L’étanchéité d’un toit terrasse : l’essentiel à savoir

Pour éviter les problèmes d’humidité et d’infiltrations d’eau, il est impératif d’étanchéifier votre toit terrasse. Cependant, la réalisation des travaux n’est pas facile. Vous devez vous informer sur les démarches et les étapes à suivre. Vous devez également bien choisir les matériaux à utiliser. Suivez ce guide !.

L’importance de l’étanchéité de votre toit terrasse

En principe, le toit permet de protéger la maison de la pluie, de la neige et des autres intempéries. En réalité, ce sont les composants (comme les tuiles ou les ardoises) de la toiture (s’il s’agit d’une toiture inclinée) qui maintiennent cette étanchéité.

… Et le toit terrasse dans tout cela ? Il doit être étanche, afin d’éviter :

    • Les infiltrations d’eau ;
    • Les dommages au niveau de la structure du toit ;
    • Les déperditions thermiques ;
    • L’humidité qui conduit à la formation de champignons, de moisissures et l’apparition de taches sur les murs.

Dans le cas d’une toiture plate, les travaux d’étanchéité doivent impérativement être effectués durant la construction. Cette démarche permet généralement d’éviter les problèmes d’infiltrations d’eau.

Qu’en est-il de la mise en œuvre de l’étanchéité du toit terrasse ?

Lors de la construction ou la rénovation d’un toit terrasse, il faut réaliser les étapes suivantes pour assurer l’étanchéité du toit :

    • Bien respecter l’inclinaison du toit : la pente doit être entre 5 et 15° pour assurer une bonne évacuation des eaux pluviales ;
    • Mettre en place des bouches d’évacuation : comme le drainage et les descentes d’eau ;
    • Assurer la protection de la toiture via un revêtement d’étanchéité : pour éviter, une bonne fois pour toute, l’infiltration d’eau ;
    • Faire une préparation du support ;
    • Prendre en compte la cheminée et les angles ;
    • Mettre en place un pare-vapeur : afin d’éviter l’accumulation d’humidité et protéger l’isolant.

Dans le cas où vous souhaitez poser une toiture végétale ou un toit terrasse, il est fortement recommandé de faire appel à un charpentier et un couvreur professionnel. N’hésitez pas à contacter EVOBOIS pour réaliser les travaux. Il s’agit d’une entreprise implantée à Mercuès et qui est spécialisée dans la pose de couvertures, d’ossatures bois et de charpentes.

Quelles sont les différentes méthodes à utiliser ?

Auparavant, la technique de la toiture froide était la plus utilisée. Actuellement, elle est obsolète, car elle provoque de fortes condensations. En revanche, il existe deux solutions hautement efficaces :

    • La toiture chaude : qui consiste à poser la membrane au-dessus de l’isolant et le pare-vapeur sous l’isolant ;
    • La toiture inversée : à l’inverse de la première technique, celle-ci consiste à placer la membrane au-dessous de l’isolant. L’installation du pare-vapeur n’est pas obligatoire.

Quoi qu’il en soit, il est conseillé d’opter pour la technique de la toiture chaude, car elle est moins onéreuse. En revanche, la deuxième méthode est devenue impérative, si vous envisagez de poser un toit terrasse accessible.

Le choix du matériau

Choisissez le matériau idéal pour l’étanchéité de votre toit terrasse :

    • La résine : permet de concevoir une membrane solide et résistante. Ce matériau offre un rendu épais et régulier, et ne nécessite pas l’utilisation de joints ;
    • Le bitume : pour créer une membrane synthétique, qui se fixe sans chalumeau. Il est parfois mélangé avec d’autres matériaux, comme le PVC pour parfaire l’étanchéité du toit terrasse.