Quel isolant choisir pour l’isolation de vos combles ?

Le bon confort dans un logement peut être dû en partie aux variations de température à l’intérieur de l’habitat. Cela revient à dire qu’isoler le logement, c’est à la fois éviter les déperditions de chaleur en hiver, mais aussi conserver la fraîcheur en été. Alors, si vous voulez isoler convenablement vos combles, il vous faudra être pointilleux quant à l’isolant que vous voulez utiliser. Nous vous proposons dans cet article des isolants pour une isolation efficace de vos combles.

Pourquoi la nécessité d’isoler ses combles ?

Il est impérieux que vous sachiez que peu importe la raison qui vous motive, vous devriez appeler un artisan couvreur. L’isolation de la maison vous aide à faire des économies d’énergie assez conséquentes. En effet, votre toit, vos murs et fenêtres sont suffisamment isolés de sorte qu’ils ne provoquent plus aucune déperdition d’énergie. Cela vous aide à réduire votre facture énergétique tout en étant éco-responsable. L’autre chose que vous devriez connaître, ce sont les matériels efficaces pour une isolation réussie.

Isoler ses combles : quels isolants vous faut-il ?

Vous avez le choix entre la laine de verre, la laine de roche, la laine de bois, le polyuréthane et le polystyrène. Qu’en est-il donc de chaque isolant ?

Laine de verre

Très utilisée en France, la laine de verre est l’un des meilleurs isolants auxquels font recours de nombreuses personnes pour couvrir leurs combles. Elle est un isolant thermique et phonique pour l’isolation des combles. Vous pourriez l’employer pour isoler autant les toitures, les murs, les sols que les cloisons. La laine de verre est en forme de matelas généralement. Sa forme l’aide à recouvrir aisément les combles pour produire l’effet attendu. C’est un matériel qui ne coûte pas cher et dont vous pourriez vous procurer partout.

Laine de roche

La laine de roche est utilisée de façon plus spécifique en raison de sa facilité à s’adapter à plusieurs configurations. En effet, elle présente diverses formes de conditionnement. Vous la verrez en rouleaux, en flocons, en panneaux, etc. Elle est très appréciée pour l’isolation de combles aux exigences particulières.

La laine de roche est très propice aux personnes qui recherchent un isolant bon marché et performant sans être nécessairement dans une approche de construction écologique.

Laine de bois

La laine de bois est traitée d’isolant perméable à la vapeur d’eau. Elle est une excellente régulatrice hydrométrique qui dure dans le temps. On l’utilise aussi contre les insectes xylophages. C’est un isolant qui se présente sous forme de panneaux et permet aux murs de respirer. Elle est très performante en matière d’isolation et offre une qualité d’air exceptionnel dans l’habitat.

En hiver comme en été, la laine de bois, grâce à son déphasage thermique, facilite le confort dans l’appartement. Elle est écologique et ne dégage pas de substances nocives. La laine de bois est idéale à ceux qui ont un petit budget mais qui veulent un confort thermique quelle que soit la saison.

Le polystyrène

Le polystyrène expansé ou extrudé est l’un des meilleurs isolants thermiques que nous vous recommandons. Il se présente en forme de plaques et est très étanche à l’air. Vous le verrez en faible épaisseur, ce qui aide la surface de la maison à maintenir son rayonnement. Ce matériau est bien résistant à l’humidité. Le polystyrène est économique, compact et respecte l’environnement.

Il faut l’utiliser aussi pour isoler des surfaces régulières si vous n’êtes pas trop dans une optique de construction écologique nécessairement.

Le polyuréthane

Le polyuréthane a un pouvoir isolant très connu. Ce matériau est vendu sous forme de plaques de mousse de polyuréthane dont la valeur d’isolation est estimée entre 0,025 et 0,027 W/mK. C’est d’ailleurs parce qu’il dépasse les autres isolants qu’il est considéré comme le meilleur. La mousse polyuréthane ou plaque compacte est suffisamment étanche, avec une capacité de résistance impressionnante. Les consommateurs l’apprécient pour son côté isolant thermique, acoustique et phonique.