Ramonage de cheminée, un entretien obligatoire

Vous disposez d’une cheminée dans votre appartement et vous vous souciez de son entretien ? Vous avez raison de vous en préoccuper. Nous sommes en plein hiver et il est impératif de procéder au ramonage de cheminée avant de mettre le feu aux bûches. Découvrons ensemble comment entretenir votre cheminée pour en jouir pleinement.

Pourquoi procéder au ramonage de cheminée ?

Lorsque vous disposez d’une cheminée chez vous, vous devez recourir à un expert pour l’entretenir pour plusieurs raisons.

D’abord, entretenir le conduit de votre cheminée vous évite une intoxication au monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone est un gaz indolore et invisible émis généralement par un appareil en manque d’entretien et associé à un habitat mal aéré. Il peut générer des nausées, des maux de tête, des vertiges et peut même être fatal.

Effectuer le ramonage de cheminée vous permet aussi de palier au risque d’incendie qui peut survenir lorsque le conduit de cheminée se remplit de fumée. Si vous utilisez fréquemment votre cheminée, et même si vous l’avez abandonné trop longtemps, cette suractivité ou ce manque total d’activité ont probablement détérioré le système. Certains dépôts comme la suie peuvent avoir endommagé vos appareils en portant atteintes à des facteurs essentiels comme la performance de votre système de chauffage ou l’efficacité de vos appareils. Ce qui peut impacter le confort des habitants de votre logement.

Un ramonage bien effectué permet également d’obtenir un bon chauffage à condition bien sûr que les appareils de chauffage soient aussi bien entretenus. En gros, ramoner, c’est opter pour votre sécurité et celui de votre habitat. À l’opposé, ne pas ramoner votre conduit de cheminée peut vous exposer à plusieurs risques. Le plus important étant la perte en vie humaine.

De même, votre assureur peut refuser de vous dédommager en cas de sinistre si vous n’avez pas effectué périodiquement le ramonage de votre cheminée. Pour s’en assurer, celui-ci vous réclamera le document fourni par le professionnel du chauffage qui atteste que l’entretien de votre conduit a bien été régulièrement réalisé. En effet, cette attestation est une preuve exigée par tout assureur lorsque l’un des clients est victime d’un sinistre. Notons qu’en l’absence donc d’une facture ou d’un certificat de ramonage, l’assureur peut balayer de la table toute possibilité d’indemnisation.

À quelle fréquence procéder au ramonage de cheminée ?

Si vous souhaitez prendre connaissance de toutes les dispositions légales en vigueur sur le ramonage (règlements sanitaires départementaux et arrêtés municipaux), il vous faudra alors vous rendre dans une mairie.

On retient de ces dispositions que l’entretien de la cheminée est une pratique obligatoire pour toute personne qui en dispose. Vincent Leroy, expert dans le réseau Chaleur Bois, affirme qu’un conduit de cheminée doit être nettoyé 2 fois en une année dont une fois pendant la période d’utilisation.

Il souligne aussi le fait que les systèmes de chauffage fonctionnant à base de combustibles solides doivent être nécessairement nettoyés deux fois par an tandis que ceux qui fonctionnent avec des combustibles gazeux peuvent l’être une fois par an.

Le ramonage de cheminée doit être mécanique. Il est réalisé avec un outil appelé « hérisson ». Cet outil peut être métallique ou en nylon. Si une personne désire réaliser un ramonage chimique, il se doit de le compléter par un ramonage mécanique qui peut être réalisé avec une brosse. Toutefois, il faut procéder au débistrage pour compléter le ramonage habituel.

Qui peut effectuer un ramonage ?

Pour un ramonage de qualité, il est recommandé de faire appel à un expert en ramonage. Ce dernier doit disposer d’un agrément pour exercer le ramonage et détenir une qualification professionnelle. Il doit également soumettre au client un certificat de ramonage une fois le travail terminé. Le certificat de ramonage est une pièce exigée par l’assureur en cas de sinistre.

Toutefois, vous pouvez effectuer votre ramonage de cheminée vous-même. Cependant, vous devez quand même faire appel à un professionnel pour venir vérifier si votre système de chauffage respecte les exigences légales et sécuritaires.