger, le PVC peut cependant être utilisé en charpenterie et pour l’ossature de votre véranda. Il est également facile d’entretien et ne craint pas la rouille.